Le Canada et la Suède concluent un arrangement de coopération sur l'Arctique

Communiqué de presse

Le 11 décembre 2015 - Stockholm, Suède - Affaires mondiales Canada

La ministre des Sciences, l’honorable Kirsty Duncan, a annoncé aujourd’hui, au nom du ministre des Affaires étrangères, l’honorable Stéphane Dion, un nouvel arrangement de coopération scientifique sur l’Arctique entre le Canada et la Suède. La ministre Duncan avait rencontré, plus tôt aujourd’hui, à Stockholm, le directeur général du Secrétariat suédois de la recherche polaire, M. Björn Dahlbäck, pour discuter de ce nouvel arrangement.

Cet arrangement quinquennal conclu entre Ressources naturelles Canada et le Secrétariat suédois de la recherche polaire vise à intensifier la coopération scientifique dans l’Arctique au moyen d’activités concertées, y compris des levés marins, l’échange de données scientifiques et la promotion de résultats de recherche. L’objectif premier de cet arrangement est d’établir un cadre de collaboration entre les deux pays en matière de science et de poursuivre des activités novatrices dans l’Arctique, plus particulièrement dans l’océan Arctique.

Parmi les activités futures qui seront discutées figure la collecte de données à l’appui de la demande du Canada concernant le plateau continental étendu dans l’océan Arctique.

Le Canada et la Suède entretiennent depuis longtemps des relations propices à la coopération. Pays nordiques réputés pour leurs activités de recherche avancée et leur innovation, ils partagent de nombreux intérêts, y compris dans l’Arctique. De plus, ils collaborent étroitement en tant que membres du Conseil de l’Arctique aux importants dossiers de la protection de l’environnement, de la sécurité maritime et du développement durable dans la région.

Citations

« La compréhension des questions liées à l’Arctique est plus importante que jamais en raison des défis mondiaux, notamment les changements climatiques. Grâce à la collaboration avec la Suède, les scientifiques canadiens pourront recueillir des données qui les aideront à mieux comprendre les écosystèmes du Nord, ce qui nous permettra d’élaborer des politiques fondées sur des preuves plus efficaces pour protéger nos régions polaires. »

- L’honorable Kirsty Duncan, ministre des Sciences

« Le Canada et la Suède sont de solides partenaires dans l’Arctique. Cette nouvelle collaboration reflète notre intérêt commun à intensifier la recherche et à améliorer les connaissances sur l’Arctique en cette période de changements sans précédent dans la région. »

- L’honorable Stéphane Dion, ministre des Affaires étrangères

« Les travaux de recherche en géologie marine sont essentiels pour accroître notre compréhension de l’Arctique. Notre gouvernement est résolu à prendre des décisions fondées sur la science, les faits et les preuves, et j’attends avec impatience les résultats de cette collaboration entre nos deux pays alors que nous poursuivons nos travaux scientifiques pour recueillir les données nécessaires pour déterminer les limites du plateau continental étendu du Canada. »

- L’honorable James Gordon Carr, ministre des Ressources naturelles

« La collaboration internationale est essentielle pour approfondir notre compréhension scientifique de l’Arctique et obtenir de nouvelles données scientifiques permettant de prendre des décisions plus éclairées. Je suis fier de l’important travail effectué par les experts de Pêches et Océans Canada et de la Garde côtière canadienne, et de notre contribution considérable à la sécurité maritime, à la protection de l’environnement et à la gestion des pêches et des océans dans l’Arctique. »

- L’honorable Hunter Tootoo, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

Les faits en bref

  • Cet arrangement fait suite à un protocole d’entente sur la collaboration en matière de sciences et de technologie signé entre le Canada et la Suède en 2010.
  • En leur qualité de membres fondateurs du Conseil de l’Arctique, le Canada et la Suède collaborent pour promouvoir la coopération circumpolaire dans la région de l’Arctique au sein du Conseil, dont la Suède a assuré la présidence de 2011 à 2013, juste avant celle du Canada, de 2013 à 2015.
  • La ministre Duncan est en Suède où elle accompagne M. Art McDonald de l’Université Queen’s, qui partage le prix Nobel de physique 2015 avec M. Takaaki Kajita, de l’Université de Tokyo.

Liens connexes

Contacts

Le Service des relations avec les médias
Affaires mondiales Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @CanadaPE
Aimez-nous sur Facebook : La politique étrangère du Canada - Affaires mondiales Canada

Relations avec les médias
Ressources naturelles Canada
Ottawa
NRCan.media_relations-media_relations.RNCan@canada.ca
343-292-6100
Suivez-nous sur Twitter : @RNCan

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :