La ministre des Affaires étrangères et la ministre du Développement international et de la Francophonie accueillent chaleureusement le rapport final de l’envoyé spécial au Myanmar

Déclaration

Le 3 avril 2018 – Ottawa, Ontario – Affaires mondiales Canada

La ministre des Affaires étrangères, l’honorable Chrystia Freeland, et la ministre du Développement international et de la Francophonie, l’honorable Marie-Claude Bibeau, ont fait aujourd’hui la déclaration suivante à la suite de la publication du rapport final de l’envoyé spécial du Canada au Myanmar, l’honorable Bob Rae :

« Nous saluons la publication aujourd’hui du rapport final et des recommandations de l’envoyé spécial du Canada au Myanmar, qui confirment le besoin urgent de résoudre la crise humanitaire et de sécurité dans l’État de Rakhine au Myanmar, ainsi que la nécessité d’atténuer ses répercussions sur plus de 671 000 Rohingyas qui, depuis août 2017, ont fui leur foyer pour se rendre au Bangladesh.

« Nous continuons de collaborer avec des pays aux vues similaires ainsi qu’avec des partenaires régionaux et internationaux pour mettre fin à la crise. Nous sommes consternés par la persécution inacceptable de centaines de milliers de personnes, y compris les Rohingyas et d’autres communautés religieuses et ethniques, en particulier les femmes et les filles. De tels actes sont des crimes contre l'humanité. C’est dans ce contexte que nous avons approuvé la prise de sanctions contre l’un des principaux chefs militaires en février 2018, et c’est pourquoi nous continuons de défendre les droits de la personne.

« Le Canada était l’un des premiers pays à répondre à cette crise humanitaire et de sécurité et il demeure l’un des principaux donateurs au niveau mondial. En novembre 2017, la ministre Bibeau s’est rendue au Bangladesh pour constater l’effet dévastateur de la crise des réfugiés rohingyas et évaluer comment le Canada pourrait offrir la meilleure assistance possible. De plus, en prévision de la saison des moussons qui est imminente, nous avons annoncé le 16 mars dernier le versement de 8,15 millions de dollars afin de contribuer à la préparation en cas d’urgence et de fournir une aide aux réfugiés rohingyas et aux communautés d’accueil. Cela porte à 45,9 millions de dollars la contribution totale du gouvernement du Canada depuis le début de 2017. Durant la période d’admissibilité au Fonds de secours pour la crise au Myanmar, les Canadiens ont soutenu généreusement les organismes de bienfaisance impliqués dans la crise pour une contribution totale de 12,5 millions de dollars.

« Nous pouvons et nous devons faire mieux. C’est pourquoi nous continuerons à travailler au Canada et à l’étranger durant les prochains jours et les prochaines semaines afin d’exprimer nos profondes préoccupations à l’égard de cette crise et de trouver des solutions en collaboration avec communauté internationale.

« Comme il en a été question plus tôt aujourd’hui dans la déclaration du premier ministre, dans les semaines à venir, nous évaluerons les recommandations contenues dans ce rapport et divulguerons les mesures supplémentaires que nous avons l’intention de prendre. »

Liens connexes

Contacts

Adam Austen
Attaché de presse
Cabinet de la ministre des Affaires étrangères
Adam.Austen@international.gc.ca

Justine Lesage
Attachée de presse
Cabinet de la ministre du Développement international et
de la Francophonie
343-203-5977
justine.lesage@international.gc.ca

Le Service des relations avec les médias
Affaires mondiales Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @CanadaPE et @DevCanada
Aimez-nous sur Facebook : La politique étrangère du Canada - Affaires mondiales Canada et Le développement international du Canada - Affaires mondiales Canada


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Please select all that apply:

Thank you for your help!

You will not receive a reply. For enquiries, contact us.

Date de modification :