Déclaration de la ministre des Affaires étrangères à l’occasion de la Journée internationale de la fin de l’impunité pour les crimes commis contre les journalistes

Déclaration

Le 2 novembre 2018 – Ottawa, Ontario – Affaires mondiales Canada

La ministre des Affaires étrangères, l’honorable Chrystia Freeland, a fait aujourd’hui la déclaration suivante :

« Alors que nous soulignons la Journée internationale de la fin de l’impunité pour les crimes commis contre les journalistes, nous honorons solennellement tous les représentants des médias qui ont été tués simplement parce qu’ils faisaient leur travail, ainsi que tous les journalistes et les membres de leur équipe qui ont fait l’objet de menaces, qui ont été emprisonnés ou qui ont été victimes d’autres crimes.

« Cette année seulement, des douzaines de journalistes ont été tués partout dans le monde. Le récent cas très médiatisé de Jamal Khashoggi constitue possiblement l’exemple ayant le plus retenu l’attention du public, mais chacun de ces décès est tout aussi tragique.

« Les journalistes doivent pouvoir rapporter les faits librement et indépendamment. Le Canada exigera toujours que ceux qui harcèlent, attaquent et assassinent des journalistes soient traduits en justice, et que les victimes aient accès au soutien approprié. »

Personnes-ressources

Adam Austen
Attaché de presse
Cabinet de la ministre des Affaires étrangères
Adam.Austen@international.gc.ca

Le Service des relations avec les médias
Affaires mondiales Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @CanadaPE
Aimez-nous sur Facebook : La politique étrangère du Canada – Affaires mondiales Canada


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :