Déclaration de la ministre des Affaires étrangères à l’occasion du cinquième anniversaire de l’annexion illégale de la Crimée

Déclaration

Le 16 mars 2019 – Ottawa (Ontario) – Affaires mondiales Canada

La ministre des Affaires étrangères, l’honorable Chrystia Freeland, a fait aujourd’hui la déclaration suivante :

« Aujourd’hui marque le cinquième anniversaire de l’invasion et de l’annexion illégales de la Crimée par la Russie. Nous continuons de condamner avec la plus grande fermeté cette violation de la souveraineté et de l’intégrité territoriale de l’Ukraine.

« Depuis cinq ans, le monde est témoin d’une grave répression des droits de la personne en Crimée, commise par les autorités russes, comme des arrestations arbitraires, des actes de torture, des détentions, des disparitions et la suppression de la liberté d’expression et d’association. Le Canada est profondément troublé par la persécution des Tatars de Crimée et d’autres minorités. Il dénonce l’interdiction des activités du Mejlis, l’organe de gouvernance des Tatars de Crimée, et invite la Russie à annuler sa décision illégale et immorale à cet égard.

« Nous continuons à demander la libération des prisonniers politiques détenus par la Russie, y compris Oleg Sentsov, écrivain et cinéaste, qui purge une peine de 20 ans de prison motivée par des raisons politiques dans une colonie pénitentiaire de haute sécurité, et ce, en raison de ses critiques à l’égard de l’occupation russe.

« Le Canada s’est engagé à appuyer le peuple ukrainien. Hier, le Canada et ses alliés ont annoncé de nouvelles sanctions contre 129 personnes et entités, dont plusieurs à cause de leur participation directe à l’annexion illégale de la Crimée. Avec la communauté internationale, nous continuerons à maintenir la pression, notamment par l’adoption de sanctions économiques, jusqu’à ce que la Russie respecte la souveraineté de l’Ukraine et le droit international. »

Faits en bref

  • En février et en mars 2014, les forces russes ont occupé la péninsule de Crimée en Ukraine. À la suite du « référendum » inconstitutionnel du 16 mars 2014, le président russe Vladimir Poutine a signé le 18 mars 2014 un traité visant à intégrer la Crimée dans la Fédération de Russie.

Produits connexes

Personnes-ressources

Adam Austen
Attaché de presse
Cabinet de la ministre des Affaires étrangères
Adam.Austen@international.gc.ca

Service des relations avec les médias
Affaires mondiales Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @CanadaPE
Aimez-nous sur Facebook : La politique étrangère du Canada - Affaires mondiales Canada


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :