Déclaration commune du Canada et de l’Union européenne sur la situation à Hong Kong

Déclaration

Le 17 août 2019 – Ottawa (Ontario) – Affaires mondiales Canada

La ministre des Affaires étrangères du Canada, l’honorable Chrystia Freeland, et la haute représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-présidente de la Commission européenne, Federica Mogherini, ont fait aujourd’hui la déclaration commune suivante :

« Le Canada et l’Union européenne rappellent leurs relations étroites avec Hong Kong en vertu du principe "un pays, deux systèmes" et l’importance qu’ils attachent au maintien de sa stabilité et de sa prospérité.

« Depuis deux mois, un grand nombre de citoyens exercent leur liberté fondamentale de réunion. Cependant, un nombre croissant d’incidents violents inacceptables se sont récemment produits, avec des risques de violence et d’instabilité accrus.

« Il est crucial de faire preuve de retenue, de rejeter la violence et de prendre des mesures urgentes pour désamorcer la situation.

« Il est essentiel de s’engager dans un processus de dialogue étendu et inclusif, impliquant tous les principaux intéressés.

« Les libertés fondamentales, y compris la liberté de réunion pacifique, et le degré élevé d’autonomie de Hong Kong en vertu du principe "un pays, deux systèmes", sont garanties par la Loi fondamentale et les accords internationaux, et doivent continuer à être respectées. »

Personnes-ressources

Adam Austen
Attaché de presse
Cabinet de la ministre des Affaires étrangères
Adam.Austen@international.gc.ca

Service des relations avec les médias
Affaires mondiales Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @CanadaPE
Aimez-nous sur Facebook : La politique étrangère du Canada – Affaires mondiales Canada


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :