Accumuler une dette de façon judicieuse

Kelly Keehn

Le november 28 2019

Par Kelley Keehn, écrivaine primée, éducatrice en finances personnelles et protectrice des consommateurs au sein du Financial Planning Standards Council

La DETTE : on ne peut pas l’éviter dans la société moderne. La plupart des Canadiens pourront aller à l’université ou acheter une maison, une voiture ou un ordinateur plus rapidement en empruntant de l’argent qu’en passant par l’épargne traditionnelle. L’emprunt d’argent ne semble pas trop négatif, pas vrai? Il n’est pas nécessairement une mauvaise chose d’avoir une dette, mais cela dépend du type de dette que vous avez, et de la façon dont vous l’utilisez et prévoyez la rembourser.

Beaucoup de Canadiens à qui je parle ont deux réactions principales face à leurs dettes : la peur ou l’apathie. Ils sont terrifiés de devoir de l’argent ou ils préfèrent ignorer leurs dettes et ne pas regarder les taux d’intérêt à deux chiffres de leurs cartes de crédit.

Albert Einstein a dit « les intérêts composés devraient être la huitième merveille du monde ». En effet, c’est magique. Par contre, le problème est que lorsque vous empruntez de l’argent, les intérêts composés ne vous avantagent pas. Ils avantagent plutôt votre banque ou l’entreprise émettrice de votre carte de crédit.

L’argent est la première cause de stress

Selon FP Canada (site anglais seulement), les Canadiens perdent plus que jamais le sommeil à cause de l’argent. Selon le sondage de Planification financière Canada mené en 2018, 41 % des Canadiens disent que l’argent est leur première source de stress, soit plus que la santé, le travail et les relations avec les autres.

Les mauvaises nouvelles 

À l’heure actuelle, le Canadien moyen a un solde de carte de crédit de 4 000 $ et 56 % d’entre eux remboursent leur solde chaque mois. Si vous avez ce solde sur une carte de crédit qui a un taux d’intérêt élevé, disons 29 %, et que vous payez seulement le montant minimum (120 $ par mois), il vous faudra 41 ans pour rembourser le montant au complet en plus de 15 500 $ d’intérêts. On comprend pourquoi la plupart des gens préfèrent ignorer leur situation!

Les très bonnes nouvelles

C’est ici que les calculs et les intérêts composés deviennent intéressants. Vous n’avez pas à être bon en arithmétique : la Calculatrice d’objectifs financiers de l’Agence de la consommation en matière financière fera tous les calculs pour vous.

Si on reprend l’exemple plus haut et que vous trouviez 5 $ de plus par mois pour payer votre solde de carte de crédit, quelles seraient les répercussions de ce petit montant? Il diminuerait de moitié le temps pour payer votre dette et vous permettrait d’économiser plus de 4 000 $! Par contre, il vous faudrait quand même plus de 22 ans pour rembourser votre dette.

Que se passerait-il si vous pouviez ajouter 200 $ à votre paiement mensuel? Cela ne représente que quelques dollars de plus par jour. Ce petit montant correspond à des économies de 14 000 $ de plus que ce que vous auriez payé en remboursant seulement le montant minimum. Le meilleur dans tout ça? Vous rembourseriez votre dette de carte de crédit en seulement deux ans et quatre mois. Ce n’est pas rien!

Conseil : Prenez le temps de faire une liste de toutes vos dettes, de leurs échéances de paiements et de leur taux d’intérêt respectif. Vous pouvez consulter votre banquier, un conseiller en crédit non rémunéré ou un planificateur financier agréé pour créer un plan permettant de consolider vos dettes, négocier un meilleur taux d’intérêt ou tout simplement les payer plus rapidement en établissant un budget et un plan de remboursement.

 

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :