Ayez davantage confiance en votre gestion financière

Le 9 novembre 2018

Par Kelley Keehn, écrivaine primée, éducatrice en finances personnelles et protectrice des consommateurs au sein du Financial Planning Standards Council

Plus que jamais, les Canadiennes et les Canadiens se préoccupent de leurs finances. Selon un récent sondage du Conseil  des normes de planification financière, 41 % ont indiqué que l’argent était leur plus grande source de stress (en anglais seulement) – plus que leur santé, leur travail et leurs relations personnelles.  

Et la source de leur insomnie se résume en un seul mot – les dettes! Nous en avons plus que jamais, et nous devons 1,71 $ pour chaque dollar que nous gagnons. Pour mieux vous situer, nous ne devions qu’environ 66 cents pour chaque dollar que nous gagnions dans les années 1980. Pourquoi? La réponse est simplement l’économie et sa règle numéro un : les mesures incitatives dictent le marché! Il y a quelques décennies, lorsque les taux d’intérêt étaient supérieurs à 10 %, personne ne rénovait sa cuisine ou ne rayait un point de sa liste des choses à faire avant de mourir à l’aide d’une marge de crédit (je ne suis même pas certaine si cela existait à l’époque). 

Ne vous méprenez pas. L’accès à du crédit à faible coût peut être une bonne chose. Nous sommes en mesure d’acheter des maisons plus tôt, d’obtenir un diplôme universitaire sans économies, d’acheter une auto et d’étaler les paiements sur plusieurs années. 

Investir dans votre bien-être financier 

Le problème tire sa source du fait que les dettes augmentent et que les paiements finissent par être plus élevés que ce que vous pouvez payer. En fait, à l’heure actuelle, pour la moitié des Canadiens, un manque à gagner de 200 $ (en anglais seulement) ne leur permettrait plus de payer leurs factures et un tiers d’entre eux ont peur de faire faillite (en anglais seulement), et cela, avant que le gouvernement n’augmente les taux d’intérêt le 24 octobre dernier. 

Et les Canadiens ont honte de leur manque de contrôle sur leurs finances. C’est la raison pour laquelle de nombreuses personnes ne demandent pas d’aide ou espèrent simplement que le problème se réglera tout seul. Mais, ce n’est jamais le cas. Et le stress financier a des répercussions néfastes : sur vous, votre famille, votre santé et votre bien-être général. 

Mais, il y a de l’espoir. Il n’y a jamais eu autant de ressources pour vous aider à prendre le contrôle de vos finances, en ligne et en personne. Consultez la liste suivante dès aujourd’hui pour avoir davantage confiance en votre vie financière : 

Dresser votre plan maintenant

  • Concentrez-vous sur la création d’un compte d’épargne pour les urgences et assurez-vous qu’il est entièrement financé. Les experts estiment que vous devriez avoir l’équivalent de six mois de revenu dans un compte sécuritaire et facilement accessible. Cela vous permettra d’avoir un coussin en cas d’urgence et de ne pas utiliser votre carte de crédit. 
  • Fixez une date où vous n’aurez plus de dettes. Bonne idée, n’est-ce pas? Établissez une date à laquelle toutes vos dettes seront remboursées (sauf votre hypothèque). À partir de cette date, effectuez un compte à rebours pour connaître la somme que vous devez économiser chaque année et chaque mois. 
  • Utilisez une des calculatrices susmentionnées pour voir comment le fait d’économiser un ou deux dollars par jour peut vous permettre de réduire votre dette. L’ACFC dispose d’une excellente calculatrice d’objectifs financiers qui peut vous aider à dresser votre plan pour être libre de dettes.  
  • Vérifiez le taux d’intérêt de votre carte de crédit. S’il est élevé, communiquez avec votre banque pour voir s’il existe d’autres options de cartes à taux moins élevés. 
  • N’effectuez pas vos paiements de carte de crédit en retard, même d’une journée! Cela peut faire augmenter un taux d’intérêt déjà élevé! Et cela pourrait avoir une incidence sur votre pointage de crédit pendant des années à venir. 

Enfin, et surtout, ne pensez pas que vous devez le faire seul. Si vos dettes sont sources de stress et que vous ne savez pas par où commencer, demandez de l’aide. Communiquez avec un conseiller en crédit non rémunéré ou un planificateur financier agréé pour obtenir de l’aide au moment de dresser votre plan.  

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :