Conseils pour aider les consommateurs à mieux comprendre et rembourser leur marge de crédit hypothécaire

Le 24 mai 2019

Par Teresa Frick, directrice générale par intérim de la supervision et de la promotion, Agence de la consommation en matière financière du Canada

Dans le marché immobilier complexe d’aujourd’hui, les propriétaires et les acheteurs ont bien des choses à considérer. Où acheter? Quand entrer sur le marché? Comment financer leur achat?

Ils doivent également comprendre une vaste gamme de produits financiers, dont bon nombre deviennent de plus en plus complexes.

C’est certainement le cas des prêts hypothécaires sur valeur domiciliaire, qui combinent une hypothèque à échéance fixe et une marge de crédit hypothécaire (MCH). Selon notre plus récente recherche, de nombreux Canadiens semblent ne pas connaître les modalités des MCH. Ce qui les expose aux risques du surendettement, de la persistance des dettes, de la prise de décisions mal éclairées et de l’érosion de leur richesse.

Dans le cadre de notre sondage réalisé auprès des Canadiens, la plupart des répondants ont obtenu une note inférieure à 50 % aux questions portant sur leur connaissance des modalités des marges de crédit hypothécaires. Ces chiffres sont préoccupants parce que les consommateurs qui ne connaissent pas bien les MCH pourraient être incapables de s’assurer qu’ils prennent pour eux-mêmes, les décisions financières les plus judicieuses.

Un autre fait dont il faut tenir compte : aujourd’hui, il y a plus de trois millions de MCH au Canada et le solde moyen dû est d’environ 65 000 dollars. Cependant, plus de 25 % des répondants à notre sondage ont déclaré que le plus souvent, ils ne paient que l’intérêt de leur MCH, et 62 % de ces personnes comptent rembourser la totalité de leur marge de crédit hypothécaire d’ici cinq ans. Il est difficile de croire que des emprunteurs qui ne paient principalement que les intérêts, puissent rembourser leurs MCH aussi rapidement.

Pour utiliser les MCH à bon escient, voici quelques conseils à partager avec vos clients afin d’améliorer leurs connaissances et de les aider à réduire leur risque de se retrouver dans l’embarras.

Assurez-vous qu’une MCH est le produit qui vous convient. Une MCH devrait répondre aux besoins financiers et à la situation de l’emprunteur.

Assurez-vous que les emprunteurs savent ce qu’ils obtiennent. Les emprunteurs devraient disposer d’emblée de plus de renseignements sur les MCH, y compris les risques et les avantages qui y sont associés. Par exemple, certains peuvent vouloir changer de créancier lorsque leur prêt hypothécaire doit être renouvelé, mais ils pourraient être obligés de rembourser d’abord le solde de l’ensemble des produits de crédit regroupés à l’intérieur de leur prêt hypothécaire sur valeur domiciliaire. Des frais juridiques supplémentaires peuvent également s’appliquer s’ils optent pour un prêt hypothécaire traditionnel. Ce genre de connaissances permet aux emprunteurs de faire des choix financiers plus éclairés.

Établissez un plan sur la façon dont vous utiliserez la MCH. Les emprunteurs devraient avoir un plan concret lorsqu’ils utilisent les fonds d’une MCH. Celui-ci devrait comprendre un budget réaliste pour, par exemple, tout projet de rénovation domiciliaire qui sera financé au moyen d’une MCH.

Établissez un plan de remboursement. Les emprunteurs devraient établir un plan de remboursement réaliste qui englobe le paiement des intérêts et du capital. De plus, dans le cas des MCH, il n’y a habituellement pas de pénalité pour faire autant de paiements que vous pouvez en tout temps, si vous en avez les moyens. Souvenez-vous de cela lorsque vous aurez des fonds supplémentaires à dépenser.

Pour en savoir plus sur les MCH et pour trouver des outils de planification financière utiles, consultez les outils et ressources de l’ACFC et participez à la conversation sur Twitter, Facebook et Instagram.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :