Donner aux femmes les moyens de renforcer leur littératie financière

Par Jane Rooney, chef du développement de la littératie financière du Canada

Le 7 mars 2017

La Journée internationale de la femme, qui a lieu le 8 mars, est un bon moment pour parler des moyens permettant aux femmes d’améliorer leur littératie financière et leur bien-être financier.

L’année dernière, l’Organisation de coopération et de développement économiques publiait un rapport dans lequel elle classait les pays selon leurs niveaux de littératie financière. Sur 29 pays, le Canada arrivait au troisième rang avec la Norvège, derrière la France et la Finlande. C’était la première fois que le Canada faisait partie de cette enquête, et j’étais très satisfaite des résultats. Toutefois, elle a aussi révélé des problèmes, dont un écart entre les sexes.

Plus de 70 % des hommes ont obtenu d’excellents résultats au chapitre des connaissances financières, par rapport à 50 % des femmes. En particulier, elles ont eu plus de mal que les hommes à répondre aux questions sur les intérêts composés et l’inflation.

Ces résultats sont conformes à ceux de l'Enquête canadienne sur les capacités financières de 2014. Selon les derniers résultats de cette enquête que le gouvernement mène tous les cinq ans, 15 % des femmes et 22 % des hommes ont répondu correctement à cinq questions sur des notions financières de base, comme l’intérêt, l’inflation et la diversification des risques. Les hommes n’ont certes pas très bien répondu, mais les femmes encore moins bien!

De plus, le fossé entre les sexes s'élargit avec l'âge de la population. Par exemple, chez les 55 à 64 ans, les hommes sont deux fois plus susceptibles que les femmes de répondre correctement aux mêmes questions. L’enquête a également révélé que les femmes avaient moins confiance en leur capacité à gérer leurs finances. Or, nous savons que la confiance est une composante essentielle de la littératie financière.

Que pouvons-nous faire pour aider les Canadiennes à améliorer leur bien-être financier?

En tant que chef du développement de la littératie financière du Canada, mon rôle est de renforcer la littératie financière de tous les Canadiens, y compris les femmes. Je dois donc guider les gens vers les ressources qui les aideront à acquérir les connaissances, les compétences et la confiance nécessaires pour prendre des décisions financières qui répondent à leurs besoins.

L’Agence de la consommation en matière financière du Canada propose des calculatrices et des outils financiers gratuits et faciles à utiliser. Nous offrons également du contenu et des programmes éducatifs, y compris des renseignements sur le choix d’un conseiller financier et des questions à poser avant de confier la gestion de votre argent à un professionnel.

De plus, un questionnaire en ligne, inspiré de l’Enquête canadienne sur les capacités financières, vous permet de tester votre niveau de littératie financière et de vous comparer aux autres Canadiens. Après avoir répondu au questionnaire, vous pouvez consulter la Base de données canadienne sur la littératie financière qui comprend plus de 1  300 ressources et événements pour vous aider à faire un budget, à gérer votre argent et vos dettes et à épargner.

Le site fournit également des conseils utiles sur la façon de vous protéger contre la fraude. De plus, vous y trouverez des ressources pour vous préparer à différents événements de la vie, par exemple pour planifier votre retraite ou gérer vos finances après une séparation ou un divorce.

Pour en savoir plus sur la façon de bien gérer votre argent et vos dettes, visitez canada.ca/argent

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :