L'importance de connaître ses droits et responsabilités en matière financière

Le 27 novembre 2017

Par Lucie Tedesco, commissaire, Agence de la consommation en matière financière du Canada 

C’est la dernière semaine du Mois de la littératie financière! Merci de prendre part à la conversation. Cette semaine, nous parlons des changements qui ont été apportés aux hypothèques pendant les dernières années.

Les institutions financières ont l’obligation de vous donner de l’information claire sur certains produits financiers et de s’assurer que vous avez clairement consenti à recevoir ces produits. 

En tant que consommateurs, vous avez la responsabilité de lire attentivement les ententes qui vous sont offertes afin de bien comprendre les taux, les modalités et les pénalités associés aux produits financiers. 

Prenons, par exemple, l’argent que vous empruntez pour financer une maison. Si vous êtes comme des millions de Canadiens, il pourrait vous falloir environ 25 ans pour rembourser votre hypothèque. Il peut s’agir d’un excellent moyen d’accumuler de la richesse personnelle, en particulier si le prix des maisons augmente. Cependant, dans les dernières années, les hypothèques ont changé et sont maintenant plus complexes. Il est donc important de comprendre à quel point les règles du jeu ont changé si vous voulez tirer pleinement parti du potentiel d’accumuler de la richesse à long terme que vous offre votre maison par opposition au risque qu’elle vous fasse accumuler des dettes. 

Aujourd’hui, pour financer votre maison, la plupart des banques vous offrent des prêts hypothécaires sur la valeur nette si votre mise de fonds est d’au moins 20 %. Ces prêts combinent une hypothèque normale et une marge de crédit hypothécaire. Il y a une grande différence entre ces deux formes de dette, et notre vidéo l’explique.

Tout d’abord, votre dette hypothécaire ne peut qu’aller dans une seule direction, à la baisse, parce que vous devez faire des paiements réguliers sur les intérêts et le capital emprunté. Ainsi, votre part de capital dans votre maison augmente, c’est-à-dire la différence entre ce que vous devez encore payer et la valeur de votre maison. 

Mais, tandis que vous remboursez votre hypothèque, votre marge de crédit vous permet d’emprunter sur la valeur croissante de votre capital. Contrairement à une hypothèque, vous n’avez à faire de paiements réguliers que sur les intérêts. Vous pouvez ignorer le principal jusqu’au moment de vendre votre maison. 

Ce crédit avantageux à court terme peut se traduire par un problème d’endettement à long terme. N’hésitez pas à demander à votre banque de vous expliquer en détail le fonctionnement de ce nouvel emprunt hypothécaire, et ses conséquences sur votre bien-être financier, avant de signer. 

Pour certaines personnes, une marge de crédit hypothécaire peut servir à payer d’autres dettes ayant un taux d’intérêt plus élevé ou à payer des rénovations. 

Mais, est-ce qu’une marge de crédit hypothécaire pourrait vous porter à vous servir de votre maison comme d’un guichet automatique? 

À un moment où les consommateurs sont plus endettés que jamais, la dette sur la marge de crédit hypothécaire peut ajouter un stress financier sur les ménages canadiens. 

L’accumulation d’une dette dans votre marge de crédit vous expose à des risques plus élevés si vous perdez votre emploi, si vous vous blessez ou si vous tombez malade, si les intérêts montent ou si la valeur de votre maison baisse. Si elle consomme une trop grande part de votre capital, vous pourriez finir par devoir plus que ce que votre maison vaut, par perdre votre maison ou par devoir la vendre pour rembourser votre dette.

Pour utiliser cet instrument d’emprunt judicieusement, respectez un plan qui vous permettra de rembourser votre dette au complet, ayez un budget et évitez d’emprunter continuellement sur la valeur nette de votre maison. 

Il y a beaucoup de choses à comprendre lorsqu’il s’agit de connaître vos droits et responsabilités en matière de finances. Assurez-vous de vous renseigner au sujet des produits et services financiers d’aujourd’hui, posez des questions et lisez les petits caractères avant de signer un prêt ou une entente. Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez les pages Web de l'ACFC sur vos droits et vos responsabilités lorsque vous faites affaire avec les banques et suivez la conversation sur Twitter et Facebook.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :