Votre employeur peut vous aider à épargner et à améliorer votre bien-être financier

Le 30 novembre 2018

Par Janice MacLellan, vice-présidente des opérations, Association canadienne de la paie

Nous sommes tous passés par là. Le jour de la paie arrive et nous vérifions avec excitation notre talon de paie en papier ou électronique.

Après les déductions, et une fois toutes nos factures courantes payées, nous pouvons parfois avoir l’impression qu’il ne nous reste pas suffisamment d’argent pour épargner. Nous savons tous à quel point il est important de mettre de l’argent de côté, mais il se peut que nous n’épargnions pas autant que nous le souhaiterions.

La bonne nouvelle est que 71 % des employés essaient d’épargner plus qu’il y a un an, selon un sondage publié en septembre par l’Association canadienne de la paie (ACP).

Peu importe la raison pour laquelle vous épargnez, vous pourriez avoir besoin d’aide pour atteindre vos objectifs d’épargne.

Si votre employeur offre une telle option, vous pourriez demander que des retenues automatiques soient effectuées à même votre paie en vue de l’atteinte de vos objectifs d’épargne – que ce soit en vue de vous constituer un fonds d’urgence, d’économiser pour la retraite, de faire un achat important ou de payer d’autres dépenses. 

Commencez par vous payer d’abord 

Beaucoup d’organisations offrent des programmes « Payez-vous d’abord » qui permettent aux employés de mettre de côté une partie de chaque paie pour rembourser leurs dettes ou faire des économies.

L’ACP recommande aux employés de tirer avantage des retenues automatiques lorsqu’une telle option leur est offerte, car cet argent est prélevé sur leur paie avant qu’ils aient la possibilité de le dépenser.

Si vous ne savez pas si votre employeur offre un tel programme, nous vous encourageons à communiquer avec votre représentant du service de la paie pour vous informer sur les possibilités qui s’offrent à vous. 

Votre employeur pourrait déjà avoir un tel programme en place. En fait, la majorité (53 %) des employés que nous avons sondés indiquent que leur employeur offre une option « Payez-vous d’abord » qui leur permet de contribuer à l’atteinte de leurs objectifs financiers.

Cependant, un peu moins de la moitié (44 %) des employés dont l’entreprise ou l’organisation offre une telle option indiquent ne pas en tirer parti. Ce qui signifie que de nombreux Canadiens ne prennent pas les mesures qui peuvent les aider à améliorer leur bien-être financier à long terme.

Profiter des programmes « Payez-vous d’abord » en vaut la peine, parce que ceux-ci vous mettent en contrôle de votre argent et peuvent ainsi vous aider à diminuer votre niveau de stress financier. Prendre des mesures en vue d’atteindre vos objectifs d’épargne, de rembourser vos dettes ou de vous constituer un fonds d’urgence au moyen de retenues automatiques signifie que votre salaire net est moins élevé à chaque période de paie. Mais ce geste peut vous aider à long terme.

Demande d’éducation financière en milieu de travail

Les entreprises et les organisations sont particulièrement bien placées pour aider leurs employés à agir et à épargner, et peuvent également leur fournir des outils et ressources en matière de littératie financière.

Il s’agit là d’une chose que les employés nous disent vouloir. 84 % des employés indiquent qu’ils aimeraient bénéficier de programmes d’éducation financière en milieu de travail.

Si vous êtes un employeur, vous pouvez donner aux employés les moyens d’améliorer leur bien-être financier par l’entremise de votre service de la paie.

Pour consulter des ressources en matière de bien-être financier destinées aux employés et aux employeurs, ou pour en apprendre plus sur les résultats du sondage de l’ACP pour 2018, visitez la page npw-snp.ca. Les employeurs souhaitant mettre en œuvre un programme « Payez-vous d’abord » peuvent consulter le guide pratique de l’ACP sur notre site Web www.paie.ca.
.

 

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :