La littératie financière et les Autochtones : nouveau groupe de travail

Le 21 juin 2018

Par Jane Rooney, chef du développement de la littératie financière du Canada

Cette année, pour souligner la Journée nationale des peuples autochtones, je souhaite vous annoncer la mise en œuvre d’une nouvelle initiative prometteuse touchant la littératie financière et les peuples autochtones du Canada.  

Tout d’abord, laissez-moi vous présenter certains renseignements généraux. Au cours des consultations que nous avons menées dans le cadre de la Stratégie nationale pour la littératie financière du Canada, les Autochtones ont été désignés comme étant un groupe prioritaire. En effet, il est ressorti des recherches menées par l’AFOA Canada (anciennement appelé l’Association des agents financiers autochtones du Canada) et des résultats de l’Enquête canadienne sur les capacités financières (ECCF) que cette population est confrontée à des obstacles au bien-être financier qui leur sont propres. Selon la  dernière ECCF, 30 % des Canadiens avaient de la difficulté à payer leurs factures ou n’arrivaient pas à payer leurs factures du tout. Ce chiffre était de 50% pour les Autochtones vivant hors des réserves.

Nous avons également appris que nous ne pourrons nous attaquer à ces obstacles sans mobiliser les collectivités autochtones et les inviter à participer à l’élaboration d’interventions en littératie financière, à leur mise en œuvre et à leur évaluation. Toutes les initiatives doivent être axées sur la collectivité ainsi qu’être créées avec les Autochtones et pour ces derniers.

C’est pour cette raison qu’en janvier 2018, l’ACFC a organisé une table ronde à Toronto pour renforcer la littératie financière chez les Autochtones. Au cours de cette rencontre, à laquelle participaient des organisations autochtones et non autochtones, nous avons évalué la mesure dans laquelle les participants désiraient collaborer dans le cadre de ce dossier et à le coordonner.

Je suis ravie de dire qu’ils ont manifesté un vif intérêt. Le Comité directeur national et moi avons donc annoncé la mise sur pied d’un nouveau groupe de travail qui nous aidera à répondre aux besoins des Autochtones en matière de littératie financière. Le groupe de travail sera coprésidé par Simon Brascoupé d’AFOA Canada ainsi que moi-même.

Le groupe de travail tablera sur l’expertise collective des dirigeants d’un large éventail d’organisations autochtones et non autochtones. Un grand nombre de ses membres ont déjà offert des programmes de littératie financière pour des personnes tous les âges, tant à l’intérieur des réserves qu’à l’extérieur. Au cours de ce processus, ils ont élaboré et mis à l’essai du contenu éducatif sur divers sujets, entre autres les principes de base des finances personnelles et de la planification financière. Ces experts nous communiqueront maintenant les renseignements qu’ils ont recueillis, participeront à l’élaboration de nouveaux programmes et initiatives, et définiront les priorités en matière de recherche. Le groupe s’emploiera également à trouver des ressources à partager et à accroître la portée de ses recherches afin qu’un plus grand nombre d’Autochtones puissent en profiter.  

La formation de ce groupe de travail témoigne de notre engagement à accomplir de grands progrès à l’égard de l’une des principales priorités de la Stratégie nationale pour la littératie financière.

C’est un début prometteur. D’autres annonces sur ce dossier suivront pendant la prochaine année et il me fera un plaisir de vous les communiquer. Restez à l’écoute! 

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :