Vous obtenez une hypothèque? S’informer avant d’emprunter, c’est payant

Le 20 avril 2018

Par Lucie Tedesco, commissaire, Agence de la consommation en matière financière du Canada  

Est-ce que vous comptez acheter un logement au printemps? Faites-vous partie des 47 % des propriétaires de logements qui, selon la Banque du Canada, doivent renouveler leur hypothèque d’ici novembre 2018? 

Que votre intention soit d’accéder à la propriété pour la première fois, de déménager ou de renouveler votre hypothèque prochainement, vous devez penser à beaucoup de choses. Les taux d’intérêt ont augmenté depuis l’été dernier après une période de sept ans au cours de laquelle leur niveau était assez faible. De plus, les hypothèques ont changé et sont devenues plus complexes au cours des dernières années.   

Si vos épargnes vous permettent de faire une mise de fonds d’au moins 20 % ou si vous avez remboursé 20 % de la valeur de votre logement, la plupart des prêteurs vous proposeront une hypothèque sur la valeur nette. Il s’agit d’une hypothèque à échéance fixe combinée à une marge de crédit hypothécaire. Vous pouvez visionner cette vidéo pour mieux comprendre comment ce produit complexe fonctionne. 

Une marge de crédit hypothécaire, si elle est utilisée judicieusement, peut vous aider à atteindre vos objectifs financiers à long terme. Certaines institutions financières regroupent d’autres produits financiers, comme les prêts automobiles ou les cartes de crédit, à l’intérieur d’un prêt hypothécaire sur valeur nette en proposant d’habitude un bon taux d’intérêt. Les conditions de remboursement pour les marges de crédit hypothécaires sont souples et leur limite de crédit peut augmenter automatiquement au fur et à mesure que vous remboursez votre hypothèque à échéance fixe. Ainsi, l’utilisation d’une marge de crédit hypothécaire peut être envisagée dans le cadre d’une stratégie efficace pour le remboursement d’autres dettes dont le taux d’intérêt est élevé. Cependant, avant de signer les documents, renseignez-vous sur les frais pertinents et les risques liés au regroupement de divers produits. 

Par exemple, pour changer de prêteur au moment de renouveler votre hypothèque, il est possible que vous soyez obligé de rembourser le solde de l’ensemble des produits de crédit regroupés à l’intérieur de votre prêt hypothécaire sur valeur nette. Il y a également des frais juridiques supplémentaires qui ne seraient pas facturés s’il s’agissait du transfert d’une hypothèque conventionnelle.  

Voilà un autre élément à prendre en considération : même si les taux d’intérêt des marges de crédit hypothécaires sont relativement faibles, ils sont variables. L’endettement des ménages dans notre pays a atteint des niveaux record. Saviez-vous que les marges de crédit hypothécaires représentent une proportion nettement plus élevée de la dette des ménages que celle attribuable aux cartes de crédit? Si vous vivez déjà d’une paie à l’autre, vous pourriez avoir du mal à faire des paiements s’il y a une augmentation, même légère, du taux d’intérêt de votre marge de crédit. 

Quels sont vos projets à long terme? Avez-vous l’intention d’utiliser la valeur nette de votre maison pour financer votre retraite? Pendant combien de temps comptez rester dans votre maison? Comment est-ce que vous utiliserez votre marge de crédit hypothécaire : pour faire des rénovations ou des investissements, consolider vos dettes à taux d’intérêt élevé, accéder aux fonds en cas d’urgence, acheter une deuxième maison ou prendre de vacances? Quelles seraient les incidences d’une hausse des taux d’intérêt, de la perte de votre emploi ou d’une maladie sur votre capacité de rembourser votre dette? 

Posez-vous la question : est-ce qu’une marge de crédit hypothécaire vous entraînerait à utiliser votre maison comme un guichet automatique? 

Si vous avez pris la décision d’obtenir une marge de crédit hypothécaire, voici quelques astuces qui vous permettront d’atténuer le risque de vous trouver dans une situation difficile.

Faites un plan de remboursement. Vous pouvez mettre une partie de votre marge de crédit hypothécaire dans un compte secondaire avec un calendrier de remboursement à échéance fixe afin de payer un montant qui est supérieur aux intérêts mensuels. D’habitude, les modalités des marges de crédit hypothécaires vous permettent d’effectuer, sans pénalité, autant de remboursements que vous pouvez à tout moment.

Faites un plan d’utilisation de votre marge de crédit hypothécaire. Par exemple, établissez un budget raisonnable pour tout projet de rénovation de la maison que vous comptez financer au moyen de votre marge de crédit hypothécaire.

Demandez à votre prêteur de vous accorder une limite de crédit réduite. Les prêteurs peuvent vous accorder une limite de crédit supérieure à vos besoins, ce qui peut vous donner la tentation de trop dépenser. Si c’est le cas, pensez à demander à votre prêteur de vous accorder une limite de crédit réduite qui n’augmente pas au fur et à mesure que vous remboursez votre hypothèque.

Créez un fonds d’épargne d’urgence. Ainsi, vous réduirez la probabilité de devoir utiliser votre marge de crédit hypothécaire en cas de situation inattendue comme la perte de votre emploi. Évitez le cycle d’endettement où vous aurez besoin d’utiliser votre marge de crédit hypothécaire pour payer vos factures mensuelles pendant une période prolongée. 

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les marges de crédit hypothécaires et trouver des outils de planification financière pertinents, consultez canada.ca/sinformer-cest-payant et suivez la conversation sur Twitter et Facebook.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :