S’informer, c’est payant — réduire le stress financier

 

Par Lucie Tedesco commissaire de l’Agence de la consommation en matière financière du Canada

Le 4 mai 2017

C’est la Semaine de la santé mentale au Canada, une excellente occasion pour nous de réfléchir aux questions touchant la santé mentale, d’en apprendre davantage à ce sujet et d’en discuter. Parmi ces questions, on retrouve le stress financier. Selon l’indice de mieux-être des Canadiens 2014 établi par la Financière Sun Life, les trois principales causes de stress concernent la situation financière, plus particulièrement les finances personnelles ou celles du ménage, la nécessité de respecter un budget et la difficulté de faire face aux dépenses imprévues.

En ma qualité de commissaire de l’Agence de la consommation en matière financière du Canada (ACFC), je suis fière de prendre part aux discussions des Canadiens sur les moyens de réduire le stress financier dans nos vies.

Se préparer à emménager dans son premier appartement. Comparer les prix pour acheter une maison. Épargner pour sa retraite. Ces expériences de vie, comme bien d’autres, peuvent constituer autant de sources de stress. En plus des événements marquants de nos vies, les difficultés financières et les soucis quotidiens touchent également une bonne partie de la population. Parmi les répondants à l’étude réalisée par l’Association canadienne de la paie auprès d’employés canadiens en 2016, 39 pour 100 se sentaient dépassés par leur niveau d’endettement et 38 pour 100 ont indiqué qu’ils auraient de la difficulté à s’acquitter de leurs obligations financières si leur paye était retardée d’une semaine.  

Les Canadiens doivent savoir qu’ils peuvent renverser le cours des choses et que l’ACFC peut les aider. Nous offrons à tous ceux qui souhaitent obtenir des renseignements et des conseils financiers un large éventail de publications et de ressources utiles. Plutôt que de décrire de façon détaillée en quoi consiste notre travail, j’invite les lecteurs à visiter notre site Web et à y chercher les réponses aux questions qui les préoccupent. Je les encourage également à essayer nos outils en ligne, comme les calculatrices budgétaire et hypothécaire, les outils de sélection de compte de banque et de carte de crédit ainsi que la calculatrice d’objectifs financiers.

À l’Agence, nous désignons les personnes qui utilisent les services et les produits des banques, des sociétés de fiducie, des sociétés de prêt et d’autres organismes du secteur des services financiers sous le terme « consommateurs de produits et de services financiers ». Pratiquement tous les Canadiens font partie de cette catégorie, et ont tous des droits et des responsabilités.

J’entends par « droits » les obligations juridiques que les banques et les autres institutions financières sous réglementation fédérale ont à notre égard. Par exemple, l’information qu’elles sont tenues de nous fournir concernant les comptes, les cartes de crédit et les autres produits et services qu’elles offrent doit être claire, simple et ne pas induire en erreur.

Quant à nos responsabilités, elles consistent essentiellement à nous renseigner afin de prendre des décisions éclairées. Si je pouvais m’adresser directement à chaque consommateur canadien de produits et de services financiers, mes conseils seraient les suivants :
Faites vos recherches. Lisez attentivement tous les documents que votre institution financière vous remet, que vous deviez ou non les signer. Posez des questions. Comparez les banques ainsi que leurs produits et services. Si une institution financière manque à ses obligations envers vous, veuillez nous le signaler en composant le 1-866-461-ACFC (2232) pour le service en français ou le 1-866-461-FCAC (3222) pour le service en anglais. 

Comme nous l’affirmons dans nos produits de sensibilisation du public concernant le stress et les finances, investir du temps pour améliorer son bien-être financier en vaut la peine. Même si nous ne pouvons pas éliminer entièrement notre stress financier, nous pouvons le réduire. En améliorant notre bien-être financier, nous améliorons du même coup d’autres dimensions importantes de nos vies. 

Au cours de la Semaine de la santé mentale, nous encourageons les Canadiens à prendre des mesures positives et réalistes. Le moment me paraît particulièrement bien choisi pour décider de reprendre en main sa situation financière.

Il ne vous reste plus qu’à passer à l’action. Partez du bon pied en visitant Canada.ca/argent.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :