Bulletin de la littératie financière - mai 2019

De : Agence de la consommation en matière financière du Canada

C’est la saison des achats immobiliers!

Mot de la commissaire

Voici le numéro du mois de mai du Bulletin de la littératie financière. Le printemps est enfin arrivé, et la saison s’annonce chargée. Comme c’est la période de l’année où de nombreux Canadiens magasinent une maison, nous présentons ici des articles d’intérêts pour les acheteurs et les éventuels propriétaires de maison. Nous vous offrirons des conseils et des outils qui vous aideront à choisir, à renouveler ou à rembourser rapidement un prêt hypothécaire. Nous soulignerons également les inconvénients possibles des marges de crédit hypothécaires, qui sont devenues l’un des principaux moteurs de l’endettement des ménages.

La semaine du 6 mai est aussi la Semaine de la santé mentale. Pour souligner cette importante campagne, qui est une tradition nationale depuis 1951, l’ACFC fait la promotion de ses nouvelles pages Web sur le mieux-être financier au travail. Ces pages offrent une mine de ressources aux employeurs et aux employés, et les renseignements qu’elles présentent sont fondés sur le travail continu effectué par l’ACFC pour aider les Canadiens à améliorer leur santé financière et leur bien-être général. Pour en savoir plus sur cette semaine importante, je vous invite à lire mon billet de blogue.

Propriétaire ou locataire, c’est toujours votre maison

L’achat d’une maison est l’une des décisions financières les plus importantes que devront prendre des Canadiens dans leur vie. La décision d’acheter ou de louer dépend d’une multitude de facteurs, et elle dépend de la situation particulière de chacun.

Pour le présent numéro du bulletin, nous avons uni nos forces à celles de nos collègues de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) afin de mettre en évidence certains des outils et des renseignements disponibles pour aider les Canadiens à prendre des décisions financières éclairées en matière d’habitation. 

La décision initiale : faut-il louer ou acheter

Il n’est pas toujours facile de décider s’il vaut mieux acheter ou louer. La SCHL offre des outils et des renseignements pour vous aider à décider en toute confiance ce qui convient le mieux à votre situation.

Pour commencer, posez-vous quelques questions simples :

  • Qu’est-ce qui est vraiment important pour vous dans un logement?
  • Quelle est votre situation financière actuelle?
  • Quels sont vos besoins financiers et votre style de vie?

Chaque personne a des besoins et des souhaits qui lui sont propres. Le fait de connaître vos priorités vous aidera à prendre une décision éclairée, adaptée à votre situation.

Ensuite, évaluez les avantages et les inconvénients de la location et de l’achat :

Avantages de la location

  • Moins d’entretien et de réparations à payer
  • Frais mensuels et frais initiaux moins élevés
  • Engagement à plus court terme

Inconvénients de la location

  • Les paiements mensuels peuvent augmenter d’une année à l’autre
  • Risque que le bail ne soit pas renouvelé

Avantage de l’achat

  • Liberté de rénover
  • Capacité d’accumuler de l’avoir propre dans un investissement
  • Possibilité d’avoir un revenu locatif

Inconvénients de l’achat

  • Frais d’occupation tels l’impôt foncier et les assurances
  • Les paiements mensuels peuvent augmenter s’il y a hausse des taux d’intérêt

Enfin, attardez-vous aux questions financières

Il y a plusieurs calculateurs que vous pouvez utiliser pour vous aider à évaluer votre situation financière. Ils permettent également de mettre à l’essai différents scénarios de location et d’achat.

Êtes-vous prêt à louer ou à acheter? Il y a un guide pour ça

Après avoir pris la décision de louer ou d’acheter, il reste beaucoup de choses à faire. Quelle que soit la décision prise, il y a de nombreux facteurs et détails financiers à prendre en considération. La SCHL offre des guides pour vous accompagner étape par étape tout au long du processus.

Guide sur la location

Que vous soyez propriétaire ou un locataire éventuel, la SCHL traite de votre situation dans son guide sur la location facile à suivre.

Voici certains des sujets qui sont abordés :

  • Baux et contrats de location
  • Enquête de crédit et mauvaise cote de crédit
  • Loyer et dépôts

Guide sur l’achat

Les acheteurs d’une première maison et les revendeurs chevronnés tireront tous avantage du guide sur l’achat étape par étape de la SCHL.

Le guide et le cahier de travail téléchargeable contiennent les conseils sur les sujets suivants :

  • Trouver un chez-soi
  • Calculer votre capacité financière
  • Étudier les options de financement
  • Présenter une offre et conclure une transaction

Guides spéciaux

À la recherche pour plus d’information?

Les ressources de la SCHL énumérées ci-dessus se trouvent toutes sur son site Web.

L'ACFC dispose également de ressources pour les acheteurs potentiels. Assurez-vous de consulter la page acheter une maison pour plus d’informations.

Ne transformez pas votre rêve de posséder une maison en cauchemar

Acheter une maison et y vivre en toute quiétude est pour bien des gens un rêve chéri depuis longtemps. Toutefois, si vous avez accès à une marge de crédit hypothécaire (MCH), utilisez-la de façon intelligente, sinon, vous pourriez perdre votre maison et vous retrouver bredouille.

Cherchez à savoir si ce produit vous convient réellement

Les MCH sont des produits de crédit renouvelables, garanties par la valeur de votre maison. Autrement dit, vous empruntez de l’argent en plaçant votre maison comme garantie.

Lorsqu’elles sont utilisées de manière responsable, les MCH peuvent vous aider à améliorer votre bien-être financier. Par exemple, elles peuvent rehausser la valeur de votre propriété en la rénovant, faire des études ou suivre une formation, ou consolider vos dettes à taux d’intérêt élevé sous votre MCH.

Les MCH offrent une flexibilité qui favorise l’utilisateur discipliné

Les taux d’intérêt sont souvent inférieurs à ceux des autres crédits traditionnels (cartes de crédit et prêts non garantis). Vous pouvez emprunter la somme désirée, tant qu’elle ne dépasse pas votre limite de crédit. Vous pouvez rembourser la somme empruntée à tout moment sans pénalité.

Le revers de la médaille est que cette flexibilité peut vous pousser à vous endetter davantage et sur une longue période, au point de causer l’érosion de votre richesse.

L’Agence de la consommation en matière financière du Canada (ACFC) a récemment publié une étude indiquant que plus de 25 % des canadiens détenteurs de MCH ne paient souvent que les intérêts, et ils auraient de la difficulté à rembourser leur MCH si le montant du paiement augmentait, ne serait-ce que de 100 $. Or, en ne payant que les intérêts, vous risquez de vous retrouver dans une fâcheuse situation, voire dans l’impossibilité de payer vos dettes dans le long terme.

Ce que vous devez savoir à propos des marges de crédit hypothécaires

Votre prêteur peut à tout moment réduire votre limite de crédit, augmenter les intérêts et/ou demander que vous payiez la totalité du solde de votre crédit. La banque pourrait prendre possession de votre maison en cas de défaut de paiement.

Consultez un conseiller financier pour comprendre ces produits et prendre des décisions éclairées pour éviter de courir des risques d’affecter votre bien-être financier. Retenez toutefois que votre meilleur conseiller, c’est vous-même.

En savoir plus sur les MCH.

Résilier votre hypothèque : ce que vous devez savoir

Pourquoi résilier votre hypothèque

Si vous voulez changer les conditions de votre hypothèque avant la fin du terme de votre contrat, vous devez la renégocier.

Dans le cadre de cette renégociation, vous résiliez votre ancienne hypothèque et la remplacez par une nouvelle.

Vous pouvez vouloir résilier votre hypothèque si :

  • les taux d’intérêt ont baissé
  • votre situation financière a changé
  • vous voulez acheter une nouvelle maison et prévoyez déménager

La résiliation d’une hypothèque peut entraîner des coûts importants.

Lisez votre contrat d’hypothèque ou demandez à votre prêteur si la résiliation de votre hypothèque s’offre à vous. Il est important de prendre en considération tous les coûts et tous les avantages.

Pour vous qualifier pour une nouvelle hypothèque auprès d’une banque, vous devez passer un « test de résistance ».

Vous devez prouver que vous pouvez effectuer des paiements à un taux d’intérêt admissible, qui est habituellement plus élevé que le taux inscrit dans votre contrat hypothécaire.

Coût de la résiliation d’une hypothèque

Si votre prêteur vous permet de résilier votre hypothèque fermée, vous devrez habituellement payer une pénalité pour paiement anticipé.

Votre prêteur peut accepter de réduire la pénalité pour paiement anticipé si vous voulez résilier votre hypothèque actuelle, mais prévoyez en obtenir une autre auprès du même prêteur.

Avant de résilier votre hypothèque, renseignez-vous pour savoir si vous devez payer :

  • une pénalité pour paiement anticipé et, le cas échéant, son montant
  • des frais d’administration
  • des frais d’évaluation
  • des frais de réinvestissement
  • des frais pour vous libérer de votre hypothèque existante et en enregistrer une nouvelle

Vous pourriez être obligé de rembourser toute somme qui vous a été remise lorsque vous avez initialement obtenu l’hypothèque. Une remise en argent est une caractéristique optionnelle qui signifie que votre prêteur vous remet immédiatement un certain pourcentage de votre hypothèque en argent.

Option de renouvellement anticipé

Certains prêteurs hypothécaires peuvent vous permettre de prolonger la durée de votre hypothèque avant la fin du terme. Si vous choisissez cette option, vous n’aurez pas à payer de pénalité pour paiement anticipé. Cette option de renouvellement anticipé peut être qualifiée par les prêteurs d’« hypothèque prolongée à taux mixte », parce que votre ancien taux d’intérêt et le nouveau taux sont mélangés. Vous pourriez devoir payer des frais administratifs.

Votre prêteur doit vous aviser de la façon dont votre taux d’intérêt est calculé.

Avantages et inconvénients de résilier votre hypothèque

Lorsque les taux d’intérêt baissent, il peut être tentant de résilier votre hypothèque et d’en renégocier une nouvelle avec un taux d’intérêt plus bas, ou de choisir l’option d’une hypothèque prolongée à taux mixte.

Avant de le faire, pensez aux avantages et aux inconvénients :

Avantages

  • vous pouvez obtenir un taux d’intérêt plus bas
  • vous pourriez être en mesure de rembourser votre hypothèque plus vite si vous conservez les mêmes paiements
  • vous pouvez bloquer le taux d’intérêt moins élevé pour le nouveau terme du prêt hypothécaire

Inconvénients

  • vous pourriez payer plus cher à long terme à cause de la pénalité pour paiement anticipé et des autres frais applicables
  • si vous prévoyez vendre votre maison bientôt, vous pourriez ne pas profiter des économies potentielles qu’offre un taux d’intérêt moins élevé
  • pour avoir droit à un nouveau prêt hypothécaire auprès d’une banque, vous devrez passer un « test de résistance » à un taux d’intérêt admissible qui est habituellement plus élevé que le taux d’intérêt inscrit dans votre contrat hypothécaire

En savoir plus sur la résiliation de votre hypothèque.

Nouveau contenu Web de l’ACFC : mieux-être financier en milieu de travail

Pour de nombreux Canadiens, les soucis liés à l’argent sont la plus grande source de stress. Le stress financier peut empêcher les gens de se concentrer sur les choses qui comptent le plus pour eux, et on ne peut pas simplement laisser ce stress à la maison. Selon un sondage mené par l’Association canadienne de la paie auprès d’employés, près de la moitié des travailleurs canadiens admettent que le stress lié à leurs finances personnelles à une incidence sur leur rendement au travail.

À la lumière de ce sondage et d’autres travaux de recherche, l’ACFC a mis au point du nouveau contenu Web (en collaboration avec le Groupe de travail sur la littératie financière en milieu de travail) pour promouvoir le bien-être financier en milieu de travail. Le contenu Web récemment publié fournit des renseignements et des stratégies pour développer une culture de mieux-être financier en milieu de travail en se basant sur les pratiques exemplaires. Voici un rapide aperçu de ce que vous pouvez y trouver.

Renseignements pour les employeurs

Cette section comprend notamment des stratégies, des ressources et des outils fondés sur les pratiques exemplaires pour mettre sur pied un programme efficace de bien-être financier en milieu de travail :

  • Comment réaliser une analyse de rentabilité pour votre programme de mieux-être financier en milieu de travail
  • Comment planifier, élaborer, communiquer, offrir et évaluer un programme de mieux-être financier en milieu de travail — ou comment améliorer un programme existant
  • Une section de ressources fournissant des outils clés en main et interactifs, comme un questionnaire d’évaluation des besoins des employés, des ateliers, des listes de contrôle, des infographies, des vidéos, des jeux-questionnaires, des calculatrices et plus encore

Renseignements pour les employés

La section des renseignements pour les employés explique l’importance d’investir dans son mieux-être financier, et fournit des outils et des ressources pour aider les travailleurs canadiens dans leur cheminement vers le mieux-être financier. Cette section comprend les renseignements et les ressources suivantes :

  • Comment le stress financier peut avoir une incidence sur la santé et la vie au travail
  • Comment investir dans son bien-être financier peut améliorer la santé et le bien-être en général
  • Des ressources de planification et d’éducation sur divers sujets, des calculatrices et des outils interactifs, des vidéos, et plus encore

Accédez à toutes les ressources dont vous avez besoin pour promouvoir le bien-être financier dans votre milieu de travail.

Quoi de neuf à l’ACFC?

Lancement de la campagne publicitaire nationale « Prenez vos finances en main »

Soyez à l’affût des nouvelles publicités de l’ACFC qui encouragent les Canadiens à prendre des mesures concrètes pour mieux gérer leur argent et leurs dettes, et plus particulièrement leur marge de crédit hypothécaire. Les publicités seront affichées dans les transports en commun de centres métropolitains un peu partout au Canada, ainsi que sur Internet et dans les médias sociaux. 

Découvrez la campagne Prenez vos finances en main.

Lancement de la campagne « Histoires d’argent »

L’ACFC lance une nouvelle campagne qui met en vedette des Canadiens qui parlent d’argent. Ils donnent des témoignages sur leurs finances personnelles et partagent leurs réflexions sur ce que le bien-être financier signifie pour eux. La première édition, intitulée « Pause café » jette les projecteurs sur des gens qui travaillent dans l’industrie du café. Des torréfacteurs et des baristas parlent de leurs objectifs et aspirations en matière financière. 

Découvrez la campagne Histoires d’argent.

Mise à jour des pages « Finances personnelles »

Nous avons mis à jour l’apparence de la trousse de l’atelier « Finances personnelles : notions de base » et avons ajouté du contenu sur les services financiers numériques, les prêts étudiants et un nouveau volet sur les médias sociaux dans la section sur la fraude. On peut télécharger la version mise à jour de la trousse ou la commander.

La fin de « La Zone : une ressource éducative en matière financière »

Le programme d’apprentissage en ligne de l’ACFC pour les élèves du secondaire, « La Zone : une ressource éducative en matière financière » a atteint la fin de son cycle de vie utile et sera mis hors ligne à compter du 30 juin 2019. Les documents PDF resteront en ligne jusqu’au 31 décembre 2019. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à envoyer un courriel à lazone@fcac acfc.gc.ca.

Publication du rapport sur le Symposium de recherche sur la littératie financière

L'ACFC a tenu un Symposium de recherche sur la littératie financière très réussi à la fin novembre, en partenariat avec Behavioural Economics de Rotman (BEAR), à l'Université de Toronto. Lors du symposium, les chercheurs et les praticiens en littératie financière ont parlé des façons dont la recherche peut servir à améliorer le bien-être financier des Canadiens. Un rapport résumant la recherche présentée au symposium sera publié à l’été 2019.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :