Bulletin de la littératie financière - juin 2020

Bannière - Juin-2020

COVID-19 : Gérer sa santé financière lors de périodes difficiles

Un mot de l’Agence de la consommation en matière financière du Canada (ACFC)

Bienvenue au numéro du printemps de notre Bulletin de la littératie financière. Ce numéro vise notamment à aider les Canadiens à gérer leur santé financière pendant la pandémie de COVID-19. Nous espérons que les articles, les conseils et les suggestions de ressources qu’il contient vous seront utiles. 

Ce numéro commence par un article sur l’importance de faire un budget. Ce geste est d’autant plus important dans une période difficile comme celle que nous vivons aujourd’hui. Pour vous donner un coup de main, l’Agence vous invite à utiliser son nouvel outil d’établissement d’un budget, le Planificateur budgétaire, qu’elle a lancé en novembre dernier. Le Planificateur budgétaire est basé sur ce que la recherche comportementale nous dit à propos des façons dont les gens prennent des décisions financières, et vous propose des astuces, des suggestions et des alertes personnalisées pour vous aider à faire votre budget. Faites-en l’essai! 

Vous trouverez également dans ce numéro des articles de certaines de nos organisations partenaires qui travaillent avec ardeur pour aider les Canadiens à passer à travers la crise actuelle, dont un article de Services publics et Approvisionnement Canada à propos du dépôt direct, une méthode rapide, sécuritaire et pratique pour recevoir des prestations et des remboursements d’impôt du gouvernement du Canada. Dans la même optique, la directrice de la recherche, des politiques et de l’éducation, Ruth Stephen, a récemment publié un billet de blogue sur ce que vous devez savoir au sujet de l’encaissement de vos chèques de prestations gouvernementales telles que la Prestation canadienne d’urgence (PCU).

De plus, ce numéro contient un article du Centre antifraude du Canada qui arrive à point nommé, puisqu’en cette période de pandémie, les fraudeurs cherchent à attirer les consommateurs dans leurs filets en exploitant leurs craintes à propos de la COVID-19 et en les désinformant. Pour éviter de devenir une victime de fraude, suivez les conseils du Centre! 

Enfin, si vous avez des questions à propos de la sécurité de l’argent que vous gardez à la banque, vous voudrez sans doute lire l’article de la Société d'assurance-dépôts du Canada au sujet des mesures qu’elle a prises pour moderniser et renforcer la protection des dépôts.  

Bonne lecture. Gardez courage et restez en sécurité.             

Quoi de neuf

COVID-19 : Faire un budget lors de situations d’urgence

Par l’Agence de la consommation en matière financière du Canada

La pandémie de COVID-19 a une incidence sur les finances des ménages, des collectivités et des entreprises de l’ensemble du Canada. De nombreux Canadiens ont du mal à joindre les deux bouts, même en dépensant moins.  

Les difficultés financières peuvent mettre votre famille à rude épreuve. C’est pourquoi faire un budget est plus important que jamais pour assurer votre bien-être financier.  

Pourquoi avez-vous besoin d’un budget? 

Un budget est un moyen simple, mais très efficace d’évaluer combien d’argent entre dans vos poches, combien d’argent en sort et combien vous épargnez. En ces temps difficiles, il vous aidera à contrôler vos dépenses afin de vous assurer que vous avez l’argent qu’il vous faut pour subvenir à vos besoins essentiels – vous loger, vous vêtir, vous nourrir ou vous procurer des médicaments.   

Les résultats de recherche le confirment. L’Agence de la consommation en matière financière du Canada (ACFC) a constaté que lorsque les gens commencent à utiliser un budget, ils prennent de meilleures décisions financières et améliorent leur bien-être financier. Ils réussissent mieux à respecter leurs engagements financiers et à réduire leurs dépenses lorsqu’ils doivent se serrer la ceinture – ce qui est le cas de nombreux Canadiens durant la pandémie.  

Comment faire un budget

Vous ne savez pas par où commencer? Un bon point de départ consiste à déterminer où va votre argent. Au cours des prochaines semaines, comptabilisez vos entrées et vos sorties d’argent et ajustez le tir au besoin. Utilisez ensuite cette information pour faire un budget.

Il n’existe pas de bonne ou de mauvaise façon de faire un budget – pourvu que vous fassiez le suivi de chaque dollar que vous dépensez en fonction de votre revenu total. Vous pouvez utiliser la méthode à l’ancienne, c’est-à-dire une feuille de papier et un crayon, ou bien des outils numériques comme des feuilles de calcul, des applications mobiles ou des logiciels financiers.  

Si vous cherchez de l’aide, essayez le Planificateur budgétaire de l’ACFC. Cet outil au contenu éducatif personnalisé est basé sur ce que la recherche nous dit au sujet de la manière dont les gens prennent des décisions financières. Ses fonctionnalités interactives vous aideront à mieux établir vos priorités, de même qu’à déterminer quelles dépenses sabrer et comment faire des économies. De plus, il vous permettra de comparer vos habitudes de dépenses avec celles d’autres Canadiens dont la situation est semblable à la vôtre. 

Respecter votre budget 

Après avoir fait votre budget, suivez-le et améliorez-le en cours de route. Pour mieux contrôler vos dépenses, conservez l’ensemble de vos reçus et de vos factures afin de pouvoir en inscrire les montants dans votre budget. De plus, limitez vos dépenses à celles que vous avez prévues dans votre budget dans la mesure du possible. 

Un budget peut être un élément essentiel de votre stratégie pour faire face à la pandémie de COVID-19, car il vous aidera à vivre selon vos moyens et à mieux contrôler vos finances. De plus, il vous permettra de faire face à tout souci financier que vous pourriez avoir et de vous assurer d’être mieux préparé pour passer à travers une situation d’urgence.   

Apprenez-en plus sur l’établissement d’un budget et suivez-nous sur Facebook et Twitter afin d’obtenir des trucs pour gérer votre argent au quotidien.

Dépôt direct : un choix sûr pour la population canadienne

Par Services publics et Approvisionnement Canada

En réponse à la pandémie de COVID-19, le gouvernement du Canada a lancé une série de programmes d’aide d'urgence afin d’appuyer les personnes et les entreprises faisant face à des difficultés. Comme le gouvernement fédéral émet des millions de paiements de plus qu’à l’habitude, il est devenu très important de favoriser l’inscription au dépôt direct afin de veiller à ce que les prestations soient versées rapidement aux Canadiens qui en ont besoin. Aujourd’hui, environ 91 % de tous les paiements du gouvernement du Canada sont versés par dépôt direct.

Pratique et fiable. Le dépôt direct est un moyen pratique et fiable de recevoir vos paiements directement dans votre compte bancaire, parce que vous pouvez être certain que les paiements y seront toujours déposés à temps au moyen des renseignements bancaires que vous avez fournis au moment de votre inscription. Avec le dépôt direct, vous ne risquez plus de perdre ou de vous faire voler un chèque, et vous n’avez plus à vous déplacer inutilement à la banque. À l’heure où la distanciation physique est devenue la norme, il est tout à fait logique d’obtenir vos paiements gouvernementaux par voie électronique.

Sécuritaire et digne de confiance. Le gouvernement du Canada estime qu’il est essentiel de veiller à ce que les paiements soient émis de manière sécuritaire en assurant la protection des renseignements personnels des bénéficiaires. Les renseignements que vous donnez au gouvernement fédéral au moment de vous inscrire au dépôt direct sont protégés conformément à la Loi sur la protection des renseignements personnels du gouvernement du Canada. L’accès à votre compte est régi par la convention de compte que vous avez avec votre institution financière. Veuillez vous adresser à votre banque ou à votre coopérative de crédit pour obtenir de plus amples renseignements sur les mesures de sécurité et de protection des renseignements personnels de celle-ci.

Facile et rapide. Pour simplifier l’inscription au dépôt direct, Services publics et Approvisionnement Canada a collaboré avec l'Agence du revenu du Canada et avec les institutions financières canadiennes afin d’offrir aux gens un mode d’inscription facile au dépôt direct sur le site Web de leur institution. De plus, de nombreuses banques et coopératives de crédit proposent des solutions pour s’inscrire au dépôt direct autrement que sur le Web. Ainsi, vous pouvez maintenant vous inscrire au dépôt direct auprès de nombreuses institutions financières afin de recevoir des paiements tels que les prestations d’urgence liées à la COVID-19, votre remboursement d’impôt et diverses autres prestations du gouvernement du Canada comme l’Allocation canadienne pour enfants, le crédit pour la TPS/TVH ainsi que les prestations d'assurance-emploi, du Régime de pensions du Canada et de la Sécurité de la vieillesse.

Renseignez-vous sur les façons dont vous pouvez vous inscrire au dépôt direct pour tous vos paiements du gouvernement du Canada sur le site depotdirect.gc.ca

Fraudes et arnaques pendant la pandémie de COVID-19

Par le Centre antifraude du Canada

Le 11 mars, l’Organisation mondiale de la santé a déclaré que la COVID-19 était une pandémie. Au même moment, les forces policières, les organismes de réglementation et les gouvernements de partout dans le monde ont commencé à mettre en garde les gens contre la diffusion croissante de renseignements faux et trompeurs, et à leur conseiller de faire preuve de vigilance pour se protéger contre la fraude et l’exploitation financière.

Le Centre antifraude du Canada assure la surveillance et le suivi de la menace que représente la fraude pour les Canadiens. Depuis le 6 mars, il a enregistré près de 10 000 signalements de fraude, dont près de 10 % sont directement liés à la pandémie de COVID-19. Compte tenu du fait que les Canadiens vivent davantage de peur, d’anxiété et d’isolement en ce moment et qu’ils sont plus nombreux à rester à la maison et à utiliser l’Internet, ils doivent savoir comment détecter la fraude, se défendre contre celle-ci et la signaler pour protéger leur santé financière.

Détecter la fraude

Il peut être difficile de détecter une fraude. Pour ne pas tomber dans le piège, prenez le temps de réfléchir avant de répondre à des offres non sollicitées ou à des demandes urgentes ou de sauter sur des aubaines très alléchantes qui pourraient être trop belles pour être vraies. Ces offres et ces demandes qui sont parfois coercitives peuvent vous être adressées par téléphone, par messagerie texte ou par courrier électronique, ou peuvent se trouver sur un site de réseautage social ou ailleurs sur Internet. Elles peuvent notamment prendre la forme de publicités sur des sites Web d’annonces classées ou sur les réseaux sociaux, ou bien d’appels ou messages textes qui proviennent soi-disant d’un organisme gouvernemental, d’une banque, d’une société de crédit, d’un service de diffusion de vidéos en continu ou d’un détaillant en ligne. Il peut même s’agir de courriels d’amis ou de connaissances. 

Nous recommandons aux gens de réfléchir et de suivre leur instinct. Alors, prenez quelques minutes pour vous poser les questions suivantes : Des techniques de vente sous pression sont-elles utilisées? Est-ce une véritable aubaine? Est-ce que mon fournisseur de services a déjà communiqué avec moi de cette façon auparavant?

Prenez le temps d’en apprendre plus sur les fraudes et les arnaques courantes

Se défendre contre la fraude

Votre principale arme pour vous défendre contre la fraude est l'exercice d'une diligence raisonnable, ce qui signifie d’examiner minutieusement la demande ou l’offre que vous soupçonnez être frauduleuse et de déterminer quelle en est la source. Consultez les sites gouvernementaux officiels, parlez à votre famille et à vos amis, vérifiez quel est le coût réel des articles que l’on essaie de vous vendre et cherchez des avis et des informations sur l’offre, le détaillant ou le site Web dont vous doutez. Souvent, vous constaterez que quelqu’un a fait un signalement de fraude ou a publié des commentaires négatifs.  

Lorsque vous déterminez qu’une offre ou une demande provient d’une source frauduleuse, défendez-vous. Ne répondez pas ou raccrochez la ligne, et ne suivez pas les instructions urgentes ou coercitives que l’on vous donne.

Signaler la fraude

Que vous soyez tombé dans le piège ou pas, il est important de signaler la fraude. Pour le faire plus facilement, recueillez tous les renseignements pertinents sur l’incident. Faites une description chronologique des événements. Conservez vos reçus, les échanges de courriels, les messages textes ou tout autre document à l’appui. 

Signaler la fraude ne se limite pas à communiquer avec la police et le Centre antifraude du Canada. Lorsqu’il y a lieu, vous devriez également aviser vos institutions financières, les bureaux de crédit et toute autre institution gouvernementale concernée. De plus, tâchez de prévenir votre famille et vos amis. Plus nous parlons de la fraude, plus les gens sont sensibilisés à ce sujet.

Si vous croyez que vous ou quelqu’un que vous connaissez a été victime d’une fraude, veuillez signaler l’incident au Centre antifraude du Canada.

Changements aux modalités de protection des dépôts : votre argent pourrait être protégé par la SADC dans une plus grande mesure que vous ne le croyez

Par la Société d’assurance-dépôts du Canada (SADC)

Durant les périodes d’incertitude et d’instabilité financière, la littératie financière se révèle importante, car beaucoup de gens sont forcés d’examiner leurs dépenses et de réévaluer leur budget. Le défi de devoir jongler avec un budget plus serré tout en accordant la priorité à votre santé et à votre bien-être alors que la vie n’est plus tout à fait la même peut vous sembler redoutable. Vous avez un million de choses en tête, mais la sécurité de l’argent sur lequel vous comptez pour passer à travers cette période sans précédent ne devrait pas être une source d’inquiétude. La Société d’assurance-dépôts du Canada (SADC) a été établie en 1967 pour protéger votre argent, et grâce aux améliorations apportées récemment aux modalités de protection des dépôts, vos économies durement gagnées sont protégées dans une plus grande mesure qu’auparavant.

Si vous n’avez jamais entendu parler de la SADC, voici une brève introduction. La SADC est une société d’État du gouvernement fédéral qui contribue à assurer la sécurité du système financier canadien en protégeant automatiquement et gratuitement vos dépôts assurables jusqu’à concurrence de 100 000 $ (une somme qui comprend les intérêts courus sur le capital) par catégorie d’assurance-dépôts, et ce, pour chacune de ses sept catégories d’assurance-dépôts. Lorsque vous gérez vos finances, le fait de savoir lesquels de vos dépôts sont assurés vous donnera une plus grande tranquillité d’esprit et la certitude que cet argent est protégé contre l’éventualité d’une faillite de votre institution financière.

Le 30 avril 2020, des changements visant à moderniser et à renforcer la protection des dépôts sont entrés en vigueur. Ces changements à l’assurance-dépôts, qui représentent la première mise à jour importante du cadre de la SADC depuis 1995, comprennent les suivants :

Protection étendue aux dépôts assurables en devises étrangères : Les dépôts en devises étrangères sont maintenant admissibles à la protection de la SADC, et ce, pour chacune des sept catégories d’assurance-dépôts.  

Protection étendue aux dépôts à terme assurables d’une durée de plus de cinq ans : L’élimination de la durée maximale de cinq ans signifie que les CPG dont la durée est supérieure sont maintenant protégés.  

Élimination de la protection des chèques de voyage (étant donné le fait que les institutions membres de la SADC n’en émettent plus) : Si vous avez encore des chèques de voyage rangés dans le fond d’un tiroir, communiquez avec votre institution financière pour vérifier si elle les honore encore.

La gestion de votre santé financière est une tâche qui peut vous paraître intimidante en cette période difficile. Pour avoir l’esprit en paix, prenez quelques minutes pour utiliser notre calculateur d’assurance-dépôts et voir dans quelle mesure votre argent déposé dans toute institution membre de la SADC est protégé.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :