Bulletin de la littératie financière - juin 2021

Photo d'une personne qui signe un document

Accéder à la propriété

Mot de l’ACFC

Bienvenue au numéro de juin du Bulletin sur la littératie financière. Dans ce numéro, nous vous donnerons de l’information et suggérerons des outils et des ressources pour vous aider à accéder à la propriété. Nous avons assemblé du contenu pour les nouveaux propriétaires et pour les propriétaires d’expérience.

De nombreux Canadiens et Canadiennes passent plus de temps à la maison qu’au paravent, pour le travail, l’école et les loisirs. Et vous êtes nombreux à vivre dans une région où le marché immobilier est en ébullition. Est-ce que cela vous a entraîné à réfléchir à votre condition actuelle? Si c’est le cas, vous devez avoir beaucoup de questions, comme : êtes-vous prêt à acheter votre première maison? Devez-vous résilier votre hypothèque pour profiter des taux d’intérêt plus faibles? Devez-vous utiliser votre marge de crédit hypothécaire pour faire des rénovations? Les articles de ce numéro vous aideront à répondre à ces questions et à vous mettre sur le bon chemin pour accéder à la propriété.

Puisque la pandémie est toujours parmi nous, la portée de ses répercussions sur les consommateurs de produits et services financiers n'est pas pleinement connue. Toutefois, l’ACFC a publié récemment son sommaire des résultats des sondages liés à la COVID-19 : impacts financiers de la pandémie sur les Canadiens afin de donner un aperçu de la façon dont les Canadiens composent avec cette situation. Le tableau de bord comprend les résultats tirés de deux enquêtes menées par l’ACFC. La première enquête était le Sondage sur le bien-être financier lié à la COVID-19, qui visait à recueillir de l’information sur la gestion et le bien-être financiers des Canadiens au quotidien pendant la COVID-19 et pendant la reprise. La deuxième enquête, l’Enquête sur l’utilisation, par les Canadiens, des produits et services bancaires, a été conçue pour suivre la façon dont les Canadiens utilisent les produits financiers pendant la pandémie et la mesure dans laquelle ils ont profité des mesures d’aide offertes par les banques dans le sillage de la COVID-19. Ce tableau de bord sera mis à jour dès que de nouvelles données seront disponibles.

Comme toujours, nous vous invitons à consulter les calculatrices et outils financiers de l’ACFC, l'excellent contenu de la page Web COVID-19 : Gérer sa santé financière lors de période difficile, et la liste de ressources et d’événements dans la base de données canadienne sur la littératie financière.

Si un des articles de ce bulletin vous semble particulièrement pertinent, n’hésitez pas à le partager avec les membres de votre réseau, et n’oubliez pas de nous suivre sur les médias sociaux, sur Facebook, Twitter, et Instagram. Nous sommes également sur YouTube et LinkedIn.

Bonne lecture!

Si vous avez reçu ce courriel d’un ami, vous pouvez vous abonner à notre liste de distribution.

Quoi de neuf

Avez-vous les moyens de vous acheter une maison?

Par la Société canadienne d'hypothèques et de logement

L’achat d’une maison est l’une des décisions financières les plus importantes que vous prendrez au cours de votre vie. En connaissant votre situation financière actuelle, vous vous assurez d’acheter une maison qui est dans vos moyens et qui répond à vos besoins.

Calculez votre capacité d’emprunt hypothécaire

Avant de commencer à chercher votre nouvelle maison, vous devez avoir une idée du montant que vous pouvez vous permettre. Utilisez ces calculateurs d’accession à la propriété en ligne pratiques pour évaluer votre situation financière, établir votre budget d’achat et déterminer le montant de vos paiements mensuels.

Faites préapprouver votre prêt hypothécaire

Une fois que vous aurez une idée du montant que vous pouvez vous permettre, vous voudrez peut-être obtenir une préapprobation de prêt hypothécaire. Une préapprobation vous donne une meilleure idée du prêt hypothécaire auquel vous pourriez être admissible, de vos paiements estimatifs, du taux et des modalités.

Pour faire préapprouver votre prêt hypothécaire, vous aurez besoin :

Vous avez de la difficulté à obtenir un prêt hypothécaire?

Il se peut qu’après avoir tout pris en compte, vous vous rendiez compte que vous n’avez pas les moyens d’acheter la maison qui répond à vos besoins. Si c’est le cas, vous devrez peut-être :

Êtes-vous acheteur d’une première propriété?

L’Incitatif à l’achat d’une première propriété du gouvernement du Canada aide les acheteurs d’une première propriété admissibles à réduire leurs mensualités hypothécaires sans alourdir leur fardeau financier. Ce programme est un prêt hypothécaire avec participation. Cela signifie que le gouvernement participe tant à l’appréciation qu’à la dépréciation de la valeur de la propriété. Il vous permet d’emprunter 5 ou 10 % du prix d’achat d’une propriété. Vous remboursez le même pourcentage de la valeur de votre propriété lorsque vous la vendez ou, au plus tard, 25 ans après l’achat.

L’Incitatif permet aux acheteurs d’une première propriété de réduire leurs mensualités hypothécaires sans augmenter le montant qu’ils doivent épargner pour la mise de fonds. Il n’est pas nécessaire de faire de remboursements réguliers; l’Incitatif ne porte pas intérêt et le propriétaire peut rembourser le montant de l’Incitatif en tout temps, sans pénalité pour remboursement anticipé.

Apprenez-en plus sur l’Incitatif à l’achat d’une première propriété et voyez si le programme vous convient.

La SCHL peut vous aider!

La Société canadienne d'hypothèques et de logement a l’information et le soutien dont vous avez besoin pour prendre des décisions éclairées. Pour obtenir d’autres conseils sur l’achat d’une maison, consultez le guide interactif L'achat d'une maison étape par étape de la SCHL.

Comprendre votre contrat hypothécaire

Par le Conseil canadien des autorités de réglementation des courtiers hypothécaires (CCARCH)

Les prêts hypothécaires représentent souvent le plus grand engagement financier que puissent faire les gens au Canada. Il est important de trouver un prêt hypothécaire qui vous convient et qui est adapté à vos besoins et à votre situation financière. Les courtiers hypothécaires sont des professionnels réglementés qui peuvent vous aider à trouver le bon prêt hypothécaire.

Pour en apprendre davantage sur ses fonctions et obligations par rapport à la transaction, adressez-vous à un courtier hypothécaire. Vous pouvez également communiquer avec l’autorité de réglementation de votre province afin de connaître les exigences réglementaires précises qui s’appliquent.

Comprendre votre contrat hypothécaire

Comme la plupart des contrats, un contrat hypothécaire peut être très complexe. Avant de signer un contrat hypothécaire, vous devez vous assurer de bien comprendre toutes les modalités et les conditions.

Différence entre préapprobation et contrat hypothécaire

Lorsqu’un prêteur préapprouve un montant pour une hypothèque, il ne garantit pas qu’il conclura un contrat hypothécaire avec vous. La préapprobation signifie que le prêteur souhaite vous offrir un prêt hypothécaire. Cependant, il pourrait refuser de vous offrir un prêt après avoir analysé votre dossier ou la propriété de façon plus approfondie.

Coût total de l’hypothèque

Le coût total de l’hypothèque dépend des modalités et conditions de remboursement, comme le taux d’intérêt et la période totale de remboursement de l’hypothèque que l’on appelle « période d’amortissement ». Le coût total peut être beaucoup plus élevé que le montant emprunté. Une estimation du coût total d’emprunt pour la période doit vous être communiquée. Dans la plupart des provinces, ces renseignements sont fournis par les personnes qui acceptent la demande de crédit, notamment le courtier en hypothèques.

Taux d’intérêt

Le choix entre un taux variable, un taux fixe ou un taux convertible fera une différence. Si le taux d’intérêt est variable, il risque d’augmenter. Même si vous avez choisi un taux fixe, celui-ci peut augmenter lorsque viendra le temps de renouveler l’hypothèque. Une hausse des taux d’intérêt peut faire augmenter vos paiements et, à long terme, faire augmenter considérablement le coût total de l’hypothèque.

Attention aux frais et aux pénalités

Les conditions varient d’une hypothèque à l’autre. Assurez-vous de comprendre non seulement quels sont les frais et pénalités applicables, mais également la façon dont les montants sont calculés. Les prêteurs doivent vous fournir les renseignements sur les frais et pénalités.

Pénalité de paiement anticipé

Les paiements anticipés peuvent vous aider à rembourser votre hypothèque plus rapidement, mais dans la plupart des cas, certaines règles et restrictions s’appliquent. Selon l’hypothèque, les paiements anticipés peuvent donner lieu à des pénalités coûteuses.

Mettre fin au contrat avant échéance – Le fait de mettre fin au contrat hypothécaire avant la date d’échéance peut entraîner des pénalités et des frais.

Frais d’administration et de quittance – Si vous décidez de mettre fin à votre contrat hypothécaire, de renouveler votre prêt avec un autre prêteur ou de rembourser la totalité de votre prêt avant l’échéance, vous pourriez devoir payer les frais administratifs requis pour faire les changements.

Pénalité pour paiement en retard – Votre prêteur pourrait exiger des frais et une pénalité si vous faites un paiement en retard. Les cas où s’appliquent ces pénalités ainsi que le montant de celles-ci dépendent du prêteur. Vous devrez vous familiariser avec les facteurs qui déclenchent ce type de pénalités et le montant de celles-ci. De plus, si vous continuez à accumuler un retard de paiement, votre prêteur pourrait refuser de renouveler votre contrat hypothécaire à la fin de celui-ci. Il vaut mieux faire ses paiements à temps et en entier.

Soyez prêt pour le renouvellement

L’entente avec le prêteur porte habituellement sur une durée limitée (le terme de votre hypothèque; souvent cinq ans) et non sur la durée totale de l’hypothèque (la période d’amortissement). À la fin de la durée, vous devrez renouveler votre hypothèque. Rien ne garantit que le prêteur renouvellera votre hypothèque. De plus, les modalités et conditions pourraient changer.

Pour comprendre ce à quoi vous devez vous attendre lorsque vous travaillez avec un courtier en hypothèques canadien, veuillez consulter les informations du CCARCH sur Travailler avec un courtier hypothécaire et le Code de conduite pour le secteur du courtage d’hypothèques.

Qu'est-ce qu'une assurance-vie hypothécaire et en avez-vous besoin ?

Par : Agence de la consommation en matière financière du Canada

Une assurance vie hypothécaire est un produit optionnel qui peut verser le solde de votre hypothèque au prêteur au moment de votre décès. Il peut être utile si vous avez une personne à charge ou un conjoint qui souhaite rester dans la maison après votre décès, sans avoir nécessairement les moyens d’effectuer les mêmes paiements hypothécaires.

Il est important de noter qu’une assurance vie hypothécaire est différente d’une assurance prêt hypothécaire qui est nécessaire si votre mise de fonds est de moins de 20 % du prix d’achat de votre maison.

Avant d’acheter une assurance vie hypothécaire, assurez-vous de ne pas déjà avoir ce genre de couverture avec votre employeur ou dans une autre police d’assurance. Également, n’oubliez pas que votre maison peut être vendue pour rembourser votre hypothèque; une assurance vie hypothécaire peut donc ne pas être nécessaire.

Lorsqu’une banque canadienne vous offre un produit optionnel, elle doit vous aviser des frais connexes. Vous devez également avoir la possibilité d’annuler ou de refuser un tel service.

Combien coûte l’assurance vie hypothécaire?

Vous payez des frais, ou une prime, selon le montant de votre hypothèque et votre âge. Règle générale, les primes sont ajoutées à vos paiements hypothécaires réguliers. Alors que vous remboursez votre hypothèque, le montant des primes demeure le même, même si vous devez moins sur votre hypothèque au fil du temps.

Assurance vie hypothécaire vs assurance vie temporaire ou permanente

Alors que vous remboursez votre hypothèque, votre assurance vie hypothécaire couvre un montant de plus en plus petit.

L’assurance temporaire ou permanente peut offrir plus de valeur que l’assurance vie hypothécaire. Avec une assurance temporaire ou permanente, l’indemnité de décès, ou le montant à verser à vos bénéficiaires, ne diminue pas pendant la durée de la police. À votre décès, vos bénéficiaires peuvent utiliser l’argent de l’assurance pour rembourser le solde de votre prêt hypothécaire.

Assurance hypothécaire invalidité et maladies graves

L’assurance hypothécaire invalidité et maladies graves peut vous permettre d’effectuer vos paiements hypothécaires si vous ne pouvez pas travailler à cause d’une blessure ou d’une maladie grave.

Règle générale, l’assurance hypothécaire invalidité et maladies graves est un ensemble de plusieurs produits d’assurance, dont :

La plupart des régimes d’assurance comptent un certain nombre de conditions, dont une liste précise de maladies ou de blessures qui sont couvertes ou exclues. Règle générale, les troubles médicaux préexistants ne sont pas couverts. Ces conditions d’assurance sont comprises dans le certificat d’assurance. Demandez à voir ce certificat au préalable afin de bien comprendre ce que couvre l’assurance.

Ressources

Les taux d’intérêt sont faibles; devez-vous résilier votre hypothèque?

Par : Agence de la consommation en matière financière du Canada

Nous sommes nombreux à avoir évalué de nouveau nos finances dans le sillage de la pandémie. Si vous songez à renégocier votre hypothèque pour profiter d’un taux d’intérêt plus faible, sachez que cela peut vouloir dire résilier votre contrat d’hypothèque.

Avant de résilier votre hypothèque, assurez-vous que les avantages sont plus nombreux que les coûts que cela peut entraîner. Un trop grand nombre de propriétaires qui ont résilié leur hypothèque ont été désagréablement surpris par les pénalités qui peuvent atteindre des dizaines de milliers de dollars ou par d’autres frais pour effectuer la transaction.

Connaissez les coûts

Les coûts pour résilier votre hypothèque peuvent varier selon que votre hypothèque est ouverte ou fermée. Une hypothèque ouverte vous permet de résilier le contrat sans pénalité pour remboursement anticipé.

Règle générale, si vous résiliez une hypothèque fermée, vous devez verser une pénalité pour remboursement anticipé. Cette pénalité peut coûter des milliers de dollars.

Avant de résilier votre hypothèque, renseignez-vous au sujet des points suivants :

Vous pouvez également devoir rembourser toute remise en argent que vous avez reçue lorsque vous avez obtenu l’hypothèque. Une remise en argent est une option que votre prêteur vous offre et qui est un pourcentage du montant de votre hypothèque versé en espèces.

Communiquer avec votre prêteur pour de plus amples renseignements sur les pénalités pour remboursement anticipé ou pour savoir s’il a une calculatrice de pénalités pour remboursement anticipé sur son site Web.

Il peut vous donner le montant exact de la pénalité pour remboursement anticipé à ce moment.

Autre option : taux mixte et prolongation

Certains prêteurs hypothécaires peuvent vous permettre de prolonger la durée de votre hypothèque avant son échéance et profiter d’un taux d’intérêt plus faible. Avec cette option, vous n’avez pas à payer une pénalité pour remboursement anticipé. Les prêteurs appellent cette option un taux mixte et prolongation, car votre ancien taux d’intérêt et le nouveau sont mélangés. N’oubliez pas que vous devez payer les frais administratifs.

Soyez patients et magasinez

Selon les coûts pour résilier votre hypothèque, il peut être préférable pour vous d’attendre à la fin de son échéance et de magasiner pour trouver une nouvelle hypothèque qui offre un taux d’intérêt plus faible ou qui répond mieux à vos besoins. Commencez à magasiner quelques mois avant l’échéance de l’hypothèque. Communiquez avec différents prêteurs pour connaître les options qu’ils ont à offrir et celles qui vous conviennent le mieux. N’attendez pas de recevoir la lettre de renouvellement de votre prêteur.

La résiliation de votre hypothèque est une décision importante. Apprenez-en davantage sur les avantages et inconvénients d’une telle décision. Cela vous permettra de prendre une décision éclairée qui correspond à vos besoins. Consultez ces ressources pour en apprendre davantage :

Jeu-questionnaire : Connaissez-vous votre marge de crédit hypothécaire?

Par : Agence de la consommation en matière financière du Canada

Vous pouvez connaître le terme marge de crédit hypothécaire. Vous avez peut-être une marge de crédit hypothécaire, soit combinée à votre hypothèque soit indépendante. Mais, connaissez-vous bien votre marge de crédit hypothécaire? Mettez vos connaissances à l’épreuve à l’aide de notre jeu-questionnaire. Cliquez sur la question pour voir la bonne réponse.

Vrai ou faux : Une marge de crédit hypothécaire est un prêt à tempérament, comme un prêt-auto, que vous pouvez rembourser au fil du temps.

Vrai. Règle générale, vous n’avez pas de montant fixe de remboursement pour une marge de crédit hypothécaire. Votre prêteur n’exige habituellement que vous payiez les intérêts sur la somme utilisée. Toutefois, vous devez faire preuve de discipline pour rembourser la marge de crédit, car vous n’avez qu’à payer les intérêts mensuels plutôt que d’effectuer des versements préétablis fixes. Nous vous encourageons à dresser un plan de remboursement et à le respecter afin de rembourser votre marge de crédit hypothécaire de façon opportune.

Vrai ou faux : Une marge de crédit hypothécaire est garantie par un logement.

Vrai. Une marge de crédit hypothécaire est une forme de crédit garanti. Le prêteur utilise votre maison comme garantie que vous rembourserez l’argent emprunté.

Vrai ou faux : La limite de crédit d’une marge de crédit hypothécaire peut augmenter lorsque l’hypothèque ou un autre produit connexe est remboursé.

Vrai. Alors que vous effectuez vos paiements réguliers sur votre hypothèque et que le solde baisse, la valeur nette de votre maison augmente. La valeur nette est la partie de votre maison que vous avez payée avec votre mise de fonds et le remboursement régulier du capital. Alors que la valeur nette augmente, le montant que vous pouvez emprunter à l’aide d’une marge de crédit hypothécaire augmente également.

Vrai ou faux : Votre prêteur peut vous demander de rembourser votre marge de crédit hypothécaire en tout temps.

Vrai. Votre prêteur a le droit d’exiger que vous remboursiez le plein montant en tout temps. Il peut également prendre possession de votre maison si vous omettez des paiements, même alors que vous travaillez avec lui sur un plan de remboursement.

Vrai ou faux : Une institution financière peut abaisser la limite de votre marge de crédit hypothécaire en tout temps.

Vrai. Une institution financière peut abaisser la limite de crédit de votre marge de crédit hypothécaire en tout temps (votre prêteur vous avertit au préalable de tout changement).

Vrai ou faux : Il faut payer des frais pour transférer une marge de crédit hypothécaire d’une institution à une autre.

Vrai. Vous devrez probablement payer des frais juridiques, administratifs, de mainlevée et d’inscription pour le transfert. Vous pourrez également devoir rembourser toutes vos formes de crédit, comme vos cartes de crédit, qui font partie d’une marge de crédit liée à votre hypothèque. Demandez à votre prêteur si des frais de transfert s’appliquent.

Vrai ou faux : Une marge de crédit hypothécaire est un crédit renouvelable, comme une carte de crédit, que vous pouvez rembourser et utiliser de nouveau.

Vrai. Les marges de crédit hypothécaires sont du crédit renouvelable. Vous pouvez emprunter de l’argent, le rembourser et emprunter de nouveau, jusqu’à une limite de crédit maximum. 

Vrai ou faux : Avec une marge de crédit hypothécaire, vous pouvez emprunter jusqu’à 65 % de la valeur de votre maison.

Vrai. Vous pouvez emprunter jusqu’à 65 % du prix d’achat ou du marché de votre maison avec une marge de crédit hypothécaire. Cela ne veut pas dire que vous devez emprunter le montant complet. Il peut être plus facile pour vous de gérer votre dette si vous empruntez moins d’argent.

Vrai ou faux : Une institution financière peut augmenter le taux d’intérêt de votre marge de crédit hypothécaire sans préavis.

Vrai. Les taux d’intérêt variables peuvent changer, ce qui peut accroître le montant de vos paiements mensuels d’intérêts. Assurez-vous d’emprunter uniquement le montant que vous pouvez rembourser. Cela vous aidera à gérer les augmentations potentielles des taux d’intérêt. Dans certains cas, les banques peuvent changer le taux d’intérêt de votre marge de crédit hypothécaire sans préavis. 

Aimeriez-vous comparer vos réponses à celles d’autres Canadiens? Consultez les résultats du sondage dans le rapport de 2019 sur les Marges de crédit hypothécaire : connaissances et comportements des consommateurs.

Ressources

Calendrier simplifié d’entretien complet pour votre maison

Par : Association canadienne de l’immeuble (ACI)

Qu’il s’agisse d’une première maison ou d’un nouveau départ, il faut être au courant de beaucoup de choses au moment de l’entretien. Alors que certains promoteurs immobiliers fournissent des guides pour aider les propriétaires à dresser le calendrier d’entretien, la plupart des propriétaires doivent apprendre seuls. C’est la raison pour laquelle nous avons consulté Paul Justice, de Justice Construction, pour dresser un calendrier complet et utile afin de vous aider à comprendre ce qui doit être vérifié, quand le faire et comment vous y préparer à court et à long termes.

L’importance d’avoir un calendrier

De nombreux propriétaires négligent l’entretien de leur maison jusqu’à ce que des réparations importantes soient nécessaires, ce qui finit par leur coûter plus cher. Selon Paul Justice, les deux aspects les plus souvent négligés par les propriétaires sont la fondation et la moisissure. En demeurant à l’affût et en adoptant de bonnes habitudes d’inspection et d’entretien réguliers, vous pouvez prendre bien soin de votre maison, ajouter à sa valeur, réduire votre stress et économiser sur les réparations ou rénovations coûteuses.

Une fois par mois

Choisissez une journée par mois pour effectuer à tour de rôle ces tâches, qui peuvent être facilement faites en un matin ou un après-midi.

Deux fois par année

Ces tâches doivent être effectuées deux fois par année, lorsque vous faites les préparatifs nécessaires pour l’hiver et pour le printemps.

Une fois par année

Un entretien et une inspection annuels ont habituellement lieu au printemps ou à l’automne, avec quelques exceptions qui ne sont pas liées à une saison en particulier.

Printemps

Automne

En tout temps

Il n’est jamais trop tôt pour commencer votre propre calendrier d’entretien et économiser pour les plus gros travaux à long terme. Les économies réalisées et les soucis évités vous donneront la paix d’esprit qu’offre le fait d’être prêt et vous permettront de bien profiter de votre maison.

Pour plus de conseils sur les rénovations, les tendances et les nouveautés, visitez Salon, le blogue de REALTOR.ca pour les propriétaires.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :