Liste de vérification financière lorsque vous avez des enfants

Avant l’arrivée de votre enfant

Essayez de régler vos dettes. Si vous avez des dettes, faite un plan pour les rembourser.

Ouvrez un compte d’épargne réservé pour payer les coûts liés aux enfants. Commencez à épargner tôt pour les coûts liés aux enfants, comme les meubles de la chambre du bébé et le siège d’auto.

Discutez avec votre époux ou conjoint de vos options de congé de maternité et de congé parental. Décidez si l’un de vous prendra le congé au complet ou si vous le répartirez entre vous deux.

Commencez à étudier les options de garde d’enfants et les frais connexes. Trouver l’option qui convient le mieux à vos besoins.

Demandez à votre employeur de vous fournir un relevé d’emploi. Vous en aurez besoin pour présenter une demande de prestations d’assurance-emploi (AE).

Présentez une demande de prestations de maternité et parentales. Faites une demande d’AE ou de prestation du Régime québécois d’assurance parentale dès que vous cessez de travailler.

Épargnez pour les études de votre enfant. Commencez à épargner tôt pour les études de votre enfant. Ainsi, vous atteindrez votre objectif plus facilement.

Examinez les avantages sociaux qu’offre votre employeur.

Déterminez :

  • le nombre de jours de congés de maternité ou parental payés que vous pouvez obtenir
  • si vous pouvez ajouter des jours de vacances ou de congés de maladie non utilisés à votre congé parental payé
  • si votre employeur offre un complément de revenu
  • si vous devez payer une couverture d’assurance-maladie et d’assurance de soins dentaires vous-même
  • l’incidence de votre congé parental sur votre pension

Dépenses dont vous devez tenir compte au moment de faire votre budget ou de le mettre à jour :

  • les frais de garde d’enfants ou le revenu perdu
  • les dépenses initiales, comme les couches, les vêtements, un berceau ou un siège d’auto
  • des épargnes supplémentaires si vous prévoyez prolonger votre congé de maternité ou parental
  • un fonds d’urgence
  • les frais d’adoption ou de traitements de stérilité
  • l’impôt sur le revenu que vous devrez peut-être payer si vous recevez un revenu supplémentaire, en plus de vos prestations de maternité ou parentales
  • les cotisations de pension à verser pour compenser l’arriéré attribuable à votre congé
  • les coûts permanents, comme les vêtements, les activités sportives et les leçons de musique
  • une couverture d’assurance supplémentaire
  • les épargnes pour les études postsecondaires

Après l’arrivée de votre enfant

Faites une demande de certificat de naissance et enregistrez la naissance de votre enfant. Vous devez enregistrer la naissance de votre enfant dans la province ou le territoire où il est né. Les parents des Premières Nations doivent également enregistrer la naissance de leur enfant auprès de leur bande. Demandez un certificat de naissance à votre province ou territoire.

Demandez un numéro d’assurance sociale (NAS) pour votre enfant. Renseignez-vous sur la façon de présenter une demande de numéro d’assurance sociale (NAS).

Demandez une carte santé pour votre enfant. Communiquez avec les autorités de la santé de votre province ou territoire pour connaître la façon de présenter une demande de carte de santé.

Ouvrez un régime enregistré d’épargne-études (REEE). Établissez si vous êtes admissibles à des subventions ou à des prestations fédérales, provinciales ou territoriales pour vous aider à payer les études de votre enfant. La Subvention canadienne pour l’épargne-études est une somme que le gouvernement fédéral dépose dans le REEE de votre enfant pour augmenter ses épargnes. Si le revenu de votre famille est faible, vous pouvez obtenir des fonds du Bon d’études canadien sans avoir à y investir vous-même.

Étudiez le régime d’assurance-maladie de votre employeur. Ajoutez votre enfant au régime si possible.

Étudiez votre couverture d’assurance. Déterminez si vous avez besoin d’une assurance supplémentaire pour aider votre famille si quelque chose vous arrive.

Faites une demande de prestations pour enfant ou de prestations familiales :

  • Allocation canadienne pour enfants
  • Prestation pour enfants handicapés

Mettez à jour vos formulaires d’impôt avec votre employeur. Assurez-vous qu’un parent demande le montant pour enfant ou le montant pour une personne à charge admissible.

Demandez la déduction pour frais de garde d'enfants sur votre formulaire d’impôt, s’il y a lieu.

Rédigez ou mettez à jour votre testament. Étudiez votre plan successoral, y compris votre testament.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :