Mettre l'ordre dans vos finances

Examiner votre budget

Comparez votre revenu à toutes vos dépenses. Fonder une famille entraîne des dépenses ainsi que des coûts permanents. Assurez-vous d’ajouter toutes vos nouvelles dépenses à votre budget. L’ajout de nouvelles dépenses peut signifier que vous avez moins d’argent à dépenser pour d’autres choses.

Vous pouvez être obligé de vous absenter du travail pour vous occuper d’un nouveau-né ou d’un enfant nouvellement adopté. Vous gagnerez probablement moins d’argent lorsque vous serez en congé de maternité ou en congé parental. Pour vous y préparer, vous pouvez essayer de vivre avec un revenu réduit avant l’arrivée de votre enfant.

Besoins et désirs

Étudiez attentivement vos besoins et vos désirs, car ils pourraient changer au moment de fonder votre famille.

Un besoin est quelque chose qui est nécessaire, requis ou essentiel.

Un désir est quelque chose que vous aimeriez avoir, mais dont vous n’avez pas nécessairement besoin.

Par exemple, vous devrez peut-être dépenser plus d’argent pour certains besoins, comme un berceau, une poussette, des couches ou du lait maternisé.

Conseils pour économiser au moment de magasiner pour le bébé

Voici quelques conseils pour vous aider à économiser au moment de magasiner pour certains des articles dont vous aurez probablement besoin :

  • faites une liste de naissance afin que vos amis et votre famille vous donnent les articles dont vous avez besoin
  • pensez à acheter des articles d’occasion ou à demander à vos amis et à votre famille des articles usagés
    • assurez-vous que les articles, comme les berceaux, les meubles et les sièges d’auto sont toujours sécuritaires pour votre enfant
  • magasinez pour vous assurer d’obtenir le meilleur prix possible pour les nouveaux article

Pour vous aider à créer et gérer votre budget :

Réduire vos dettes

Si vous devez de l’argent, déterminez la somme que vous devez. En réduisant vos dettes, vous aurez plus d’argent pour les coûts liés à l’enfant. Vous aurez également plus d’argent pour d’autres objectifs financiers, comme les études de votre enfant.

Faire un plan pour payer vos dettes.

Augmenter vos épargnes

C’est une bonne idée d’augmenter le montant de vos épargnes. Vos épargnes peuvent vous aider à acheter des articles de grande valeur, comme un berceau ou une poussette. Elles peuvent également vous aider à faire face à une urgence ou à commencer à épargner pour les études de votre enfant.

Pour vous aider à épargner, organisez un transfert automatique de votre compte de banque actuel ou placez les prestations que vous recevez du gouvernement pour votre enfant dans :

Frais de garde

Si vous avez besoin d’un service de garde, cela peut-être la dépense la plus importante pour votre enfant. Même lorsque votre enfant sera en âge d’aller à l’école, vous pouvez être obligé de dépenser de l’argent pour un service de garde avant et après l’école, pour des camps d’été et pour d’autres activités.

Options de services de garde

Les frais des services de garde varient selon l’option que vous choisissez et l’endroit où vous vivez.

Certaines options de services de garde comprennent :

  • les garderies, qui sont généralement plus coûteuses, selon l’endroit où vous vivez
  • une maison ou une garderie privée, où un service de garde est offert dans le domicile d’une personne
  • un membre de votre famille
  • un des parents reste au foyer

Si vous ou votre époux ou conjoint décidez de rester à la maison, étudiez la perte de revenu que cela représente pour votre budget familial. Vous évitez les frais de garde, mais vous avez également moins d’argent dans l’ensemble pour couvrir vos dépenses.

Vous pouvez être admissible à des crédits d’impôt pour vous aider avec les frais de garde.

Demandez une déduction des frais de garde d’enfants dans votre déclaration de revenus.

Frais d’adoption et coût des traitements de stérilité

Pour fonder votre famille, vous devez peut-être faire un budget pour les frais d’adoption ou le coût des traitements de stérilité. Étudiez vos options et faites un plan d’épargne. Vous pouvez également vérifier auprès de votre employeur s’il couvre les dépenses d’adoption ou le coût des traitements de stérilité.

Les coûts des services d’adoption privés au Canada varient selon l’endroit où vous vivez et le pays d’où vous adoptez l’enfant. Règle générale, ils peuvent varier de 10 000 $ à 30 000 $.

Les coûts des traitements de stérilité varient selon le type de traitement que vous recevez.

Si vous obtenez un prêt ou utilisez une marge de crédit pour payer des dépenses d’adoption ou des traitements de stérilité, n’oubliez pas d’ajouter ces paiements à votre budget.

Déclarer vos frais d’adoption et de traitements de stérilité

Vous pouvez déclarer les dépenses d’adoption et certains frais médicaux, comme les médicaments qui stimulent l’ovulation, lorsque vous faites votre déclaration de revenus. Certains régimes d’assurance maladie provinciaux et territoriaux peuvent aussi couvrir une partie des traitements de stérilité. Vérifiez si le régime d’avantages sociaux de votre employeur couvre les dépenses d’adoption ou le coût des traitements de stérilité.

Renseignez-vous pour savoir si vous pouvez déclarer vos dépenses d’adoption et le coût de vos traitements de stérilité dans votre déclaration de revenus.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :