Accepter une offre de rachat

Offres de rachat

Certains employeurs peuvent vous offrir un montant forfaitaire si vous quittez votre emploi volontairement lorsque votre employeur effectue une réduction de l’effectif ou apporte des changements à son entreprise. Les employeurs appellent cela une offre de rachat.

Un rachat n’est pas la même chose qu’une indemnité de départ, que votre employeur peut devoir payer si vous perdez votre emploi sans que cela soit votre faute.

Une offre de rachat peut également inclure des avantages sociaux. Par exemple, elle peut inclure une assurance maladie et dentaire prolongée.

Le montant d’argent que votre employeur vous offrira dépend :

  • du temps pendant lequel vous avez travaillé pour votre employeur
  • de votre salaire

Lisez votre offre de rachat attentivement. Posez des questions avant de signer toute entente de rachat.

Pour chaque avantage social que votre employeur vous offre, assurez-vous de comprendre :

  • ce que votre employeur couvre dans le cadre de votre indemnité de départ
  • la durée de la couverture
  • les frais ou primes vous devez payer pour obtenir la couverture

Dans certains cas, vous pouvez être en mesure de négocier des parties de votre offre de rachat avec votre employeur. Par exemple, vous pouvez négocier une couverture d’assurance maladie plus longue.

Retraite anticipée

Si votre carrière tire à sa fin, vous pouvez penser à utiliser une offre de rachat pour prendre une retraite anticipée. Votre employeur peut même offrir une offre de rachat qui vous donne accès à vos versements de prestation de retraite immédiatement.

Il est important de penser à la façon dont vous gérerez financièrement si vous prenez une retraite anticipée.

Assurez-vous de penser aux éléments suivants :

  • l’incidence de votre retraite anticipée sur votre pension
  • d’où vos autres revenus de retraite proviendront
  • quels types de dépenses de subsistance vous aurez pendant votre retraite
  • si vous serez en mesure de vivre avec un revenu réduit

Vous pouvez décider de parler avec un conseiller financier avant de prendre une retraite anticipée.

Rejeter une offre de rachat

Les offres de rachat sont volontaires. Vous pouvez refuser l’offre.

Parfois, des licenciements suivent des offres de rachat. Avant de refuser une offre de rachat, assurez vous d’obtenir une indemnité de départ si vous perdez votre emploi à une date ultérieure. Assurez-vous que l’offre de rachat vous donne plus d’argent et d’avantages sociaux que l’indemnité de départ.

Si votre employeur connaît de graves difficultés financières, étudiez l’offre de rachat attentivement. Si l’employeur fait faillite, il peut être plus difficile d’obtenir votre indemnité de départ.

Offres de rachat et votre pension

L’incidence d’une offre de rachat sur votre pension dépend du type de pension que vous avez. Demandez à votre employeur de vous donner une idée du revenu de pension que vous obtiendrez si vous acceptez l’offre de rachat.

Régime de retraite à cotisation déterminée

Pour les régimes de retraite à cotisations déterminées, vous et votre employeur versez un montant établi dans votre régime de retraite chaque année. Tout argent accumulé par vos investissements est ajouté à votre compte de pension.

Si vous acceptez une offre de rachat, vous obtenez :

  • l’argent que vous avez contribué au régime
  • l’argent que votre employeur a contribué au régime
  • tout intérêt généré par les investissements dans votre régime jusqu’au moment où vous quittez votre emploi

Cela signifie que, si vous prenez une retraite anticipée, vous pouvez ne pas avoir suffisamment de temps pour accumuler la somme d’argent dont vous aurez besoin pour vivre à la retraite. Vous pouvez donc être obligé de travailler plus longtemps pour épargner davantage pour votre retraite.

Votre offre de rachat peut inclure le versement d’un montant forfaitaire dans votre régime de retraite à cotisation déterminée. Cela augmente le montant de votre fonds de pension, et augmente vos prochaines prestations de retraite.

Régime de retraite à prestation déterminée

Dans un régime de retraite à prestation déterminée, votre employeur promet de vous payer un certain montant d’argent après votre retraite. Règle générale, vous et votre employeur contribuez au régime.

Le montant que vous recevrez en versements de prestation de retraite dépend :

  • de vos années de service
  • de votre salaire annuel
  • de votre âge

Règle générale, vous devez travailler jusqu’à ce que vous ayez atteint l’âge de la retraite pour recevoir les prestations maximales. Cela signifie que, si vous acceptez une offre de rachat, vous pouvez toucher une pension plus petite que si vous avez travaillé jusqu’à l’âge de la retraite.

La différence entre cette pension réduite et une pension complète peut être importante. Votre offre de rachat peut inclure des versements supplémentaires de prestation de retraite. Cela peut vous aider à payer vos dépenses ménagères jusqu’à ce que vous ayez atteint l’âge normal de la retraite.

Parlez avec votre administrateur de régime de retraite de la façon d’investir votre pension jusqu’à la retraite.

Payer des impôts sur une offre de rachat

La façon de payer des impôts sur votre offre de rachat dépend de la façon que vous obtenez l’argent.

Vous pouvez obtenir l’argent de votre offre de rachat sous l’une des formes suivantes :

  • un montant forfaitaire
  • une continuation de salaire. Cela veut dire que votre paye régulière et vos avantages sociaux continuent pendant une période limitée après la perte de votre emploi
  • des paiements différés où vous recevrez l’argent sur deux années ou plus

Payer des impôts sur votre offre de rachat est semblable à payer des impôts sur une indemnité de départ.

Apprenez-en davantage sur la façon de payer des impôts sur une indemnité de départ.

Liens connexes

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :