6.3.7 Étude de cas : Il faut lire les petits caractères

De : Agence de la consommation en matière financière du Canada

Gonçalo et Manuela parlent à un représentant d’assurance et se demande s’ils seront remboursés.


Gonçalo et Manuela aiment beaucoup être à l'extérieur pendant l'été. Il y a cinq ans, ils ont fait installer une piscine creusée derrière leur maison. Cela a permis à leurs enfants d'apprendre à nager. Chaque été, toute la famille profite de la piscine. Mais l'hiver dernier, une violente tempête de vent a déraciné un arbre. En tombant, l'arbre a déplacé l'échelle de la piscine, qui a endommagé le mur latéral.

Gonçalo téléphone tout de suite à leur agent d'assurances et fait une réclamation pour obtenir un dédommagement. Toutefois, il est surpris et déçu d'apprendre que la piscine n'est pas couverte par leur police d'assurance.

« Mais la piscine est sur notre propriété », s'exclame Gonçalo.

« Oui, lui répond l'agent, mais lorsque vous avez fait construire la piscine, vous ne nous en avez pas informés. Une piscine peut être couverte par une police d'assurance grâce à un avenant, c'est-à-dire une clause additionnelle qui modifie la couverture ou les conditions d'une police. Malheureusement, votre piscine n'est pas couverte par votre police actuelle. »

Leçons apprises par Gonçalo et Manuela :

  • Il est important de lire notre police d'assurance attentivement pour savoir exactement ce qu'elle couvre ou non.
  • Il faut examiner notre couverture une fois par an et la modifier au besoin pour inclure les nouveaux achats et les changements apportés à notre propriété.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :