12.2.2 Qui est vulnérable à la fraude?  

De : Agence de la consommation en matière financière du Canada

Selon de récentes études canadiennes sur la fraude liée aux placements et la fraude par marketing de masse :

  • parmi les Canadiens, les personnes âgées de moins de 30 ans et les salariés à revenu moyen risquent le plus d'être victimes de fraude;
  • les victimes âgées de 50 à 59 ans sont celles qui subissent les plus grosses pertes financières;
  • les diplômés universitaires ayant un revenu supérieur à 100 000 $ risquent autant d'être victimes de fraude que les personnes n'ayant pas terminé leurs études secondaires et gagnant moins de 30 000 $;
  • les personnes risquant le plus d'être victimes d'une fraude liée aux placements sont les suivantes : celles qui sont trop sûres d'elles-mêmes quand elles prennent des décisions relatives aux placements; celles qui achètent et vendent des placements souvent (chaque semaine); celles qui ont tendance à prendre plus de risques que l'investisseur moyen; celles qui sont très instruites; celles qui font confiance à la plupart des gens; et celles qui pensent qu'il faut agir immédiatement pour ne pas rater une bonne occasion.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :