5.4.3 Protéger votre hypothèque

De : Agence de la consommation en matière financière du Canada

Que se passerait-il si vous perdiez votre emploi ou si vous vous blessiez et ne pouviez pas faire vos paiements hypothécaires? Seriez-vous obligé de vendre votre maison et de vous libérer de votre hypothèque? L'assurance vous aide à gérer le risque de perdre votre maison.

Il existe quatre principaux types d'assurance hypothécaire. Une de ces assurances protège le prêteur et les trois autres vous protègent.

Assurance qui protège le prêteur

  • L’assurance prêt hypothécaire protège le prêteur si vous ne faites pas vos paiements hypothécaires. Cette assurance est obligatoire si votre mise de fonds est inférieure à 20 % du prix d'achat de la maison.
    • Dans plusieurs cas, le coût de cette assurance est ajouté à l'hypothèque. Vous payez donc pour cette assurance, y compris l'intérêt sur celle-ci, pendant toute la durée de l'hypothèque.
    • Certains prêteurs vous demandent d'effectuer un paiement forfaitaire distinct pour couvrir l'assurance.
    • Le tableau ci dessous indique le coût d'une assurance prêt hypothécaire standard fournie par la Société canadienne d'hypothèques et de logement. (Votre prêteur peut aussi faire affaire avec un fournisseur d'assurance prêt hypothécaire indépendant.) Le coût est calculé à partir d'un pourcentage du montant du prêt hypothécaire, et il peut varier dans certaines conditions.
Montant du prêt hypothécaire

Montant du prêt hypothécaire

Prime d'assurance standard % du montant du prêt*

65 % ou moins de la valeur de la propriété

0,60 %

75 % ou moins de la valeur de la propriété

1,70 %

80 % ou moins de la valeur de la propriété

2,40 %

85 % ou moins de la valeur de la propriété

2,80 %

90 % ou moins de la valeur de la propriété

3,10 %

95 % ou moins de la valeur de la propriété

4,00 %

Source de mise de fonds non traditionnelle**

4,50 %

*Au Manitoba, Québec et en Ontario, la taxe de vente provinciale s'applique aux primes. Cette taxe ne peut pas être ajoutée au montant du prêt.

**Exigences concernant la mise de fonds :

  • Les sources d'une mise de fonds traditionnelle comprennent l''épargne de l'emprunteur, un retrait d'un régime enregistré d'épargne-retraite (REER), un emprunt garanti par des actifs confirmés, le travail de l'emprunteur (c'est-à-dire que celui-ci fournit son travail au lieu d'une somme d'argent; cela peut représenter jusqu'à 50 % de la mise de fonds minimale), un terrain libre de toute charge, le produit de la vente d'une autre propriété, un don non remboursable fait par un proche parent et une subvention à la mise de fonds (somme non remboursable accordée par un organisme fédéral, provincial ou municipal).
  • Les sources d'une mise de fonds non traditionnelle comprennent toute source n'ayant aucun lien de dépendance avec l'achat ou la vente de la propriété, par exemple les fonds empruntés, les dons, le travail (100 % de la mise de fonds) et une remise accordée par le prêteur.

Assurance qui protège le propriétaire

  • L'assurance vie hypothécaire couvre vos paiements hypothécaires en cas de décès. Si vous mourez, votre famille n'a donc pas à craindre de perdre la maison. Cette assurance prend fin lorsque l'hypothèque est remboursée.
    • Le montant des primes que vous versez ne change pas, mais l'indemnité d'assurance diminue graduellement parce qu'elle correspond au solde de l'hypothèque à rembourser.
    • L'assurance vie hypothécaire peut être offerte par l'institution financière qui vous accorde l'hypothèque. (C'est un service facultatif, mais il se peut que l'institution vous propose un taux privilégié si vous prenez l'assurance qu'elle offre.)
    • Lorsque les banques offrent une assurance vie hypothécaire, elles doivent se conformer à un code de conduite. Ce code les oblige à expliquer, entre autres, les détails de la police, les frais imposés et les conditions d'annulation.
  • L'assurance invalidité hypothécaire couvre vos paiements hypothécaires en cas de blessure ou de maladie grave. Votre employeur vous fournit peut-être déjà une assurance invalidité. Vérifiez si vous avez besoin d'une protection additionnelle qui couvre vos paiements hypothécaires.
  • L'assurance vie temporaire offre une protection en cas de décès jusqu'à concurrence d'un montant que vous déterminez. Généralement, elle ne couvre pas la maladie ni l'invalidité. Si vous mourez, votre famille reçoit l'indemnité d'assurance et peut utiliser cet argent pour payer l'hypothèque. La durée de la protection correspond à celle de la police que vous avez choisie.
    • Le coût de l'assurance vie temporaire dépend de nombreux facteurs, comme l'âge, l'état de santé, la situation personnelle et la période nécessaire. Cette assurance pourrait coûter moins cher qu'une assurance vie hypothécaire.
    • Une assurance vie temporaire n'est pas liée à une hypothèque. Elle peut donc servir à autre chose si votre hypothèque est entièrement payée.

Pour en savoir plus sur l'assurance en général, consultez le module Assurances.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :