7.4.1 Choix d'un conseiller

De : Agence de la consommation en matière financière du Canada

Types de conseillers en placements

Vous connaissez probablement quelques personnes qui se feraient un plaisir de vous offrir gratuitement leur opinion sur la façon d'investir votre argent. Toutefois, vous en auriez sans doute pour votre argent. Afin d'obtenir des recommandations éclairées et fiables, vous devriez vous adresser à des conseillers compétents et inscrits. En plus de posséder la formation et l'expérience nécessaires, les conseillers inscrits doivent satisfaire à des normes professionnelles, et leur conduite est surveillée par des organismes de réglementation. Dans certains cas, les conseillers doivent être inscrits. Ils doivent par exemple être inscrits auprès d'un organisme de réglementation des valeurs mobilières pour acheter ou vendre la majorité des produits de placement, et pour faire des recommandations dans ce domaine.

Cinq types de professionnels financiers ont les compétences requises pour conseiller la plupart des investisseurs débutants.

Les conseillers de votre lieu de travail

Ce type de conseiller peut vous renseigner sur les régimes offerts par votre employeur. S'il vous donne seulement des conseils, il n'est pas nécessairement obligé d'être inscrit. Par exemple, il peut vous conseiller sur :

  • la façon d'adhérer à un régime d'épargne sur le salaire en vue de faire des placements;
  • la façon de vous procurer une assurance-vie à un meilleur prix que si vous l'achetiez vous-même.

Coût : Vous n'avez rien à payer si votre employeur compte le conseiller parmi son personnel ou retient ses services à contrat.

Les conseillers des institutions financières (banque, caisse populaire, coopérative de crédit ou société de fiducie)

Les préposés au service à la clientèle de l'institution financière qui vous fournit un compte bancaire ou une carte de crédit peuvent vous conseiller sur certains types de placements. Ils peuvent vous aider à placer votre argent dans des produits simples comme :

  • les comptes d'épargne;
  • lles dépôts à terme;
  • lles certificats de placement garanti.

Coût : Il n'y a aucun coût direct pour vous parce que les préposés au service à la clientèle reçoivent un salaire de l'institution financière où ils travaillent. Toutefois, les conseils des préposés au service à la clientèle se limitent habituellement aux produits qu'ils vendent.

Les banquiers personnels qui travaillent dans les banques et les sociétés de fiducie peuvent être formés et inscrits pour vendre des placements comme :

  • les certificats de placement garanti;
  • les obligations d'épargne de l'État;
  • les fonds communs de placement.

Coût : Il n'y a aucun coût direct pour vous parce que les banquiers personnels reçoivent un salaire de l'institution financière où ils travaillent. Toutefois, les conseils des banquiers personnels se limitent habituellement aux produits qu'ils vendent.

Les conseillers des sociétés de fonds communs de placement et des maisons de courtage de valeurs

Les représentants en fonds communs de placement doivent être formés et inscrits pour être autorisés à vendre des fonds communs de placement. Ils ont aussi la formation nécessaire pour vous aider à choisir des fonds en fonction de vos objectifs financiers.

Coût : Vous pourriez devoir payer des frais fixes pour les conseils obtenus ou des commissions de vente (habituellement un pourcentage de la valeur du fonds acheté). Par contre, il pourrait n'y avoir aucun coût direct pour vous, bien qu'une partie de votre argent soit versée sous forme de commission à votre conseiller et à la société pour laquelle il travaille. L'achat et la vente de fonds communs de placement peuvent aussi occasionner d'autres frais, comme les « frais de sortie » qui sont exigés si vous encaissez vos fonds avant une date préétablie. Votre conseiller devrait vous expliquer clairement tous les frais. Renseignez-vous pour savoir comment votre conseiller est rémunéré. Cela vous aidera à décider si le produit qu'il veut vous vendre répond vraiment à vos besoins. Pour en savoir plus, consultez la section Frais et coûts.

Les courtiers en valeurs mobilières doivent être formés et inscrits pour être autorisés à acheter et vendre des actions en votre nom. Ils travaillent dans des maisons de courtage, lesquelles sont également inscrites. Ils peuvent aussi vous vendre d'autres produits comme des fonds communs de placement et des obligations.

Coût : Vous devez payer une commission lorsque vous achetez ou vendez un produit de placement d'un courtier en valeurs mobilières. Les courtiers peuvent également exiger d'autres frais. Demandez toujours à votre courtier de vous indiquer le montant des frais que vous devez payer.

Les conseillers des sociétés d'assurances

Les agents et les courtiers d'assurances doivent être formés et inscrits pour être autorisés à donner des conseils et vendre des assurances. Certains ont aussi la formation nécessaire pour vendre des placements, s'ils sont inscrits pour le faire. Vous devrez faire affaire avec plus d'un agent si vous n'en trouvez pas un qui vend à la fois des assurances et des placements.

Coût : Quand vous obtenez les conseils des agents et des courtiers d'assurances, il n'y a pas de coût direct. Les agents travaillent pour une seule société d'assurances. Ils reçoivent un salaire de cette société. Leurs conseils se limitent habituellement aux produits de celle-ci. Les courtiers vous proposent une plus vaste gamme de produits parce qu'ils représentent plusieurs sociétés d'assurances. Ces sociétés leur versent des commissions lorsqu'ils vous vendent certains produits. Ces commissions sont comprises dans vos paiements d'assurance.

Les conseillers des investisseurs de grosses sommes d'argent

Les conseillers en placements professionnels offrent surtout leurs services aux personnes qui ont beaucoup d'argent à investir. Pour en trouver un, communiquez avec votre institution financière ou une société de conseil en placements. Ces sociétés ont des conseillers formés et inscrits, qui font affaire avec des clients ayant d'importantes sommes d'argent à investir, généralement plus de 250 000 $.

Coût : Certains conseillers en placements exigent des frais fixes pour leurs services. D'autres reçoivent une commission ou exigent des frais annuels qui représentent un pourcentage de la valeur de votre compte. Plus le rendement de vos placements est élevé, plus votre conseiller gagne d'argent. Adressez-vous à un courtier inscrit pour effectuer les placements que votre conseiller recommande. Pour connaître les courtiers inscrits, communiquez avec l'organisme de réglementation de votre province ou territoire.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :