11.4.6 Études de cas sur la planification d'une succession

De : Agence de la consommation en matière financière du Canada

Lisez les études de cas suivantes. Elles décrivent des stratégies qui pourraient vous être utiles.

Étude de cas : Une jeune famille

Christiane et Félix qui ont un bébé planifient leur succession.

 

Maintenant qu'ils ont un bébé, Christiane et Félix veulent être bien organisés sur le plan financier. Ils ont trois grands objectifs lorsqu'ils décident de planifier leur succession :

  • En cas de décès, chacun veut que le conjoint survivant n'ait pas de difficultés financières. Ils aimeraient avoir assez d'argent pour rembourser leur hypothèque.
  • Ils veulent laisser leur enfant en bonnes mains, avec suffisamment d'argent pour répondre à ses besoins, s'il leur arrivait quelque chose à tous les deux.
  • Ils souhaitent que ce soit aussi facile que possible pour les membres de leur famille de régler leur succession et de payer leurs dépenses finales.

Christiane et Félix consultent un conseiller financier, puis décident de faire trois choses :

  • Tout d'abord, ils rédigent chacun un testament valide. Ils y précisent que s'ils meurent tous les deux, ils aimeraient que la sœur de Christiane élève leur enfant.
  • Ensuite, ils prennent chacun une assurance vie de 300 000 $ et se désignent mutuellement comme bénéficiaires. De cette façon, le survivant aura assez d'argent pour rembourser l'hypothèque et payer les dépenses finales, y compris les frais funéraires. S'ils meurent tous les deux, l'argent aidera la sœur de Christiane à s'occuper de leur enfant.
  • Enfin, ils ouvrent un régime enregistré d'épargne études pour leur enfant. Ils prévoient y déposer 80 $ par mois au début. Ils déposeront davantage à mesure que leur revenu augmentera.

Christiane et Félix sont satisfaits de leurs démarches. Ils savent qu'ils devront chacun mettre leur testament à jour de temps en temps, surtout s'ils ont d'autres enfants. Toutefois, ils ont fait le nécessaire pour maintenant.

Leçons apprises par Christiane et Félix :

  • Même les jeunes parents peuvent planifier leur succession afin d'atteindre leurs objectifs personnels.
  • Diverses stratégies peuvent être utilisées pour atteindre des objectifs précis.
  • Pour choisir les meilleures options, c'est une bonne idée d'obtenir des conseils professionnels.

Étude de cas : Un couple de retraités

Rose et Jacques mette de l'ordre dans leurs affaires.

 

Maintenant qu'ils sont à la retraite, Rose et Jacques veulent mettre de l'ordre dans leurs affaires. Leurs principaux objectifs sont les suivants :

  • Ils souhaitent transmettre un héritage à leurs deux enfants adultes.
  • Ils veulent laisser de l'argent à leurs trois petits-enfants pour qu'ils poursuivent des études universitaires ou collégiales.
  • Ils aimeraient donner de l'argent à leur hôpital local.
  • Ils veulent faciliter autant que possible le règlement de leur succession et le paiement leurs dépenses finales pour simplifier la vie de leurs enfants.

Rose et Jacques consultent un conseiller financier, puis décident de prendre les mesures suivantes :

  • Tout d'abord, ils mettent chacun leur testament à jour. Avec leurs économies, ils établissent une fiducie pour chacun de leurs trois petits-enfants. Ils se désignent mutuellement comme principaux bénéficiaires de leurs régimes enregistrés d'épargne. Ils désignent l'hôpital comme deuxième bénéficiaire. Après le décès de Rose et de Jacques, l'hôpital recevra donc le reste de leur épargne.
  • Ensuite, ils prennent des dispositions pour que leurs deux enfants adultes soient les bénéficiaires de leur assurance vie conjointe de 200 000 $. Ces derniers se partageront l'argent et n'auront pas à payer de frais d'homologation ou d'impôt sur le montant.
  • Enfin, Rose et Jacques planifient leurs funérailles et les payent d'avance. C'est une manière de réduire le nombre de factures qu'il y aura à payer après leur décès. De plus, cela permettra à leurs enfants de savoir exactement ce qu'ils souhaitent, même la pièce musicale à jouer durant leurs funérailles.

Rose et Jacques savent qu'ils devront peut être chacun mettre leur testament à jour plus tard. Mais pour le moment, ils sont satisfaits de leurs démarches. Ils ont fait le nécessaire pour atteindre leurs principaux objectifs.

Leçons apprises par Rose et Jacques :

  • Les personnes plus âgées peuvent atteindre leurs objectifs financiers personnels en planifiant leur succession de façon méthodique.
  • Diverses stratégies peuvent être utilisées pour atteindre des objectifs précis.
  • Pour choisir les meilleures options, c'est une bonne idée d'obtenir des conseils professionnels.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :