Revenus et dépenses; notes accompagnant les états financiers - Segment 3

Transcript

À la diapositive 9 on vous présente l'état des revenus et des dépenses.

Donc si le bilan présentait un portrait de la situation de l'organisme en date de la fin de l'exercice, l'état des résultats présente une synthèse des revenus et dépenses durant tout l'exercice. Cet état contient des renseignements concernant la provenance des revenus et comment ils sont dépensés. Les revenus, aussi appelés les produits, représentent des sommes reçues ou à recevoir, si on utilise la comptabilité de l'exercice, et en contrepartie des services rendus ou des biens vendus par l'organisme.

Les revenus d'un organisme de bienfaisance inclus aussi tous les dons reçus de donateurs ou d'autres organismes de bienfaisance, les subventions gouvernementales, les revenus d'intérêts et de placement, les revenus résultats d'activités de levées de fonds, etc., tous ces revenus peuvent être inscrits dans l'état des résultats.

Les dépenses, aussi appelées les charges, représentent les sommes déboursées dans l'exploitation de votre organisme de bienfaisance. Vous pouvez avoir des dépenses afin de générer plus de revenus, comme lors d'activités de levée de fonds ou encore des dépenses dans l'administration de l'organisme, mais en fait, la majorité des charges d'un organisme de bienfaisance devraient être associées au roulement de ses activités de bienfaisance. Des exemples de charges engagées ou payées sont les salaires des employés ou les honoraires, les coûts d'occupation, l'achat de fournitures ou d'équipement pour l'organisme, les frais de publicité et de déplacement, bref tous les coûts d'exploitation de l'organisme. Par ailleurs, une fondation, par exemple, pourrait aussi avoir comme charge chacune des sommes transférées à d'autres organismes de bienfaisance. Finalement, la différence entre les revenus et les dépenses donne le revenu net. Si le total est négatif, vous avez bien sûr un déficit, et s'il est positif, vous avez un surplus pour l'exercice.

À la diapositive 10.

Une lecture des états financiers n'est pas complète sans une lecture attentive des notes accompagnant les états financiers. Parce que le bilan et l'état des résultats ne fournissent que des renseignements sommaires, l'ajout de notes aux états financiers permet de s'assurer de la pleine compréhension des opérations de l'organisme de bienfaisance par le lecteur.

Les explications et tableaux que les notes contiennent constituent une importante source d'information nécessaire pour tirer des conclusions pertinentes sur les actions de votre organisme. Les notes permettent de fournir d'autres détails sur les postes du bilan et de l'état des résultats et de discuter de nombreux autres éléments.

Par exemple, comme il existe une souplesse considérable dans le choix des méthodes comptables, les méthodes choisies sont habituellement énumérées dans la première note des états financiers. Ainsi, il est important de savoir si l'organisme effectue sa déclaration selon la méthode de comptabilité de caisse ou celle de l'exercice, puisque cela a un impact sur les montants déclarés dans l'état des résultats. Certaines des notes les plus communes expliquent par exemple, les objectifs et activités de l'organisme et la loi selon laquelle l'organisme est constitué. D'autres vont énumérer le statut de l'organisme de bienfaisance, les méthodes d'amortissement et de comptabilisation des stocks, d'autres notes vont contenir les affectations de fonds, par exemple les choix fait par la direction de réserver des sommes spécifiques à un usage particulier. Les notes peuvent aussi contenir les sources de certains revenus ainsi que la méthode selon laquelle les placements sont enregistrés et les taux d'intérêts, les dates d'échéances et taux d'intérêts des dettes existantes et tous renseignements supplémentaires que vous estimez nécessaires à la compréhension des états financiers pourraient être ajoutés dans les notes. Par ailleurs, si un élément de passif éventuel existe mais qu'il ne peut être évalué, par exemple dans le cas d'un poste en instance comme un procès dont l'issue est douteuse, alors cette situation sera souvent divulguée dans les notes accompagnant les états financiers. Une autre note habituelle pour les organismes de bienfaisance peut présenter les dons à conserver pendant dix ans qui ont été reçus durant l'exercice. Ces renseignements aident l'utilisateur parce qu'ils décrivent la partie des dons reçus qui doit être conservée pour un période minimale de dix ans et qui, par conséquent, ne peut être dépensée durant l'exercice.

Comme vous le voyez, les états financiers peuvent fournir une panoplie de renseignements supplémentaires que vos donateurs, vos membres, les agents de l'Agence du revenu et le public ne retrouveront pas nécessairement dans votre déclaration annuelle T3010. C'est pourquoi il est important de fournir l'ensemble de vos états financiers avec votre T3010 à la fin de chaque exercice.

Nous sommes donc rendus à notre première période de questions. Je vais prendre des questions.

Donc j'ai une question de quelqu'un qui demande quelle est la différence entre une déclaration selon la comptabilité d'exercice ou selon la comptabilité de caisse?

Donc je vais vous donner un exemple pour vous aider à comprendre la différence. Un organisme de bienfaisance sait qu'il va recevoir 1 000 $ au cours d'une année pour des services fournis à sa communauté, en utilisant la méthode de comptabilité d'exercice, il peut déjà déclarer le 1 000 $ en tant que revenu peu importe si l'organisme a reçu ou non l'argent puisque le service a déjà été fourni par l'organisme. Il faut noter que tous revenus réalisés mais non reçus à la date de la déclaration ferait parti des comptes fournisseurs à ce moment-là, en tant qu'élément actif courant dans le bilan. Cependant, si l'organisme utilisait la méthode de comptabilité de caisse, seul le montant réellement reçu d'ici la fin de l'année sera enregistré dans ses états financiers. Donc même si le service a déjà été fourni par l'organisme de bienfaisance, il ne peut pas inscrire le 1 000 $ que la personne lui doit dans son exercice s'il ne l'a pas encore reçu.

Une autre question.

Quelle est réellement la différence entre bilan et état des résultats car ils semblent les mêmes utilisant des termes différents? Actif = revenu, passif = dépense, surplus ou déficit = revenu net?

Le bilan présente la situation de l'organisme à la fin de l'exercice. Donc les avoirs que vous avez dans vos comptes, les immobilisations que vous avez. Le bilan ne va pas nécessairement dire ce que vous avez reçu durant l'exercice ou ce que vous avez dépensé durant l'exercice. Il présente vraiment seulement l'ensemble des avoirs que vous avez accumulé au cours des années. Donc en date de fin d'exercice, qu'est-ce que vous aviez dans vos comptes, qu'est-ce que vous possédiez, c'est ce qu'on retrouve au bilan. Alors que dans l'état des résultats, vous allez seulement présenter les revenus reçus durant l'exercice ou les dépenses encourues durant l'exercice. Donc vous n'allez pas voir ce que vous aviez reçu il y a dix ans dans l'état des résultats, seulement ce qu'il s'est passé durant l'exercice.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :