Transcription - Faites les choses correctement

La vie vous donne rarement une deuxième chance.

C’est pourtant ce que vous offre l’Agence du revenu du Canada si vous avez fait une erreur ou omis certains détails dans votre déclaration de revenus.

Vous pouvez corriger votre situation fiscale avec le Programme des divulgations volontaires de l’Agence du revenu du Canada.

C’est votre chance de faire les choses correctement.  Vous verrez, c’est très facile à faire et ça vous enlève un gros poids sur les épaules.

Vous n’avez besoin de personne et pouvez tout faire vous-même.

N’importe qui peut recourir au Programme des divulgations volontaires. Vous devez toutefois présenter votre demande avant de prendre conscience  que l’Agence du revenu du Canada entame une procédure contre vous.

L’erreur ou l’omission que vous voulez corriger doit concerner une période qui remonte à plus d’un an, l’erreur ou l’omission pourrait entraîner une pénalité et vous devez fournir tous les détails pertinents pour appuyer votre demande.

Être en règle vous aide à retrouver la tranquillité d’esprit.

Faire une divulgation valide pourrait vous éviter des pénalités et des poursuites judiciaires et, dans certains cas, l’Agence du revenu du Canada pourrait réduire le montant des intérêts que vous devez.

La grande majorité des Canadiens payent la totalité de leurs impôts.

Tous bénéficient de cette façon des services et des programmes que le gouvernement finance et qui améliorent la qualité de vie des citoyens.

De plus en plus de Canadiens ne craignent pas de corriger leur situation fiscale. Pourquoi pas vous?

Saisissez vous aussi votre deuxième chance grâce au Programme des divulgations volontaires.

Faites les choses correctement et ayez l’esprit tranquille.

Pour en savoir plus, allez à arc.gc.ca/divulgationsvolontaires.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :