Frais de repas et de divertissements

Selon la règle générale pour les déductions liées aux frais de repas et de divertissements, vous pouvez déduire jusqu’à 50 % des frais de repas et de divertissements que vous avez payés pour gagner un revenu, ou « un montant qu’il serait raisonnable de payer dans les circonstances », selon le moins élevé de ces montants.

Les frais admissibles comprennent 

  • les repas pris avec des clients
  • le coût de billets pour le théâtre, un concert, un événement sportif ou une autre représentation
  • le coût d’une loge privée à un événement sportif
  • le coût de location de salle pour offrir un divertissement, comme une suite de réception
  • le coût d’une croisière
  • le prix d’entrée à un défilé de mode
  • les frais pour divertir des invités dans des boîtes de nuit ou dans des clubs (d’athlétisme, sociaux, sportifs) ou lors de vacances et de voyages semblables
  • les taxes, les pourboires, et les prix d’entrée sont inclus dans certains frais de divertissement   

Pour les repas et les divertissements, les coûts suivants sont refusés :

  • les coûts d’abonnement à un club et pour utiliser des installations récréatives
  • l’achat de billets de saison pour assister à des événements sportifs (à moins qu’une preuve suffisante justifie que ces billets étaient une dépense promotionnelle)
  • les repas pris lorsque vous étiez à l’extérieur d’un territoire de vente ou en vacances

Pour obtenir plus de renseignements concernant ces dépenses, consultez Frais pour des aliments, des boissons et des divertissements.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :