Recouvrement des dettes de comptes de douanes

Le remboursement unique et complet de votre dette vous permet d’éviter de payer des intérêts ainsi que d’autres répercussions juridiques et financières. Toutefois, si vous ne pouvez pas payer le montant total maintenant, des options s’offrent à vous. Ignorer votre dette ne la fera pas disparaître. L’Agence du revenu du Canada (ARC) collaborera avec vous pour rembourser votre dette.

Paiement de la dette

L’ARC perçoit des frais pour le compte de l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC).

Vous pouvez payer votre dette en ligne, à votre institution financière, en personne à n’importe quel point d’entrée de l’ASFC ou par la poste.

  • En ligne (seulement avec le numéro d'entreprise d'un importateur (compte RM))

    Pour savoir quel bénéficiaire choisir pour votre institution financière :

    • Allez à la page Agence des services frontaliers du Canada (ASFC)
    • Faites défiler l’écran vers le bas et cliquez sur « Afficher tout »
    • Sous « Option 1 - Un service bancaire en ligne pour les importateurs » notez les noms du bénéficiaire

     

    Sur le site Web de votre institution financière :

    • Sélectionnez le nom du bénéficiaire approprié pour votre institution financière.
    • Ajoutez votre numéro d’entreprise à neuf chiffres et votre identificateur RM (par exemple, 123456789 RM0005).

    Vous pouvez payer par carte de débit ou de crédit pour des montants inférieurs à 5 000 $.

    L’ASFC n’accepte pas l’argent comptant, les chèques de voyage ou les virements télégraphiques comme mode de paiement.

  • Par la poste 
    • Faites le chèque ou le mandat-poste à l’ordre du « receveur général du Canada ».
    • Inscrivez votre numéro de compte d’entreprise ou votre numéro d’importateur au recto de votre chèque ou mandat.
    • Pour acheminer un paiement, écrivez le numéro de la facture sur le chèque ou annexez une liste de factures à votre paiement. N’agrafez pas les documents à votre chèque.
    • Envoyez votre paiement par la poste à l’adresse suivante :

    Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) Salle du courrier
    À l’attention de : Unité de gestion des comptes débiteurs
    333, chemin North River, Place Vanier, Tour A
    Rez-de-chaussée, salle 1018
    Ottawa (Ontario) K1A 0L8

    Téléphone : 343-291-5265 (pour service de messagerie)
    N’envoyez pas d’argent comptant par la poste.

  • En personne 
    • à votre institution financière

Entente de paiement

Si vous n’êtes pas en mesure de payer votre dette en totalité ou d’effectuer le paiement mensuel minimum indiqué sur votre relevé de compte, l’ARC peut accepter une réduction du paiement régulier. Les intérêts sur votre dette seront cumulés jusqu’à ce que vous payiez le solde total. 

Une entente de paiement est une entente entre vous et l’ARC pour payer votre dette dans une certaine période. L’ARC envisagera une entente de paiement lorsque vous aurez démontré que vous avez essayé de rembourser votre dette en réduisant vos dépenses ou en empruntant des fonds. Après avoir examiné vos renseignements financiers, l’ARC travaillera avec vous pour déterminer le montant et la durée de l’arrangement de paiement.

Pour conclure une entente de paiement :

  1. Allez à la page Calculateur pour l’entente de paiement.
  2. Communiquez avec l’ARC pour établir votre entente de paiement.

Vous devez respecter les échéances de paiement, continuer à produire toutes les déclarations à temps, et respecter vos obligations fiscales. Les ententes de paiement peuvent faire l’objet d’examens périodiques.

Même si vous avez une entente de paiement et que vous faites des paiements, l’ASFC est autorisée à prélever tous montants de prestations ou crédits que vous recevez lorsque vous avez une dette.

Si votre situation change et que vous ne pouvez pas continuer à respecter votre entente de paiement, vous devez communiquer avec l’ARC. Si vous ne le faites pas, l’ARC peut prendre une mesure judiciaire pour recouvrer le solde de votre dette. Consultez la page Conséquences du non-paiement pour obtenir de plus amples renseignements.

Si vous ne pouvez pas effectuer de paiement ou respecter l’entente de paiement, consultez la page Incapacité de payer.

Liens connexes

Incapacité de payer

Si vous ne pouvez pas respecter vos obligations fiscales, communiquez avec l’ARC.

Si vous n’appelez pas ou ne concluez pas d’entente de paiement, l’ARC peut prendre des mesures judiciaires pour recouvrer le solde. Consultez la page Conséquences du non-paiement pour obtenir de plus amples renseignements.

Dispositions relatives aux intérêts et aux pénalités

Dans certains cas, vous pouvez demander un allègement des pénalités et des intérêts, et ainsi réduire le montant que vous devez à l’ARC.

Pour connaître les dispositions relatives aux intérêts, communiquez avec l’ARC.

Pour connaître les dispositions relatives aux pénalités, communiquez avec le bureau de l’ASFC le plus proche.

Insolvabilité ou faillite

Si vous estimez que vous êtes insolvable ou que vous envisagez une faillite, visitez la page Bureau du surintendant des faillites.

Liens connexes :

Conséquences du non-paiement

Si vous ne payez pas votre dette ou refusez de coopérer, l’ARC peut prendre des mesures judiciaires. Ces mesures pourraient entraîner de graves répercussions financières ou juridiques pour vous.

Normalement, l’ARC ne prendra pas de mesures judiciaires avant 90 jours après la date d’envoi du relevé de compte.

Avant de prendre des mesures judiciaires, l’ARC doit effectuer ce qui suit : 

  • tenter de faire 1 mise en garde juridique verbale par téléphone
  • evoyer 1 lettre de mise en garde juridique écrite

Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez les sections Restrictions au recouvrement de la dette des douanes et Mise en garde juridique concernant le recouvrement des dettes.

Une fois que l’ARC a entrepris l'une des mesures légales suivantes, elle ne les retire habituellement pas.

Pour éviter des mesures judiciaires, consultez la page Paiement de la dette ou Incapacité de payer.

  • Saisie de salaire ou d'autres sources de revenus 

    Demande formelle de paiement (réacheminement de l’argent qui vous est dû par un tiers)

    L’ARC peut émettre une demande formelle de paiement (DFP) à un tiers qui vous doit de l’argent ou qui détient des fonds pour vous. Un tiers peut être une autre personne, votre employeur, une banque ou d’autres sources de financement. La DFP indique au tiers de réacheminer les fonds à l’ARC. L’ARC appliquera les fonds réacheminés à votre dette. Pour obtenir de plus amples renseignements, allez à la section Comprendre une demande formelle de paiement.

    Compensation (réacheminement de l’argent qui vous est dû par le gouvernement fédéral)

    Si un ministère ou un organisme du gouvernement fédéral vous doit de l’argent, l’ARC peut entamer un processus de compensation afin de réacheminer les fonds et d’appliquer ces montants à votre dette.

    L’ARC peut utiliser vos crédits fédéraux, ceux pour la taxe sur les produits et services/taxe de vente harmonisée (TPS/TVH) ou tout remboursement d’impôt sur le revenu à venir afin de réduire votre dette.

    L’ARC peut entamer un processus de compensation même si vous avez conclu une entente de paiement et que vous effectuez des paiements.

  • Privilèges et saisies de biens

    L’ARC peut obtenir un certificat confirmant le montant que vous devez. Votre dette relèvera ainsi du domaine public et l’ARC pourra procéder à des privilèges et à des saisies de biens. En général, l’ARC informe le contribuable par la poste que la dette a été certifiée par la Cour fédérale. Les lettres vous informent que si vous ne réglez pas la situation de votre compte, l’ARC pourrait prendre d’autres mesures judiciaires pour payer la dette.

    Dans certains cas, comme dans celui de dettes qui risquent de ne pas être recouvrées (recouvrement  compromis), l’ARC peut vous informer verbalement que la dette a été certifiée par la Cour fédérale.

    Privilège à la frontière

    Une fois que la dette est certifiée, l’ARC peut :

    • suspendre vos privilèges d’importation
    • appliquer un privilège sur les biens que vous importez
    • appliquer un privilège sur les biens que vous déclarez aux fins d’exportation

     

    L’exécution d’un privilège permettra de garantir le montant dû, en établissant la priorité du créancier dans l’éventualité d’une vente. Cela signifie que, lorsque vos biens ont été vendus, le montant que vous devez à l’ARC est automatiquement payé à partir du produit de la vente avant que vous receviez tout autre produit.

    Saisie et vente de vos biens

    Si votre dette demeure en souffrance, les biens peuvent être détenus et vendus pour payer le montant dû.

    Si l’ARC vend vos biens, elle utilisera le produit pour payer :

    • la dette due
    • tous les coûts facturés pour la vente des produits 

     

    L’ARC continuera de retenir et de vendre des produits importés et exportés, et de prendre d’autres mesures de recouvrement jusqu’à ce que le montant dû soit payé en totalité, à moins que d’autres ententes de paiement acceptables soient conclues et suspendent ces mesures judiciaires en cours.

  • Cotisations à l'égard de tiers 

    Une cotisation à l’égard d’un tiers permet à l’ARC de tenir un tiers légalement responsable de payer la dette fiscale d’une autre personne. Le tiers peut être une institution financière, un conjoint, un partenaire d’affaires, un administrateur, un autre particulier ou une société.

    Vous trouverez ci-dessous des exemples de cotisations à l’égard de tiers.

    Cotisation relative à un transfert avec lien de dépendance

    Si vous avez une dette auprès de l’ARC et que vous transférez le bien à un particulier ou à une société qui a un lien de dépendance, il pourrait y avoir des conséquences.

    Si le bien a été transféré à un prix inférieur à la juste valeur marchande, l’ARC peut établir une cotisation à l’égard de l’acquéreur du bien. Le montant de la cotisation sera la différence entre la juste valeur marchande du bien et ce que le bénéficiaire a payé.

    La cotisation ne comprendra que la dette qui a été engagée à compter de la date du transfert et des années précédentes.

    Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez le Folio de l’impôt sur le revenu S1-F5-C1, Personnes liées et personnes sans lien de dépendance entre elles.

    Non-respect d’une demande formelle de paiement (DFP)

    Si vous recevez une DFP de l’ARC, vous êtes légalement tenu de vous y conformer. Si vous omettez de vous y conformer, vous deviendrez responsable du montant que vous n’avez pas payé, et l’ARC prendra des mesures judiciaires pour percevoir ce montant auprès de vous.

    En tant que destinataire d’une DFP, vous devenez responsable si vous :

    • ne payez pas l’ARC lorsque vous devez de l’argent à un contribuable
    • continuez de payer les montants du contribuable que vous êtes légalement tenu de payer à l’ARC
    • payez quelqu’un d’autre au nom du contribuable, comme un membre de la famille ou un autre créancier, au lieu de l’ARC
    • prêtez ou avancez de l’argent au contribuable dans un délai de 90 jours, comme il est précisé dans les modalités de la DFP

Liens connexes :

Communiquer avec l'ARC
  • Pour les codes postaux commençant par A, B, C, E, G, H, J, R, S, et T, composez le 1-866-229-0824.
  • Pour les codes postaux commençant par K, L, M, N, P, X, V, et Y, composez le 1-866-484-1217.

Les agents des services téléphoniques sont à votre disposition du lundi au vendredi (sauf les hours fériés), de 8 h à 16 h 30 (heure de l'Est).

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :