Effet cumulatif - vidéo, formats de remplacement et transcription

 
Formats de remplacement et transcription

Transcription

Formats de remplacement : MPG4, WEBM

Pour certaines personnes, l'effet cumulatif de limitations considérables dans au moins deux activités courantes de la vie quotidienne peut poser un défi important.

Dans le premier exemple, une personne souffrant d'arthrite a un rendez-vous de suivi avec son médecin pour discuter des difficultés qu'elle éprouve de façon continue.

Le médecin: « Avez-vous remarqué une amélioration de votre condition depuis que vous prenez le nouveau médicament? »

Le patient : « J'ai encore de la difficulté à me nourrir et à m'habiller le matin. Par contre, à mesure que la journée avance et que le médicament commence à faire effet, je peux m'y prendre beaucoup plus facilement. »

Dans le premier exemple, une personne a une déficience qui n'est ni toujours ni presque toujours présente et qui répond aux médicaments. Par conséquent, la personne ne serait pas admissible au crédit d'impôt pour personnes handicapées.

Dans le deuxième exemple, une personne a un rendez-vous de suivi après avoir reçu un dispositif médical.

Le patient porte un crochet électronique au coude après avoir subi une amputation.

Le médecin : « Comment vous adaptez-vous à votre crochet électrique? »

Le patient : « Mon crochet semble chaque semaine de plus en plus facile à utiliser. »

Le médecin : « Votre capacité à vous habiller et à vous nourrir s'améliore-t-elle? »

Le patient : « La plupart du temps, je n'ai pas vraiment besoin de plus de temps pour faire ces activités, mais selon ce que je porte ou ce que j'essaie de manger, il me faut parfois plus de temps. »

Bien que cette personne ait clairement une déficience grave et prolongée qui a une incidence sur sa capacité à se nourrir et à s'habiller, elle n'est ni toujours ni presque toujours limitée de façon considérable dans ces deux activités. Par conséquent, elle ne serait pas admissible au crédit d'impôt pour personnes handicapées.

Dans le troisième exemple, une personne qui souffre du lupus depuis 10 ans a un rendez-vous de suivi régulier avec son médecin. Cette personne a été traitée avec de fortes doses de cortisone, ce qui a causé des malformations au niveau de ses mains et entraîné la perte de sa motricité fine.

Le patient est assis. Ses mains, posées sur ses genoux, sont légèrement déformées à la hauteur des poignets et infléchies vers l'intérieur.

Le médecin : « Comment vous sentez-vous depuis votre dernier rendez-vous? »

Le patient : « Je réussis encore à faire certaines choses sans aide. Toutefois, j'éprouve tous les jours d'importantes difficultés à m'habiller, à me déshabiller et à me nourrir. Il me faut considérablement plus de temps que l'année dernière pour faire ces activités. »

Dans le troisième exemple, la personne est toujours ou presque toujours limitée de façon considérable dans sa capacité à s'habiller et à se nourrir et serait donc admissible au crédit d'impôt pour personnes handicapées.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :