Sélection de la langue

Recherche

Prestation canadienne de la relance économique (PCRE)

Qui peut faire une demande

Si vous êtes admissible à la Prestation canadienne de la relance économique (PCRE), vous pouvez recevoir 1 000 $ (900 $ après les retenues d’impôt) pour une période de 2 semaines.

Critères d’admissibilité

Pour avoir droit à la PCRE, vous devez remplir toutes les conditions suivantes pendant la période de 2 semaines visée par votre demande :

    • ou

    Comment calculer la baisse de 50 %

    La baisse de 50 % est basée sur votre revenu hebdomadaire moyen provenant d'un emploi ou d'un travail indépendant en 2019, en 2020 ou au cours des 12 derniers mois. Vous devrez vous assurer de remplir ce critère pour chaque période pour laquelle vous faites une demande.

    Exemple :

    Pour 2019 ou les 12 derniers mois

    26 000 $ (revenu d'emploi ou de travail indépendant de 2019 ou des 12 derniers mois)

    ÷ 52

    = 500 $ (revenu hebdomadaire moyen de 2019 ou des 12 derniers mois)

    ÷   2

    = 250 $ (50 % du revenu hebdomadaire moyen de 2019 ou des 12 derniers mois)

    Pour la période de 2 semaines de la PCRE

    100 $ (revenu d'emploi ou de travail indépendant pour la période de PCRE)

    ÷   2

    = 50 $ (revenu hebdomadaire moyen pour la période de PCRE)

    Le revenu hebdomadaire moyen pour la période de PCRE doit être inférieur à 50 % du revenu hebdomadaire moyen de 2019, de 2020 ou des 12 derniers mois.

    Dans cet exemple, puisque 50 $ (revenu hebdomadaire moyen pour la période de PCRE) est inférieur à 250 $ (50 % du revenu hebdomadaire moyen de 2019 ou des 12 derniers mois), la personne remplirait ce critère.

    Ce qui est inclus dans le revenu d'emploi ou de travail indépendant

    Pour ce calcul, le revenu de travail indépendant est votre revenu moins les dépenses encourues pour gagner le revenu de travail indépendant.

    Les revenus provenant d'un emploi et/ou d'un travail indépendant incluent entre autres :

    • les pourboires que vous pouvez recevoir en travaillant;
    • les dividendes non admissibles;
    • les honoraires (montants nominaux versés aux volontaires des services d’urgence);
    • les droits d'auteur (paiements aux artistes).

    N’incluez pas les montants suivants dans le calcul :

    • Revenus de pension
    • Prêts et bourses d’études
    • Prestations de maternité et parentales de l'assurance-emploi ou prestations similaires du RQAP
    • Toute prestation canadienne d'urgence ou de relance économique liée à la COVID-19
  • Vérifiez si vous avez droit aux prestations d’assurance-emploi

    Vous pourriez avoir droit aux prestations d’assurance-emploi si vous :

    • avez travaillé pendant au moins 120 heures assurables au cours des 52 dernières semaines; Note en bas de page 1
    • n'avez pas quitté votre emploi volontairement;
    • êtes prêt, disposé et capable de travailler chaque jour (prestations régulières d'a.-e.);
    • êtes temporairement incapable de travailler pendant que vous vous occupez de quelqu'un d'autre ou de vous-même (prestations de maladie, maternité, parentales, de compassion, pour proches aidants);

    Si vous avez droit à des prestations d'assurance-emploi, vous recevrez une prestation minimale imposable au taux de 500 $ par semaine, ou de 300 $ par semaine pour les prestations parentales complémentaires.

    Pour plus d'informations sur les changements apportés à l’assurance-emploi, allez à : Assurance-emploi et prestations régulières.

  • Définition
    • Vous vivez et avez un domicile au Canada, mais vous n'êtes pas obligé d'être un citoyen ou un résident permanent.
    Ce qui entre dans le calcul des 5 000 $
    • Calculé comme un revenu :
      • Tous les revenus d'emploi ou de travail indépendant, incluant :
        • les pourboires;
        • les dividendes non admissibles;
        • les honoraires (montants nominaux versés aux volontaires);
        • les droits d'auteur (paiements aux artistes)
    • Ne compte pas comme un revenu :
      • Prestations d’invalidité
      • Prêts étudiants, bourses d'études ou d'entretien
      • Revenus de pension
      • Montants provenant d'autres prestations liées à la COVID-19 :
        • Prestation canadienne d’urgence (PCU)
        • Prestation canadienne d’urgence pour les étudiants (PCUE)
        • Prestation canadienne de la relance économique (PCRE)
        • Prestation canadienne de la relance économique pour proches aidants (PCREPA)
        • Prestation canadienne de maladie pour la relance économique (PCMRE)
  • Penalité

    Si vous quittez volontairement votre emploi le 27 septembre 2020 ou après, vous n’aurez pas droit à la PCRE.

  • Exception pour les cours provinciaux

    Si vous avez participé à un cours, un programme ou une formation qui vous a été recommandé par un gouvernement ou un organisme provincial pendant cette période de 2 semaines, vous pouvez avoir droit à la PCRE si vous remplissez également tous les autres critères d'admissibilité.

    Vous pouvez travailler tout en recevant la PCRE

    Vous pouvez gagner un revenu d'emploi ou de travail indépendant pendant que vous recevez la PCRE. Cependant, la PCRE a un plafond de revenus de 38 000 $.

    Vous devrez rembourser 0,50 $ pour chaque dollar de revenu net que vous avez gagné au-delà de 38 000 $ sur votre déclaration revenus de l’année (2020 ou 2021). Vous n'aurez pas à rembourser plus que le montant de prestation que vous avez reçu cette année-là.

    Nous vous encourageons à consulter le Guichet-Emplois, le service national de l’emploi du Canada qui offre des outils pour vous aider dans votre recherche d'emploi.

  • Pénalité pour avoir refusé du travail

    Si vous refusez un travail raisonnable, vous perdrez automatiquement 5 périodes (10 semaines) des 13 périodes d'admissibilité à la PCRE. Vous devrez aussi attendre 5 périodes (10 semaines) avant de pouvoir faire une nouvelle demande. Si vous refusez à nouveau de travailler, cette pénalité sera répétée.

Vous devez remplir toutes ces conditions pour avoir droit à la PCRE.

Si vous n'avez pas droit à la PCRE

Si vous avez quand même besoin d'une aide financière, examinez les autres possibilités à Prestations et services pour la COVID-19.

Remarque : Les personnes incarcérées en prison ou dans d'autres établissements ne répondront probablement pas à tous les critères d'admissibilité ci-dessus. Les personnes en semi-liberté ou qui ont le droit de travailler peuvent être admissibles si tous les critères sont remplis.

Vérification de votre admissibilité

L'ARC vérifiera que vous avez droit à la PCRE. Les personnes qui sont reconnues coupables d'avoir intentionnellement fait des demandes frauduleuses peuvent subir d'autres conséquences, comme des pénalités ou une éventuelle peine d'emprisonnement.

Pour signaler une utilisation suspecte de la prestation, allez à : Programme des indices de l'ARC.

S'il manque des informations dans votre demande, il se peut que vous deviez fournir des documents supplémentaires pour valider votre demande et compléter le processus.

Avez-vous trouvé ce que vous cherchiez?

Qu’est-ce qui n’allait pas?

(N’incluez pas d’information personnelle. Notez que vous ne recevrez aucune réponse.)
Maximum de 300 caractères

Merci de vos commentaires

Date de modification :