Bilan de l'année 2021 : l'ASFC en première ligne pour limiter la propagation de la COVID‑19, assurer la sécurité de nos collectivités et soutenir notre économie

Communiqué de presse

Le 10 décembre 2021
Ottawa (Ontario) 

L'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) est à la tête des interventions de lutte contre la COVID-19 au Canada depuis le début de la pandémie. Alors que l'année 2020 a été consacrée à l'introduction et à l'application de nouvelles mesures sanitaires à la frontière pour fermer cette dernière à la COVID-19 et à ses variantes, l'ASFC a passé une bonne partie de l'année 2021 à assouplir progressivement les mesures pour permettre un retour sécuritaire des voyageurs, la santé étant toujours la priorité absolue. Dans l'intervalle, le flux de marchandises franchissant notre frontière est demeuré stable, et les envois postaux et par messageries ont augmenté considérablement puisque davantage de Canadiens ont fait des achats et des affaires en ligne. L'ASFC a également profité de l'occasion pour aller de l'avant avec la modernisation de notre frontière en misant sur la technologie pour faciliter et accélérer les activités afin que l’expérience d’un voyage en soit une sans contact.

Les faits saillants de l'ASFC pour 2021 mettent en évidence l'engagement de l'Agence à faciliter la libre circulation des biens et des services commerciaux, à soutenir un système d'immigration sûr et accueillant, à empêcher les drogues et les armes dangereuses d'entrer au Canada et à contribuer à la réponse du Canada à la COVID-19. Du 1er janvier au 31 octobre 2021, les 14 000 employés de l'ASFC travaillant au Canada et dans le monde entier, y compris ses 6 500 agents en uniforme, ont effectué les réalisations suivantes :

Limité la propagation de la COVID-19 au Canada

L'ASFC est restée concentrée sur la réponse du Canada à la pandémie en 2021. En étroite collaboration avec l'Agence de la santé publique du Canada (ASPC), l'Agence a adapté rapidement sa stratégie relative à l'évolution de la situation, notamment à l'émergence de nouvelles variantes préoccupantes et à l'approbation et la distribution des vaccins.

En raison des restrictions aux frontières introduites en 2020 et au début de 2021, les volumes de voyageurs ont chuté de près de 86 % par rapport aux volumes pré-pandémiques, passant de 97,4 millions en 2019 (tous modes confondus) à environ 13,6 millions (tous modes confondus) au 31 octobre de cette année. En juillet, lorsque les mesures frontalières ont commencé à changer, le nombre de voyageurs a recommencé à augmenter pour atteindre un total de 1,3 million de voyageurs par mois, et à augmenter régulièrement pour atteindre 2,1 millions par mois en octobre. Par comparaison, en 2020, il y a eu un total de 965 409 voyageurs en juillet et un peu plus d'un million en août. En 2019, on a recensé un total de 10,6 millions de voyageurs en juillet et de 11,3 millions en août.

Maintenu la circulation des biens essentiels au Canada

Comme les chaînes d'approvisionnement transfrontalières sont essentielles à la circulation continuelle des biens et des services, y compris les aliments, les fournitures médicales et les travailleurs de la santé, l'ASFC a continué de travailler avec ses partenaires internationaux et commerciaux pour s'assurer que le trafic commercial n'était pas entravé. Étant donné leur rôle dans la prestation de services essentiels et leur contribution au maintien du fonctionnement normal des chaînes d'approvisionnement, les camionneurs ont été exemptés de la mise en quarantaine obligatoire. Du 1er janvier au 31 octobre, un total de 4 833 327 camionneurs sont entrés au Canada, et les ASF ont traité un total de 4 511 477 camions commerciaux. Par comparaison, en 2020, l'ASFC a traité un total de 4 455 371 camions commerciaux pendant la même période, et en 2019, un total de 4 599 225 camions commerciaux ont été traités pendant la même période.

Mis en œuvre et modifié les mesures frontalières

Avec l'augmentation soutenue des niveaux de vaccination dans tout le Canada, et compte tenu des données scientifiques et des conseils de l'ASPC, l'ASFC a commencé à mettre en œuvre l'approche progressive du Canada pour adapter les mesures à la frontière l'été dernier. En juillet, les exigences de mise en quarantaine ont été levées pour les Canadiens entièrement vaccinés qui rentraient au pays. Cette mesure a été suivie en août par la levée des restrictions sur les voyages discrétionnaires (c.-à-d. le tourisme) des citoyens et des résidents permanents des États-Unis entièrement vaccinés. Quelques semaines plus tard, une autre étape importante a suivi : la levée des restrictions pour les voyages discrétionnaires des ressortissants étrangers entièrement vaccinés. Le 19 novembre, d'autres ajustements ont été annoncés, notamment des modifications des exigences en matière de tests préalables à l'entrée pour les voyages de courte durée et d'autres mesures qui seront mises en œuvre en janvier 2022. L'ASFC reste prête à adapter les mesures à mesure que la situation évolue, comme les dernières mesures de précaution annoncées pour protéger les Canadiens par rapport au variant préoccupant Omicron de la COVID-19.

Facilité l'arrivée des expéditions de vaccins contre la COVID-19

Afin de soutenir l'engagement du gouvernement du Canada à fournir des vaccins sûrs et efficaces aux Canadiens, l'ASFC a dédouané efficacement 4 738 expéditions de vaccins contre la COVID-19 depuis le début du déploiement des vaccins, ce qui représente plus de 78,9 millions de doses. L'ASFC continue de faciliter les expéditions de vaccins sur une base régulière. En date du 25 novembre, le nombre cumulatif de doses de vaccin contre la COVID-19 administrées au Canada était de 61 902 952. La vaccination est l'un des moyens les plus efficaces de protéger nos familles, nos collectivités et nous-mêmes contre la COVID-19.

Élargi l'utilisation de la technologie pour soutenir des passages frontaliers sûrs et efficaces

Créé par l'ASFC, en étroite collaboration avec l'ASPC, ArriveCAN est l'application mobile et le site Web officiels du gouvernement du Canada permettant aux voyageurs de soumettre des renseignements obligatoires avant d'entrer au Canada. Gratuit et sécuritaire, ArriveCAN est un outil essentiel dans la gestion de la pandémie et facilite le processus à la frontière dans tous les modes de déplacement. Une nouvelle version d'ArriveCAN est lancée chaque mois pour suivre les changements à la frontière, y compris une mise à jour récente et essentielle qui permet aux voyageurs de soumettre leur preuve de vaccination obligatoire. En date du 30 novembre, l'application a été téléchargée plus de 6,3 millions de fois depuis son lancement en avril 2020.

Pour continuer à améliorer et à moderniser l'expérience des voyageurs, l'ASFC a lancé une nouvelle fonctionnalité dans ArriveCAN appelée Déclaration de l'ASFC faite à l'avance. Cette fonctionnalité permettra aux voyageurs arrivant à certains aéroports de soumettre électroniquement leur déclaration des douanes et de l'immigration avant leur arrivée au Canada. Cette fonction est actuellement offerte aux voyageurs arrivant à l'aéroport international de Vancouver sur le site Web ArriveCAN seulement. Elle sera bientôt lancée à l'aéroport international Pearson de Toronto et à d'autres aéroports du Canada.

Maintenu la communication avec les Canadiens pendant une période sans précédent

Tenir les voyageurs bien informés des mesures frontalières au fur et à mesure qu'elles étaient modifiées au cours de l'année était un élément essentiel de l'effort visant à limiter la propagation de la COVID-19 dans notre pays. L'ASFC a travaillé en étroite collaboration avec l'ASPC pour informer les voyageurs de l'évolution des exigences d'entrée au Canada et des autres mesures relatives aux voyages, aux tests, à la mise en quarantaine et à la frontière, à mesure que des changements étaient apportés pendant l'année. En date du 30 septembre, le Service d'information sur la frontière (SIF) a traité 705 114 appels du public cherchant à obtenir des renseignements sur les programmes, les services et les initiatives de l'ASFC. En comparaison, l'ASFC a reçu 480 054 appels pour la même période en 2020.

Intercepté des armes à feu, des drogues illicites et d'autres violations d'importation à la frontière

L'ASFC joue un rôle clé dans la lutte contre le crime organisé en interceptant les armes dangereuses, les drogues et les marchandises illégales à la frontière. Les voyageurs qui ne déclarent pas leurs armes à feu à leur arrivée peuvent faire l'objet d'une arrestation, d'une saisie et de poursuites pénales. En date du 31 octobre, les agents des services frontaliers (ASF) avaient effectué 42 839 saisies, totalisant 47 787 articles saisis, dont un total de 908 armes à feu. L’Agence a également imposé un total de 1 016 pénalités pour des violations d'importation d'aliments, de plantes et d'animaux, totalisant 856 300 $. L’ASFC dirige également, au nom du gouvernement du Canada, un groupe de travail transfrontalier qui veillera à ce que les partenaires de l'exécution de la loi des deux côtés de la frontière profitent de l’échange de renseignements et de partenariats, afin qu'ils puissent détecter et intercepter le mouvement illégal d'armes à feu à la frontière. Toute personne qui pourrait avoir des renseignements sur des activités transfrontalières douteuses est invitée à communiquer avec la ligne sans frais de Surveillance frontalière de l'ASFC au 1-888-502-9060. Des mesures d'exécution de la loi particulières prises dans tout le Canada, des faits et des chiffres supplémentaires ainsi que d'autres faits saillants régionaux sont présentés dans le document d'information régional connexe dont le lien figure ci-dessous.

Réunifié des enfants disparus avec leurs proches

L'ASFC s'est engagée à identifier et à retrouver les enfants disparus. L'Agence est partenaire du programme Nos enfants disparus (NED) qui vise à intercepter et à retrouver les enfants disparus, enlevés et exploités et à les rendre à leurs parents ou à leurs tuteurs légaux. De janvier au 8 novembre, un total de 29 enfants disparus ont été réunis avec leurs parents ou tuteurs légaux. Fondée en 1986, le NED est composé de l'ASFC, de la Gendarmerie royale du Canada, du ministère de la Justice du Canada et d'Affaires mondiales Canada. Les agents de l'ASFC ont réuni 1 989 enfants disparus ou enlevés avec leurs parents ou tuteurs légaux depuis qu'ils sont partenaires du programme

Répondu à l'augmentation des envois par messagerie

L'augmentation du commerce électronique et des importations de faible valeur dans l'environnement de la COVID-19 a entraîné une hausse du volume des envois. L'ASFC a redéfini les priorités de ses ressources en matière de facilitation et de contrôle des messageries pour s'adapter à cette hausse. Au cours des trois dernières années seulement, le volume des expéditions de faible valeur envoyées par messagerie a augmenté de 117 %. Avec l'évolution du commerce électronique, on s'attend à ce que cette hausse ne fasse que se poursuivre. Alors que nous entrons dans le mois le plus chargé pour le magasinage des fêtes de fin d'année, l'Agence rappelle aux acheteurs en ligne qui commandent des marchandises de l'extérieur du Canada de passer leurs commandes tôt.

Lancé le portail en ligne de la Gestion des cotisations et des revenus de l'ASFC (GCRA)

L'Agence a progressé dans la simplification du processus d'importation pour les entreprises canadiennes avec le lancement de la version " du portail client de la Gestion des cotisations et des recettes de l'ASFC (GCRA) . La version 1 de la GCRA offre aux importateurs, aux courtiers et aux consultants commerciaux une version du portail client GCRA en ligne et des outils en libre-service. Elle permet aux entreprises de voir leurs montants dus, de soumettre une demande de décision et de gérer leurs comptes. Les fonctionnalités du portail seront étendues avec la version 2. Depuis le lancement du portail en mai 2021, plus de 8 253 importateurs et 251 courtiers se sont inscrits.

Soutenu le système d'immigration et de réfugiés du Canada

L'ASFC traite depuis longtemps les personnes qui passent par ses points d'entrée avec compassion et professionnalisme. En même temps, elle s'acquitte de son mandat de contrôler les personnes en fonction de facteurs de sécurité et autres, et de renvoyer les personnes inadmissibles le plus rapidement possible – des activités qui maintiennent l'intégrité du processus d'immigration. Cette année, l'ASFC a joué un rôle central dans la récente initiative gouvernementale visant à faire entrer au Canada des personnes originaires d'Afghanistan. Les agents de l'ASFC au Canada et à l'étranger ont travaillé avec Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada et d'autres partenaires gouvernementaux pour soutenir l'arrivée de plus de 4 800 personnes en provenance d'Afghanistan. Responsable de la sécurité de la frontière, l'ASFC a pris toutes les mesures nécessaires pour s'assurer que les personnes ont fait l'objet d'un contrôle approfondi, comme c'est le cas pour tous les voyageurs qui viennent au Canada. Les agents de l'ASFC au Canada ont également continué à enquêter sur les infractions liées à la frontière qui menacent l'intégrité du système, comme celles commises par des individus qui agissent comme consultants en immigration frauduleux.

Citations

« Le rôle de l'ASFC dans la mise en œuvre de certaines des mesures frontalières les plus strictes au monde a été essentiel dans les efforts coordonnés du gouvernement du Canada pour assurer la sécurité de notre pays et soutenir notre économie en cette période difficile. La compréhension et la patience des voyageurs et des entreprises qui se sont adaptés aux changements des mesures de santé et de sécurité à notre frontière et au-delà ont été tout aussi importantes. Alors que nous continuons à nous adapter à l'évolution de la situation, je salue nos employés des services frontaliers et les remercie de leur engagement résolu envers leur devoir ».

–      L'honorable Marco E. L. Mendicino, ministre de la Sécurité publique

« Les employés de l'ASFC ont accompli tant de choses au cours de la dernière année – ils ont veillé avec diligence à la sécurité de notre pays et de ses citoyens, tout en facilitant la circulation des voyageurs et des marchandises. Alors qu'ils s'adaptaient aux changements liés à la COVID-19, ils ont fait preuve d'un grand leadership, de résilience et d'adaptabilité. Je suis convaincu que les employés de l'ASFC continueront d'anticiper et de répondre aux besoins et aux priorités en évolution de nos collectivités et de notre pays ».

–      John Ossowski, président, Agence des services frontaliers du Canada

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Pour de plus amples informations ou pour organiser une entrevue avec les représentants régionaux de l'ASFC, veuillez communiquer avec :

Relations avec les médias
Agence des services frontaliers du Canada
media@cbsa-asfc.gc.ca
613-957-6500 ou 1-877-761-5945

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :