Le gouvernement du Canada investit dans l'agriculture de précision novatrice pour appuyer le développement durable de l'industrie pomicole canadienne

Communiqué de presse

Le 19 mai 2022 – Saint-Bruno-de-Montarville (Québec) – Agriculture et Agroalimentaire Canada

Aujourd'hui, la ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire, l'honorable Marie-Claude Bibeau, a annoncé un investissement pouvant atteindre 560 425 $ pour aider l'Institut de recherche et de développement en agroenvironnement (IRDA) à mettre au point un nouveau système intégré d'agriculture de précision pour les arbres fruitiers.

Les pomiculteurs canadiens travaillent dans un environnement concurrentiel et doivent relever de nombreux défis, tels que les risques de ravageurs et de maladies, la fréquence accrue des phénomènes météorologiques extrêmes et la pénurie de main-d'œuvre. Ces fonds permettent à l'IRDA de mettre à l'essai un système qui utilise des filets d'exclusion, des murs fruitiers étroits et des opérations mécanisées.

L'adoption de ces technologies et pratiques visent à réduire les besoins en main-d'œuvre et à utiliser de meilleures méthodes de protection des cultures qui aideront le secteur à continuer de produire des pommes de grande qualité tout en se tournant vers une culture sans pesticides. Le projet aidera également le secteur à faire face aux impacts des conditions météorologiques extrêmes provoquées par les changements climatiques et à réduire ou éliminer l'utilisation de la plupart des pesticides utilisés dans la culture des fruits.

L'agriculture de précision aide les producteurs agricoles à améliorer la gestion de leurs activités et à devenir plus efficaces et concurrentiels. Pour aider le secteur canadien de l'agriculture à croître et à rester concurrentiel, il est essentiel d'investir dans des outils d'agriculture de précision novateurs et des approches de pointe.

L'approche innovante de l'IRDA qui permet de combiner une série de technologies et de techniques de pointe pour la culture des arbres fruitiers dans un seul système serait une première en Amérique du Nord. Le gouvernement du Canada est déterminé à investir dans des solutions novatrices et durables pour les aider à surmonter les épreuves auxquelles fait face l'industrie pomicole canadienne.

Citations

« Les pommes sont la deuxième culture la plus importante du Canada en termes de valeur. Dans un même projet, l'Institut de recherche et de développement en agroenvironnement se penche sur des solutions à deux enjeux importants de l'industrie : la pénurie de main-d'œuvre et l'utilisation des pesticides. Les méthodes à l'essai, relevant de l'agriculture de précision, pourraient engendrer des économies pour les productrices et producteurs tout en les rendant plus résilients face aux changements climatiques. »

- L'honorable Marie-Claude Bibeau, ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire 

« Grâce à ce financement, l'IRDA et ses partenaires ont développé le projet Verger du futur dans lequel l'agriculture de précision et la mécanisation aideront à répondre au besoin de maintenir une agriculture saine et durable. Cet important projet, en association avec les producteurs de pommes du Québec, de l'Ontario, de la Colombie-Britannique et de la Nouvelle-Écosse, confirme le rôle de leader de l'IRDA dans le domaine de l'agroenvironnement. »

- Alain Vachon, président et chef de la direction de l'Institut de recherche et de développement en agroenvironnement

Faits en bref

  • La pomme est le fruit dont le volume de production est le plus élevé au Canada, représentant 43,5 % de la production totale de fruits canadiens en 2020. 

  • Le financement annoncé aujourd'hui provient du Programme canadien des priorités stratégiques de l'agriculture (PCPSA), un investissement de 50,3 millions de dollars sur cinq ans visant à aider le secteur agricole à s'adapter et à demeurer concurrentiel.

  • L'IRDA est un institut de recherche et de développement dont la mission est de soutenir le développement d'une agriculture durable au Québec, en favorisant le recours à l'innovation et aux partenariats.

  • Le projet se déroulera à Saint-Bruno-de-Montarville, au Québec, dans le verger expérimental du parc national du Mont-Saint-Bruno. Le verger expérimental permet à l'IRDA d'effectuer de la recherche, du développement et du transfert de solutions durables et environnementales en pomiculture, incluant le dépistage, la lutte biologique, l'aménagement, de même que la rationalisation et la réduction des impacts potentiels des pesticides.

Liens connexes

Personnes-ressources

Marianne Dandurand
Attachée de presse
Cabinet de la ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire
marianne.dandurand@agr.gc.ca
343-541-9229

Les Relations avec les médias
Agriculture et Agroalimentaire Canada
Ottawa (Ontario)
1-866-345-7972
aafc.mediarelations-relationsmedias.aac@agr.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter, Facebook, Instagram, et LinkedIn
Site Web : Agriculture et Agroalimentaire Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :