Le Canada contribue à préserver Yellowknife des inondations et à assurer l’approvisionnement en eau

Communiqué de presse

Yellowknife, Territoires du Nord-Ouest, 13 mars 2019 — Plus que jamais, les collectivités ont besoin d'aide pour s'adapter aux phénomènes météorologiques fréquents et de plus en plus intenses causés par les changements climatiques. Il est essentiel de réduire l'impact des catastrophes naturelles, comme les inondations et les feux de forêt, pour assurer la sécurité des familles canadiennes, protéger les entreprises locales et soutenir une économie forte.

Aujourd’hui, l’honorable Bernadette Jordan, ministre du Développement économique rural, et Rebecca Alty, maire de Yellowknife, ont annoncé du financement destiné à l’atténuation des catastrophes dans la région de Yellowknife.  

La plupart des collectivités des Territoires du Nord-Ouest sont situées à proximité de l’eau, et certaines sont désignées comme étant en zone inondable. Les inondations ont fréquemment eu de graves conséquences pour les gens, les propriétés et l’économie, et les risques d’inondation sont élevés dans tout le territoire.

Ce projet consiste à remplacer 8,5 km de canalisations immergées et à investir dans des infrastructures naturelles en vue de réduire le risque d’inondation dans la collectivité. Ces améliorations permettront d’augmenter la capacité de rétention des eaux de crues et de mieux protéger l’approvisionnement en eau potable de la collectivité durant les épisodes de fortes précipitations. Les changements contribueront également à réduire les émissions de gaz à effet de serre liées au remplacement des conduites d’eau et au fonctionnement du système. En protégeant les services essentiels des dommages liés aux inondations, ces travaux contribueront à protéger la collectivité des inondations pendant de nombreuses années.

Le gouvernement du Canada alloue 25,8 millions de dollars à ce projet dans le cadre du Fonds d’atténuation et d’adaptation en matière de catastrophes; la contribution de la Ville de Yellowknife s’élève à plus de 8,6 millions de dollars.

Citations

« Il est de plus en plus essentiel de prendre des mesures concrètes pour s’adapter aux impacts des changements climatiques si l’on veut pouvoir offrir à nos enfants et à nos petits-enfants un avenir prospère et sécuritaire. Ces travaux permettront de garantir aux gens une eau potable propre, de veiller à ce qu’ils aient un accès ininterrompu aux services essentiels, et de réduire considérablement ce qu’il en coûte pour se remettre d’une inondation. »

L’honorable Bernadette Jordan, ministre du Développement économique rural

« En raison des changements climatiques, les phénomènes météorologiques extrêmes deviennent plus sévères et plus fréquents, et ils font plus de dégâts et reviennent plus cher. En investissant dans des infrastructures qui protègent nos quartiers, nos entreprises et nos familles, nous bâtissons des collectivités qui pourront résister aux futures catastrophes naturelles et qui seront prospères pour les générations à venir.”

L’honorable Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique

« Plus que jamais, les collectivités nordiques ont besoin de soutien pour s’adapter aux changements climatiques. Ces travaux importants aideront à protéger l’approvisionnement en eau potable la Ville Yellowknife pour les décennies à venir. »

Michael McLeod, député des Territoires du Nord-Ouest

«L’approbation de la demande de financement pour l’atténuation des catastrophes et l’adaptation que la Ville avait présentée, avec l’appui de la Première Nation Dene et de l’Alliance des Métis de North Slave, représente un investissement important dans les capacités structurelles et naturelles de la Ville d’atténuer les impacts économiques, environnementaux et sociaux des changements climatiques. Grâce à ce financement, Yellowknife sera ainsi plus en mesure de réagir aux catastrophes découlant de risques naturels et de phénomènes météorologiques extrêmes. »

Rebecca Alty, maire de Yellowknife

Faits en bref

  • Le Fonds d’atténuation et d’adaptation en matière de catastrophes (FAAC) est un programme de 2 milliards de dollars sur 10 ans visant à aider les collectivités à bâtir les infrastructures dont elles ont besoin pour mieux résister aux catastrophes naturelles, comme les inondations, les feux de forêt, les tremblements de terre et les sécheresses

  • Le FAAC fait partie du plan d’infrastructure Investir dans le Canada du gouvernement fédéral, destiné à investir plus de 180 milliards de dollars sur 12 ans dans des projets visant le transport en commun, les infrastructures vertes, les infrastructures sociales, les axes de commerce et de transport, ainsi que les collectivités rurales et nordiques du Canada.

  • Investir dans des infrastructures vertes qui aident les collectivités à faire face aux effets croissants des changements climatiques fait partie intégrante de la transition du Canada vers une économie plus résiliente et à faibles émissions de carbone, ce qui fait partie des engagements pris dans le Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques.

Liens connexes

Personnes-ressources

Emilie Simard
Attachée de presse
Cabinet de la ministre du Développement économique rural
613-996-4649
emilie.simard3@canada.ca

Kerry L. Penney
Directeur, Politiques, Communications et Développement économique
Ville de Yellowknife
867-920-5633
kpenney@yellowknife.ca

Relations avec les médias
Infrastructure Canada
613-960-9251
Sans frais : 1-877-250-7154
Courriel : infc.media.infc@canada.ca
Suivez-nous sur Twitter, Facebook et Instagram
Site Web : Infrastructure Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :