Les résidents et les entreprises de Kelowna bénéficieront d'une protection contre les inondations

Communiqué de presse

Kelowna (Colombie-Britannique), le 15 mars 2019 — Aujourd'hui plus que jamais, les collectivités ont besoin d'aide pour s'adapter aux phénomènes météorologiques fréquents et de plus en plus intenses causés par les changements climatiques. Il est essentiel de réduire l'impact des catastrophes naturelles comme les inondations et les feux de forêt pour assurer la sécurité des familles canadiennes, protéger les entreprises locales et soutenir une économie forte et la classe moyenne.

L'honorable Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, au nom de l'honorable François-Philippe Champagne, ministre de l'Infrastructure et des Collectivités, s’est joint à Stephen Fuhr, député de Kelowna-Lake Country, et à Colin Basran, maire de Kelowna, pour annoncer aujourd’hui l'octroi d'un appui financier au projet de protection contre les inondations du ruisseau Mill.

Les inondations du ruisseau Mill en 2017 et en 2018 ont entraîné des débordements sans précédent qui ont touché les résidents, des parcs, des sentiers et des routes. Les résidents de Kelowna ont subi d'importants dommages matériels dans les quartiers avoisinants, l'accès aux services publics et aux entreprises a été interrompu et les inondations ont également touché l'aéroport international de Kelowna.

Le projet de protection contre les inondations du ruisseau Mill visera à accroître la capacité du ruisseau en réhabilitant les rives, en intégrant des solutions de drainage accrues et en ajoutant de nouvelles zones de stockage des eaux hors du ruisseau. L'augmentation de la capacité du ruisseau permettra non seulement d'améliorer considérablement la capacité de la ville de régulariser les niveaux d'eau et de protéger les maisons et les entreprises contre les inondations futures, mais aussi d'améliorer les frayères de poissons et de protéger la faune et les écosystèmes locaux.

Le gouvernement du Canada alloue une contribution de 22 millions de dollars à ce projet par l'entremise du Fonds d’atténuation et d’adaptation en matière de catastrophes.

Citations

« Il est essentiel de prendre des mesures concrètes pour s'adapter aux impacts des changements climatiques afin d'assurer un avenir prospère et sécuritaire à nos familles, nos collectivités et l'environnement. Le projet de protection contre les inondations du ruisseau Mill permettra de mieux protéger les résidents et les entreprises de Kelowna contre les inondations futures et les pertes économiques attribuables aux conditions météorologiques extrêmes. En investissant dans des infrastructures qui protègent les collectivités dès maintenant, nous faisons en sorte que les Canadiens puissent prospérer pour les générations à venir. »

L’honorable Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, au nom de l’honorable François-Philippe Champagne, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités

« Ces dernières années, trop de gens ont dû endurer des dommages causés à leurs biens en raison des changements climatiques et des conditions météorologiques extrêmes, et à se remettre de ces dommages. Il s'agit de situations dangereuses, et le rétablissement est stressant et coûteux. La construction d'une telle infrastructure pour mieux gérer l'eau est une étape rassurante pour les gens de Kelowna qui ont vu de près les dégâts. »

Stephen Fuhr, député de Kelowna-Lake Country

« À la Ville de Kelowna, nous sommes ravis de recevoir cet important financement fédéral pour améliorer les infrastructures de protection contre les inondations dans le secteur de l'aéroport international de Kelowna et dans d'autres sections du ruisseau Mill qui sont exposées aux inondations. Nos concitoyens nous ont dit que nous devons prendre des mesures en ce qui concerne les changements climatiques, et l'annonce d'aujourd'hui marque un tournant important vers la réduction des répercussions futures des inondations dans notre collectivité. »

Colin Basran, maire de Kelowna

Faits en bref

  • Le Fonds d'atténuation et d'adaptation en matière de catastrophes (FAAC) est un programme de 2 milliards de dollars sur 10 ans visant à aider les collectivités à bâtir les infrastructures dont elles ont besoin pour mieux résister aux catastrophes naturelles comme les inondations, les feux de forêt, les tremblements de terre et les sécheresses.

  • Le FAAC fait partie du plan d'infrastructure du gouvernement fédéral, Investir dans le Canada, qui prévoit plus de 180 milliards de dollars sur 12 ans pour des projets visant le transport en commun, les infrastructures vertes, les infrastructures sociales, les routes de commerce et de transport, et les collectivités rurales et nordiques.

  • Les investissements dans les infrastructures vertes qui aident les collectivités à faire face aux effets croissants des changements climatiques font partie intégrante de la transition du Canada vers une économie plus résiliente et à faible émission de carbone, ce qui constitue l'un des engagements pris dans le Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques.

Liens connexes

Personnes-ressources

Ann-Clara Vaillancourt
Attachée de presse
Cabinet du ministre de l’Infrastructure et des Collectivités
613-697-3778
ann-clara.vaillancourt@canada.ca

Rod MacLean
Gestionnaire de la planification des services publics
Ville de Kelowna
250-469-8876
rmaclean@kelowna.ca

Relations avec les médias
Infrastructure Canada
613-960-9251
Sans frais : 1-877-250-7154
Courriel : infc.media.infc@canada.ca
Suivez-nous sur Twitter, Facebook et Instagram
Site Web : Infrastructure Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :