L’Île-du-Prince-Édouard bénéficiera d’un nouveau centre de recherche sur les changements climatiques et l’adaptation à l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard 

Communiqué de presse

St. Peter’s Bay (Île-du-Prince-Édouard), 5 juillet 2019— Les investissements dans la recherche sur les changements climatiques, l'innovation scientifique et l'enseignement postsecondaire sont essentiels pour offrir aux Canadiens un meilleur accès à l'enseignement supérieur et pour établir une collaboration significative avec les collectivités, les chefs de file de l'industrie, les chercheurs et les administrations régionales. 

Aujourd’hui, l’honorable Lawrence MacAulay, ministre des Anciens Combattants et ministre associé de la Défense nationale, et député de Cardigan, au nom de l’honorable François‑Philippe Champagne, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, l’honorable Dennis King, premier ministre de l’Île-du-Prince-Édouard, et Alaa Abd-El-Aziz, recteur et vice‑chancelier de l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard, ont annoncé l’octroi d’un financement pour le Centre canadien sur les changements climatiques et l’adaptation à l’Université de l’Île‑du‑Prince-Édouard.

Le projet consiste à construire une installation de recherche de 45 000 pieds carrés dans le village de St. Peters Bay, à l’Î.-P.‑É. L’installation abritera des centres de recherche ultramodernes, dont le laboratoire de recherche sur le climat de l’Université de l’Î.-P.‑É, reconnu mondialement. Elle sera également utilisée en tant que laboratoire vivant offrant un accès illimité aux terres humides, aux forêts et aux habitats côtiers des environs qui sont directement touchés par les changements climatiques.

Une fois achevée, cette installation appuiera des programmes d’études clés tels que le baccalauréat ès sciences en études appliquées sur les changements climatiques et l’adaptation, ainsi que le programme de maîtrise sur les changements climatiques et l’adaptation proposé pour préparer les diplômés à poursuivre l’important travail d’atténuation des effets des changements climatiques.

Les gouvernements du Canada et de l’Île-du-Prince-Édouard investissent plus de 9,7 millions de dollars dans ce projet dans le cadre du volet Infrastructures provinciales-territoriales du Nouveau Fonds Chantiers Canada. L’Université de l’Île-du-Prince-Édouard y consacre plus de 4,8 millions de dollars.

Citations

« Le Centre canadien sur les changements climatiques et l'adaptation transformera les régions rurales de l'Île-du-Prince-Édouard et établira la norme en matière d'éducation sur les changements climatiques dans nos collectivités, au Canada et dans le monde. Le centre fournira des compétences pour aider à atténuer les changements climatiques et à s'y adapter, ainsi que pour stimuler l'innovation dans le domaine des technologies vertes. Nous sommes déterminés à investir dans des programmes d’études, la recherche et des technologies qui faciliteront la transition du Canada vers une économie à faibles émissions de carbone, afin d’offrir un environnement sain aux générations à venir. »

L’honorable Lawrence MacAulay, ministre des Anciens Combattants et ministre associé de la Défense nationale, et député de Cardigan, au nom de l’honorable François-Philippe Champagne, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités

« En tant qu’insulaires, nous sommes profondément attachés à notre terre, à l’eau, à l’air et à nos collectivités. Nous avons une occasion formidable de pouvoir résoudre les difficultés liées aux changements climatiques en les abordant d’une façon différente, par la collaboration. Investir dans le Centre canadien sur les changements climatiques et l’adaptation est une étape importante qui mettra à profit nos efforts actuels tout en préparant les futures générations de chefs à réduire encore plus les répercussions environnementales. Il s’agit aussi d’une excellente occasion pour les régions rurales de l’Î.‑P.‑É. de faire valoir le rôle de St. Peters Bay et de notre province en tant que chefs de file en matière d’environnement. »

L’honorable Dennis King, premier ministre de l’Île-du-Prince-Édouard

« Le Centre canadien sur les changements climatiques et l’adaptation de l’Université de l’Î.-P.‑É constituera un endroit de choix pour mener des travaux de recherche et des programmes d’études de calibre mondial, en intégrant un modèle collaboratif et multidisciplinaire qui offrira aux étudiants, aux boursiers de recherches postdoctorales et à la faculté des occasions de travailler avec des partenaires engagés de l’industrie, des collectivités et du gouvernement. Le Centre regroupera les découvertes concernant les répercussions sur les côtes et la santé des populations et de l’industrie, et il fera appel à des experts pour les appliquer à l’Î.‑P.‑É, au Canada et partout dans le monde. »


Alaa Abd-El-Aziz, recteur et vice-chancelier de l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard

Faits en bref

  • Dans le cadre du plan d’infrastructure Investir dans le Canada, le gouvernement du Canada investit plus de 180 milliards de dollars sur 12 ans dans des projets visant le transport en commun, les infrastructures vertes, les infrastructures sociales, les routes de commerce et de transport, ainsi que les collectivités rurales et nordiques du Canada.

  • De ce montant, 26,9 milliards de dollars sont consacrés à des projets d'infrastructure verte, dont 5 milliards de dollars aux fins d’investissement par l'entremise de la Banque de l'infrastructure du Canada.

  • Le 27 juin 2019, le gouvernement du Canada a lancé deux nouvelles stratégies : la Stratégie canadienne pour la connectivité, dans le cadre de laquelle on s’engage à brancher tous les Canadiens à Internet haute vitesse, et la première Stratégie de développement économique rural du Canada, qui stimulera la croissance économique et créera de bons emplois de classe moyenne pour les Canadiens des régions rurales du pays.

  • La Stratégie de développement économique rural tire parti des investissements fédéraux en cours et fournit une vision pour l’avenir, en déterminant les mesures pratiques à prendre à court terme et en servant de fondement pour orienter les travaux futurs.

  • Au cœur de la Stratégie canadienne pour la connectivité se trouvent de nouveaux investissements historiques pouvant atteindre 6 milliards de dollars pour la connectivité universelle. Ils comprennent un complément pour le programme Brancher pour innover, un nouveau fonds universel pour la large bande et des investissements de la Banque de l’infrastructure du Canada.

  • Ces investissements complètent la Stratégie de croissance pour l’Atlantique, un plan d’action fédéral-provincial visant à stimuler la croissance économique dans la région dans cinq secteurs prioritaires : 

    • main-d’œuvre qualifiée/immigration;
    • innovation;
    • croissance propre et changements climatiques; 
    • commerce et investissement;
    • infrastructures.

Liens connexes

Personnes-ressources

Ann-Clara Vaillancourt
Attachée de presse
Cabinet du ministre de l’Infrastructure et des Collectivités
613-697-3778
ann-clara.vaillancourt@canada.ca

Alex Wellstead
Attaché de presse
Cabinet du ministre des Anciens Combattants et ministre associé de la Défense nationale
613-698-3042
Alex.wellstead@canada.ca

Katie MacDonald
Agente de communications
Transports, Infrastructure et Énergie
902-314-3996
katiemacdonald@gov.pe.ca

Nicole Phillips
Directrice par intérim, Marketing et Communications
Université de l’Île-du-Prince-Édouard
902-388-1832
nphillips@upei.ca

Relations avec les médias
Infrastructure Canada
613-960-9251
Sans frais : 1-877-250-7154
Courriel : infc.media.infc@canada.ca
Suivez-nous sur Twitter, Facebook et Instagram
Site Web : Infrastructure Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :