Changements à la direction de la Banque de l’infrastructure du Canada

Communiqué de presse

Ottawa (Ontario), le 3 avril 2020—Le gouvernement du Canada annonce des changements à la direction de la Banque de l’infrastructure du Canada (BIC). Ces changements s’inscrivent dans le cadre du plan historique du gouvernement qui consiste à investir dans la construction d’infrastructures publiques modernes, à créer des emplois et à rendre le Canada plus compétitif à l’échelle mondiale.

Les changements au sein de la haute direction qui sont annoncés aujourd’hui marquent une nouvelle étape dans le développement de la BIC. Ils sont effectués à un moment critique, alors que les Canadiens font face aux conséquences de la COVID-19 sur la santé publique et l’économie.

« Nous sommes encore dans la période aiguë de la gestion des effets du virus sur la santé. Mais cette période prendra fin, et des institutions telles que la Banque de l’infrastructure du Canada joueront un rôle important pour aider notre pays à se remettre économiquement de la pandémie. À cette fin, je suis heureuse d’annoncer que Michael Sabia a accepté de se joindre au conseil d’administration de la BIC en tant que président désigné du conseil, avec effet immédiat », a déclaré Catherine McKenna, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, et ministre responsable de la Banque de l’infrastructure du Canada.

Michael Sabia est le directeur de la Munk School of Global Affairs and Public Policy de l’Université de Toronto. Avant de se joindre à l’Université, il était président et chef de la direction de la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ).

« À la CDPQ, Michael a été un pionnier des modèles novateurs de financement des infrastructures au Canada et à l’étranger. Son expérience en politique publique et dans le monde de l’investissement sera un atout essentiel au moment où la Banque accélère ses activités », a déclaré Bill Morneau, ministre des Finances.

M. Sabia deviendra président du conseil d’administration de la BIC à compter du 15 avril 2020, lorsque Janice Fukakusa quittera son poste actuel de présidente de la Banque. Mme Fukakusa a informé le gouvernement et le conseil d’administration de la BIC de son intention de se retirer il y a quelques mois.

« Je tiens à remercier Janice pour le rôle essentiel qu’elle a joué dans la création et le développement initial de la Banque. Au cours de sa longue et fructueuse carrière dans le secteur bancaire canadien, Janice a consolidé sa réputation de leader dans le domaine. Je lui souhaite tout le succès qu’elle mérite dans ses projets futurs », a déclaré la ministre McKenna.

Autre changement à la direction de la Banque, M. Pierre Lavallée quitte son poste de président‑directeur général de la BIC. Cette décision entre en vigueur immédiatement.

« Pierre a apporté une contribution importante et durable à la mise en place de cette nouvelle institution. Je tiens à le remercier et à lui souhaiter bonne chance dans ses projets futurs », a déclaré la ministre McKenna.

À la demande du conseil d’administration de la Banque, Mme Annie Ropar sera responsable de la gestion de la BIC jusqu’à ce que le conseil nomme un nouveau président-directeur général. Mme Ropar est actuellement chef des directions financière et administrative de la Banque.

La BIC est un nouvel organisme de transformation que le gouvernement a créé pour trouver de nouvelles façons novatrices de financer certains des plus grands projets d’infrastructure du Canada et d’améliorer la qualité de vie des Canadiens. Les investissements judicieux dans les infrastructures publiques - notamment dans le transport en commun, l’énergie propre et les services à large bande haute vitesse - sont l’un des meilleurs moyens de créer des emplois, d’accroître le potentiel productif de notre économie et de rendre le Canada plus compétitif à l’échelle mondiale. Les changements que le gouvernement annonce aujourd’hui représentent la prochaine étape de l’évolution de la Banque.

Faits en bref

  • La Banque de l’infrastructure du Canada investira 35 milliards de dollars du gouvernement fédéral pour construire davantage d’infrastructures dans les collectivités canadiennes.

  • En tant que société d’État, la Banque de l’infrastructure du Canada (BIC) est régie par un conseil d’administration indépendant. Le conseil d’administration est responsable de la gouvernance et de la surveillance, ce qui permettra à la BIC de remplir efficacement son mandat. La BIC doit rendre des comptes au Parlement par l’entremise de la ministre de l’Infrastructure et des Collectivités.

Liens connexes

Personnes-ressources

Chantalle Aubertin
Attachée de presse
Cabinet de la ministre de l’Infrastructure et des Collectivités
613-949-1759
Chantalle.aubertin@canada.ca

Relations avec les médias
Infrastructure Canada
613-960-9251
Sans frais : 1-877-250-7154
Courriel : infc.media.infc@canada.ca
Suivez-nous sur Twitter, Facebook et Instagram
Site Web : Infrastructure Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :