Une nouvelle installation de traitement des eaux pluviales de 40 millions de dollars pour protéger le lac Simcoe contre les excès de phosphore

Communiqué de presse

Région de York (Ontario), 12 novembre 2020— Le lac Simcoe est le plus grand lac intérieur du sud de l'Ontario en dehors des Grands Lacs. Plus de 435 000 personnes vivent dans ce bassin versant. L'eau propre est vitale pour cet écosystème et ces communautés. Mais l'activité humaine a eu un impact sur la santé du lac.

Aujourd’hui, l’honorable Catherine McKenna, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, l’honorable Deb Schulte, ministre des Aînés et députée de King–Vaughan, Helena Jaczek, députée de Markham–Stouffville, et Wayne Emmerson, président et directeur général de la région de York, ont annoncé l’octroi d’un financement pour la construction d’une station de traitement des eaux pluviales.

Le projet consiste à construire une station de traitement des eaux pluviales afin de diminuer le ruissellement des eaux provenant du marais Holland vers le lac Simcoe, ainsi que de protéger le bassin versant du lac contre la croissance excessive des algues. Cet investissement permettra de mieux protéger les habitats aquatiques de la région, la biodiversité des écosystèmes et les sources d’eau potable.

Le gouvernement du Canada investit 16 millions de dollars dans ce projet dans le cadre du Fonds d’atténuation et d’adaptation en matière de catastrophes (FAAC). La municipalité régionale de York contribue au projet à hauteur de 24 millions de dollars. Le projet devrait permettre d'économiser 5,38 dollars pour chaque dollar investi.

Le Lake Simcoe Region Conservation Authority (l'Office de protection de la nature de la région du lac Simcoe) a identifié le marais comme un point critique de charge en phosphore, avec une contribution moyenne de 6 tonnes par an. Le rejet des excès de phosphore provenant de l'agriculture, comme les engrais, expose le bassin versant du lac Simcoe à un risque d'eutrophisation qui peut détruire de manière irréversible les habitats aquatiques et la biodiversité des écosystèmes.

Citations

« Ce projet permettra à lui seul de réduire de 40 % le ruissellement du phosphore dans le lac Simcoe, en réduisant la croissance des algues dans le bassin versant du lac, en préservant l'habitat des poissons et en protégeant une source importante d'eau potable. Nous devons simplement investir maintenant dans des infrastructures qui protègent les Canadiens, notre environnement et la biodiversité de nos écosystèmes. Les 16 millions de dollars que le gouvernement du Canada investit dans cette installation de traitement des eaux pluviales permettront aux habitants de la région de York d'avoir accès à une eau potable de qualité et de préserver les industries qui sont importantes pour l'économie, y compris l'agriculture et les loisirs. »

L’honorable Catherine McKenna, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités

« Une eau propre est essentielle à la santé de notre environnement et de nos communautés. Le gouvernement du Canada est fier de s'associer à la région de York pour aider à protéger le lac Simcoe grâce à cet investissement majeur. Ces investissements créeront aujourd'hui des emplois qui contribueront à protéger l'environnement et l'eau potable de notre région pour notre avenir. »

L’honorable Deb Schulte, ministre des Aînés, députée de de King–Vaughan

« Je suis très heureuse de voir ce projet aller de l'avant grâce à un investissement important de notre gouvernement. Je sais qu'il est le fruit d'années de travail acharné et qu'il aura un impact vraiment positif sur la qualité de l'eau et les écosystèmes de la région. »

Helena Jaczek, députée de Markham–Stouffville

« Bâtir des communautés fortes, solidaires et sûres est une priorité absolue pour le Conseil régional de York. Cela inclut la construction d'infrastructures résistantes pour les résidents d'aujourd'hui et de demain. Grâce au soutien de nos partenaires fédéraux, nous continuons à protéger l'approvisionnement local en eau, tout en investissant dans des solutions innovantes pour protéger le bassin versant du lac Simcoe et ses habitats. »

Wayne Emmerson, président et directeur général de la région de York

Faits en bref

  • Le Fonds d’atténuation et d’adaptation en matière de catastrophes (FAAC) est un programme de 2 milliards de dollars sur 10 ans qui vise à aider les collectivités à se doter des infrastructures dont elles ont besoin pour mieux résister aux risques naturels tels que les inondations, les feux de forêt, les tremblements de terre et les sécheresses. 

  • À ce jour, on a annoncé plus de 1,8 milliard de dollars dans le cadre du FAAC pour 65 projets d’infrastructure de grande envergure qui aideront à protéger les collectivités de tout le pays contre les menaces liées aux changements climatiques. 

  • Le FAAC fait partie du plan Investir dans le Canada du gouvernement fédéral, qui vise à investir plus de 180 milliards de dollars sur 12 ans dans des projets visant le transport en commun, les infrastructures vertes, les infrastructures sociales, les routes de commerce et de transport, ainsi que les collectivités rurales et nordiques.

  • Afin de soutenir les Canadiens et les collectivités pendant la pandémie de COVID-19, un nouveau volet a été ajouté au programme d’infrastructure Investir dans le Canada de plus de 33 milliards de dollars pour aider à financer des infrastructures résilientes aux pandémies. On a également adapté les volets existants du programme afin d’y inclure davantage de catégories de projets admissibles. 

  • Le volet Résilience à la COVID-19 aidera les autres ordres de gouvernement dont les finances ont été durement touchées par la pandémie en augmentant la contribution fédérale au titre des coûts des projets d’infrastructure publique. 

  • L’Initiative canadienne pour des collectivités en santé prévoit jusqu’à 31 millions de dollars en financement fédéral existant pour appuyer les collectivités alors qu’elles mettront en œuvre de nouvelles solutions innovantes pour adapter les espaces et les services afin de répondre aux besoins immédiats et continus liés à la COVID-19 au cours des deux prochaines années.

Liens connexes

Personnes-ressources

Chantalle Aubertin
Attachée de presse
Cabinet de la ministre de l’Infrastructure et des Collectivités
613-949-1759
Chantalle.Aubertin@canada.ca

Daniel Pollak
Attaché de presse
Cabinet de la ministre des Aînés
343-551-7558
daniel.pollak@hrsdc-rhdcc.gc.ca

Jennifer Mitchell
Gestionnaire, Communications générales
Municipalité régionale de York
905-955-2533
jennifer.mitchell@york.ca

Relations avec les médias
Infrastructure Canada
613-960-9251
Sans frais : 1-877-250-7154
infc.media.infc@canada.ca
Suivez-nous sur
Twitter, Facebook et Instagram
Site Web : Infrastructure Canada

 

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :