Biographies des membre du Conseil jeunesse du Premier ministre

Conseil jeunesse du premier ministre

Sara Abdessamie

Photo: Sara Abdessamie






Sara Abdessamie demeure à Fredericton au Nouveau Brunswick, où elle s’est impliquée dans sa communauté en travaillant avec Vrais Copains, Français pour l’avenir et à une cuisine populaire. Elle est non seulement passionnée par la francophonie, mais aussi par l’amélioration du sort des sans-abris, ainsi que de l’inclusion des jeunes atteints de déficiences intellectuelles ou sociales. Sara étudie présentement à l'Université Dalhousie en tant que Boursière Loran. 

Mustafa Ahmed

Photo: Mustafa Ahmed






Mustafa Ahmed est né et a grandi dans le plus grand complexe de logements sociaux au Canada, Regent Park, à Toronto, en Ontario. Il a œuvré pour changer les choses dans sa collectivité en créant des programmes axés sur la participation des jeunes dans les arts et la littérature. Il est aussi très impliqué dans l’appui aux immigrants du Canada afin qu’ils se sentent chez eux dans leur nouveau pays. 

Hani Al Moulia

Photo: Hani Al Moulia





Hani Al Moulia habite à Toronto, Ontario, où il étudie en première année de baccalauréat en Génie informatique à l’Université Ryerson. En tant que personne à vision limitée, il a adopté la photographie, une activité pour laquelle il a été reconnu pour son style artistique et un talent de photographe. Avant d’arriver au Canada comme réfugié de la Syrie, Hani a aidé d’autres réfugiés vivant dans les camps au Liban en travaillant pour l'UNICEF. À son arrivée au Canada, Hani s’est installé avec sa famille à Regina, en Saskatchewan, où il a participé à l'échelle locale pour aider les nouveaux arrivants à s'adapter à leur nouveau contexte. Hani est passionné des secteurs de l’emploi et de l’immigration. Il aimerait trouver des façons d’intégrer à la population active plus de Canadiennes et Canadiens ayant un handicap et des besoins particuliers. 

Alex Bouchard

Photo: Alex Bouchard






Alex Bouchard est originaire de Haines Junction, au Yukon. C’est en tant que fière francophone qu’elle s’est engagée auprès de la Fédération de la Jeunesse Canadienne Française. Elle a également fondé le club Parcs Canada de l’Université de la Colombie­Britannique pendant ses études et a incité les jeunes à profiter du plein air et à mener une vie active.

Rayene Bouzitoun 

Photo: Rayene Bouzitoun







Rayene Bouzitoun est une étudiante au Collège de Maisonneuve qui habite à Montréal (Québec) où elle est membre active de longue date du Forum jeunesse de Saint-Michel. Elle est passionnée par les initiatives qui visent à contrer le racisme et la radicalisation menant à la violence et milite en faveur de  l'égalité des sexes. En tant que leader dans sa communauté, elle a livré des discours sur la toxicomanie et l'alcoolisme auprès des jeunes et a contribué à rapprocher les jeunes avec le monde politique par l'entremise d'événements avec des politiciens locaux.

Simone Cavanaugh

Photo: Simone Cavanaugh





Simone Cavanaugh est née à Toronto (Ontario) et a grandi en partie à Montréal (Québec). Elle a reçu une bourse Loran et est récipiendaire d'un prix du programme 20 ados avec brio. Simone complète présentement sa dernière année d’études en droit, à l'Université McGill, où elle agit à titre de commissaire à l'équité. Elle milite en faveur des droits de la personne et se passionne pour les questions relatives aux femmes et aux enfants, particulièrement lorsqu'elles sont liées aux enjeux relatifs à l'invalidité et à l'accessibilité. En tant que conférencière motivatrice, elle a récemment donné une conférence de style TEDx : faire face aux difficultés et prendre soin de tous les enfants ayant des besoins spéciaux. Elle souhaite travailler à améliorer l'accès à l'éducation et à l'emploi pour les jeunes Canadiens handicapés. Elle croit que chaque personne compte et peut être un agent de changement au Canada.

Joseph Darcel

Photo: Joseph Darcel





Joseph Darcel dirige par l’autonomisation. Diplômé en microbiologie de l’université du Manitoba, Joseph a passé du temps au pays et à l’étranger à examiner les problèmes auxquels la société est actuellement confrontée. En mobilisant des groupes communautaires, des parlements jeunesse et des organismes gouvernementaux, Joseph met tout en œuvre pour participer au dialogue qui oriente l’avenir du Canada. Chez lui, à Winnipeg, Joseph est un dirigeant communautaire et un mentor. En tant que membre des Forces canadiennes, il est maintenant instructeur du programme des cadets dont il faisait partie dans son adolescence. Fort de ses années d’expérience en tant qu’étudiant au Programme d’échange Rotary et membre du ΔKE Fraternity, Joseph adopte une approche multilatérale pour résoudre les problèmes.

Gregory Francis

Photo: Gregory Francis







Gregory Francis est résident de la Première Nation Kingsclear au Nouveau-Brunswick. Il représente un modèle de comportement positif auprès des jeunes de sa collectivité. Il a travaillé comme tuteur pour des étudiants de Premières Nations dans sa collectivité et a servi de facilitateur de la mobilisation des jeunes de Premières Nations. 

Molly French

Photo: Molly French





Molly French est une étudiante du secondaire qui fait le trajet tous les jours entre de Sherwood Park (Alberta), où elle demeure, et Edmonton, où son école est située. Elle agit à titre d’ambassadrice pour l'Expo science, de sénatrice étudiante et de représentante étudiante au Conseil scolaire de son école. Molly a également été trésorière pour le Conseil jeunesse du Comté de Strathcona. Elle se passionne pour les sciences, la technologie, l'ingénierie et les mathématiques (STIM). Elle nourrit ces passions en faisant du bénévolat dans un laboratoire de robotique, ainsi que du tutorat par les pairs et en discutant de science avec les plus jeunes. Plus particulièrement, elle souhaite augmenter le taux d’obtention de diplôme d’études postsecondaires pour les femmes dans des programmes STIM.

Lauren Kennedy

Photo: Lauren Kennedy





Lauren Kennedy est une conseillère pédagogique et une nouvelle maman qui habite Ancaster (Ontario). Leader énergique, elle détient une formation dans les domaines de l'animation auprès des jeunes, du mentorat et de la justice réparatrice. Afin de faire la promotion de son intérêt à l'égard de la lutte contre l'intimidation et de la santé mentale, elle a cofondé le groupe Titans for Titans, qui vise à lutter contre l'intimidation au sein de son école secondaire, et elle continue à appuyer le groupe après l’obtention de son diplôme. En raison de sa contribution visant à rendre son école plus sécuritaire et plus inclusive, elle a reçu le Prix de la première ministre pour les écoles tolérantes. Elle est par ailleurs impatiente de pouvoir apporter de tels changements dans d'autres communautés au Canada.

Dana Kenny

Photo: Dana Kenny





Dana Kenny est originaire de Charlottetown, à l'Île-du-Prince-Édouard. Il a obtenu un baccalauréat ès arts en langues modernes de l'Université de l'Île-du-Prince-Édouard. Il a siégé au conseil d'administration de l'organisation prince-édouardienne Habitat for Humanity (Habitat pour l'humanité) à titre directeur pour l'engagement des jeunes. Il a également été président de l'Association étudiante de l'UPEI dans le cadre des travaux du Conseil des gouverneurs de l'Université. Dana a vécu à l'étranger, en Espagne et en France, où il a étudié et travaillé. Il croit en une approche issue de la base, et s’intéresse aux questions concernant l'augmentation de la participation démocratique, la promotion et la célébration de la Francophonie et l'amélioration du soutien offert aux victimes d'agression sexuelle grâce à l'élaboration de politiques et à l'éducation.

Sylvia Pascua Matte

Photo: Sylvia Pascua Matte





Issue de la collectivité éloignée de Fort Simpson, dans les Territoires du Nord-Ouest, Sylvia Pascua-Matte a travaillé à l’offre d’activités pour les jeunes et les enfants. Elle a fait du bénévolat pour la Fort Simpson Historical Society, au sein de laquelle elle a offert des activités aux gens de tous les âges. Elle a aussi dirigé des campagnes de financement. Sylvia se passionne pour l’éducation et l’emploi des jeunes qui vivent dans le Nord canadien.

Francois-Olivier Picard

Photo: Francois-Olivier Picard





François-Olivier Picard habite la ville de Québec où il étudie présentement à la maîtrise aux Hautes Études Internationales de l'Université Laval. Comme activités parascolaires, il est fortement impliqué comme leader sur son campus. Il est un vétéran de l’équipe de débat de FSA Ulaval et ancien vice-président des Affaires externes pour l’Association étudiante. Il siège à la fois à la délégation de la Ligue des États arabes de l'Université Laval ainsi qu’au Bureau international. Il a récemment mis sur pied une entreprise avec laquelle il offre des visites guidées de la ville de Québec à la course. En tant que membre du Conseil, François-Olivier souhaite encourager la participation des jeunes Canadiens à la vie politique.

Neha Rahman

Photo: Neha Rahman




Neha Rahman est étudiante à l'Université McGill en histoire et études classiques, qui a grandi à Toronto (Ontario) après avoir immigré au Canada à l’âge de 3 ans. Sa passion pour la l’engagement communautaire est étroitement liée à sa propre expérience en tant qu’immigrante et femme de couleur. Lorsqu'elle était au secondaire, elle a pris part à de nombreuses activités. Elle a notamment contribué à l’établissement d’un club féministe et a dirigé le club de justice sociale. Elle a mis de l'avant de nombreuses initiatives, comme collecter des vêtements destinés à un refuge pour femmes et amasser des fonds pour la cause des femmes autochtones disparues et assassinées et faire mieux connaître cette cause. Elle a également fait pression auprès de l’administration scolaire afin qu’elle assure l’offre de contenu en salle de classe sur les femmes actives au niveau des sciences, la technologie, l'ingénierie et les mathématiques (STIM); cette dernière initiative lui a valu le Prix de la condition féminine pour le District 12.

Gabe Senecal

Photo: Gabe Senecal




Gabe Senecal attribue à son éducation reçue dans un milieu rural et agricole près de Melfort, en Saskatchewan, son intérêt personnel pour les communautés, l'égalité et la justice. Son diplôme en planification régionale et urbaine de l'Université de la Saskatchewan cadre bien avec sa passion pour la réduction des écarts entre les Canadiens des milieux urbains et ruraux. Par ailleurs, Gabe s'intéresse à la réconciliation avec les Canadiens autochtones. Pendant ses études universitaires, il a fièrement agi à titre de vice-président des affaires académiques de l'Association étudiante de l'Université de la Saskatchewan. Il vit maintenant dans la région métropolitaine de Vancouver, où il travaille avec son député à l'Assemblée législative.

Rachel Smale

Photo: Rachel Smale






Rachel Smale réside à Pond Inlet, au Nunavut. Elle a travaillé comme mentor auprès des enfants et des jeunes de sa collectivité. Elle a mis au point un programme parascolaire d’activités sportives à l’intention des enfants du primaire et souhaite trouver d’autres activités qui contribuent à leur bonheur au sein de la collectivité. Tout récemment, Rachel a obtenu son diplôme du secondaire et terminé première de classe; elle a reçu le prix du Gouverneur général pour ses réalisations. 

Donovan Taplin

Photo: Donovan Taplin





Donovan Taplin est originaire de la municipalité de Wabana, située sur l’île Bell, à Terre-Neuve-et-Labrador, où il est le plus jeune élu d’un conseil municipal dans la province. Donovan a siégé au Comité consultatif des jeunes du premier ministre de sa province et a fait du bénévolat au sein du Conseil atlantique pour la coopération internationale et de l’Institut d’été sur les collectivités sûres et en santé au Canada atlantique. Ancien étudiant du programme Students on Ice, Donovan est un ambassadeur de l’Université Memorial où il étudie le folklore et les communications. Tout récemment, il a été nommé représentant délégué des Jeunes Diplomates du Canada au sommet Y7 à Tokyo, au Japon. 

Aaron Taylor

Photo: Aaron Taylor






Aaron Taylor vient de Debert, qui se situe dans une région rurale de la Nouvelle-Écosse. Il vient tout juste de commencer une maîtrise à l’Institut des études européennes, russes et eurasiennes de l’Université Carleton. Au cours de ses études de premier cycle à l’Université Dalhousie, il a eu l’occasion de promouvoir le dialogue interculturel par l’intermédiaire de sociétés dirigées par des étudiants et a créé une tribune pour la coopération, un lieu où les étudiants peuvent vivre et partager leurs cultures uniques. 

Macgregor Tebbutt

Photo: Macgregor Tebbutt



Macgregor « Mac » Tebbutt est originaire de Penticton, en Colombie­Britannique. Cela fait maintenant 11 ans qu’il est membre actif du Club des 4­H, au sein duquel il a occupé de nombreux postes de direction, a assumé les fonctions de chef subalterne (pendant deux ans), a été jeune ambassadeur du Club des 4­H en Colombie­Britannique (pendant deux ans) et a conçu et mis en œuvre une liste de vérification de sécurité pour les membres du Club équestre des 4­H. Mac a parcouru la Colombie­Britannique afin de promouvoir la sécurité agricole et la sécurité à la ferme. Il a dressé des plans de leçon annuels, a organisé des cliniques et des camps communautaires annuels, a donné des cours d’art oratoire et a lancé un nouveau Club des 4­H pour les jeunes des milieux ruraux du sud de la Colombie-Britannique. Mac participe à des épreuves de rodéo de compétition. Il est étudiant en troisième année en génie, au campus Okanagan de l’Université de la Colombie­Britannique.

Élyse Tremblay-Longchamps

Photo: Élyse Tremblay-Longchamps





Élyse Tremblay-Longchamps est originaire de Montréal, Québec. Elle a travaillé comme bénévole au Comité régional d’éducation pour le développement international de Lanaudière, où elle a eu la chance de côtoyer des gens de sa région et d’ailleurs dans des projets de francisation, d’activités d’intégration et de parrainage de familles arrivantes. Elle est vice-présidente de la Fédération étudiante collégiale du Québec et souhaite continuer de participer au développement d’une société guidée par ses valeurs et ses principes. 

Nmesomachukwu Umenwofor-Nweze

Photo: Nmesomachukwu Umenwofor-Nweze




Nmesoma Umenwofor-Nweze, originaire du Nigeria, a grandi à Iqaluit, au Nunavut. Elle participe à la planification d’activités axées sur les arts et la vie active pour les jeunes de sa communauté, offre gratuitement des séances d’information sur la santé mentale et participe souvent à des activités de bénévolat. Elle étudie actuellement au Collège Pearson – lequel fait partie du réseau United World Colleges –, à Victoria, en Colombie­Britannique, où elle enrichit la vie sur le campus en mettant l’accent sur la mise en forme. Nmesoma a reçu une nomination pour l’édition 2017 du Prix Schulich pour le leadership dans le domaine des sciences, technologies, génie, mathématiques et sciences informatiques (STGM).

Sara Wheale

Photo: Sara Wheale





Sara Wheale vit à Breton, en Alberta, où elle occupe un emploi d'opératrice d'équipement lourd. Ses racines sont ancrées dans le secteur agricole, et elle a créé et dirigé une organisation dans le but de mieux faire connaître les enjeux de ce secteur. Grâce à son expérience professionnelle dans l'industrie pétrolière et gazière, elle a développé une passion pour l'action de sensibilisation à l'égard d'enjeux connexes et est d'avis que d'acheminer le pétrole vers les ports maritimes est une priorité économique pour le Canada. Par ailleurs, elle aimerait élaborer des programmes à l'intention des jeunes des Premières Nations.

Ashley Whiteman

Photo: Ashley Whiteman




Ashley Whiteman d’Edmonton, en Alberta, est une diplômée du secondaire qui soutient sa communauté avec passion. À l’école, elle faisait partie de plusieurs programmes et comités, dont l’Académie de leadership Jean-Forest, le programme d’apprentissage autonome sur mesure, l’association étudiante, le programme de mentorat de l’organisation Grands frères et grandes sœurs et le programme de justice sociale. Elle a en outre agi à titre de facilitatrice étudiante à la Commission de vérité et réconciliation. À l’extérieur de l’école, elle soutient sa communauté en participant à des programmes, tels que le corps de cadets de la police d’Edmonton et le sous-comité chargé de l’équité sociale du Conseil jeunesse de la Ville d’Edmonton, et à des activités, comme aider des personnes âgées dans leurs activités quotidiennes et prendre part à des groupes de discussion formés de jeunes.

Justin Charles Wong

Photo: Justin Wong





Justin Charles Wong est un étudiant de quatrième année en génie informatique à l'Université de la Colombie-Britannique qui habite à West Vancouver. Il est un Canadien de quatrième génération pour qui la diversité et la persévérance sont des valeurs importantes. Il croit également qu'il devrait être naturel de venir en aide aux autres. Il se passionne pour les échecs, le chant, l'exercice physique, la conception Web et est un développeur indépendant d'applications iOS. Justin a notamment cofondé une équipe de développeurs d'application pour son école secondaire et a créé une application qui a été bien accueillie par plus de mille utilisateurs et le surintendant des écoles de West Vancouver. Il a à cœur des sujets comme la santé mentale chez les jeunes, l'accès aux transports et à l'éducation ainsi que les stratégies visant à atténuer et à prévenir l'intimidation.

Riley Yesno

Photo: Riley Yesno





Riley Yesno est une femme de la Première Nation Eabametoong vivant à Thunder Bay, en Ontario, où elle étudie à l’école secondaire. Elle est une leader énergique qui fait valoir le point de vue des personnes sous-représentées. Membre très engagée au sein de la collectivité, elle est aussi facilitatrice auprès des jeunes, conférencière et féministe. À titre de représentante du conseil scolaire à l'échelon provincial, elle défend les intérêts de ses pairs. En tant que femme appartenant à une Première Nation, elle s’intéresse vivement à l'égalité pour les peuples autochtones du Canada, particulièrement à la question des femmes autochtones disparues et assassinées.

Chris Zhou

Photo: Chris Zhou






À titre de président du Free the Children Club, Chris Zhou a organisé des initiatives qui ont permis d’amasser plus de 7 000 $ dans le cadre de campagnes d’habilitation des jeunes. Cadet de l’Air qui détient le grade le plus élevé de son escadron, Chris travaille bénévolement comme pilote de planeur pour le Programme de vol à voile des Cadets de l’Air. Même si Chris étudie en ce moment en sciences de la santé à l’Université McMaster, il est fier d’affirmer que son foyer et sa collectivité sont à Charlottetown, à l’Île-du Prince-Édouard.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :