Rapport du Conseil jeunesse du premier ministre

Formats substituts

Rapport du Conseil jeunesse du premier ministre

Veuillez soumettre une demande pour des formats alternatifs de cette publication en communiquant avec le Bureau du Conseil privé.


Un message du Premier ministre du Canada et Ministre de la jeunesse

Tout au long de ma vie et de ma carrière, j’ai insisté sur l’importance d’engager activement les jeunes dans la discussion sur les politiques. Leurs idées novatrices sur la manière de résoudre des problèmes complexes sont guidées par l’étape profonde et critique de la vie dans laquelle ils se trouvent à l’instant présent. Ils possèdent une capacité distincte de cerner les enjeux différemment et d’attirer l’attention sur les questions importantes qui pourraient autrement être négligées ou sous-estimées.

Les jeunes ont toujours contribué à la création d’un Canada meilleur, et ce, de différentes façons. Par le bénévolat, le gouvernement étudiant, la création de nouvelles entreprises, par des actions citoyennes et (il ne faut pas l’oublier) en briguant une charge publique. Par contre, ils peuvent parfois se sentir rejetés ou tenus à l’écart des voies plus traditionnelles de participation à la politique gouvernementale.

C’est pourquoi en juillet 2016, j’ai créé le Conseil jeunesse du premier ministre, une plateforme pour les jeunes qui souhaitent s’entretenir directement avec moi, mon Cabinet, les Parlementaires et avec les cadres dirigeants de la fonction publique, pour veiller à ce que nous ayons une meilleure compréhension des besoins et des points de vue des jeunes du Canada aux échelons supérieurs de l’administration publique et que nous répondions à ces besoins.

Compte tenu du fait que j’ai reçu 20 000 applications jusqu’à maintenant, il est clair que les jeunes sont prêts à prendre leur place à la table.

Depuis ma première réunion avec le Conseil jeunesse en septembre 2016, je continue de m’inspirer de leur travail acharné, de leur ténacité, de leur clairvoyance et de leur engagement à intégrer les voix de nombreux autres jeunes dans leur travail. Le Conseil jeunesse a examiné d’importants enjeux, de la santé mentale à la réconciliation avec les peuples autochtones, en passant par la croissance propre et les services aux jeunes, et à l’élaboration de la toute première Politique jeunesse pour le Canada.

Par ce rapport, j’aimerais démontrer aux Canadiens la manière dont le Conseil jeunesse a influé et a façonné le travail du gouvernement à propos des enjeux prioritaires, et dans quelle mesure ce nouvel organisme consultatif modifie la manière dont nous sollicitons et incorporons les perspectives jeunesses dans nos politiques. Ensemble, nous construisons un Canada meilleur.

Photo du Premier ministre Justin Trudeau

Le très honorable Justin Trudeau,
Premier ministre du Canada et
Ministre de la Jeunesse

Le Conseil jeunesse du premier ministre (CJPM) – Comment fonctionne-t-il?

Les membres du CJPM assistent à des rencontres en personne et virtuellement plusieurs fois par année pour discuter de questions importantes pour eux ainsi que leurs pairs, leur collectivité et leur pays. 

Au cours des réunions en personne, les membres du CJPM donnent des avis au premier ministre, aux ministres du Cabinet et aux hauts fonctionnaires. Les discussions figurent dans les comptes rendus de la rencontre qui est ensuite utilisé par les hauts fonctionnaires pour faire le suivi auprès des ministres et des ministères appropriés.

Les membres du CJPM font également des présentations écrites ou vidéo à propos de sujets particuliers, en fonction de :

  • leur expérience à l’école, au travail ou dans la vie
  • l’apport provenant d’autres jeunes dans leur collectivité
  • leur recherche et leur expérience de bénévolat
Un membre du CJPM parle dans un microphone

Un membre du CJPM parle

Suite à ces échanges, le premier ministre confie souvent les ministres et les ministères et organismes fédéraux d’entreprendre d’autres analyses sur la question afin d’examiner plus avant l’apport du CJPM.

En tant que groupe diversifié de jeunes de partout au Canada, le premier ministre ne s’attend pas à ce que les membres du CJPM s’entendent de manière unanime. Les membres du CJPM travaillent plutôt ensemble pour exprimer des points de vue différents.

Le CJPM est une plateforme où les jeunes utilisent leur voix, dans leurs propres mots. En gardant en tête cette valeur de base, les membres du CJPM élaborent et communiquent leur avis, dans leurs propres mots, dans le format de leur choix, par une vidéo, une publication dans les médias sociaux, un exposé formel, une lettre, ou en utilisant des outils comme les pétitions électroniques au Parlement.

Le CJPM est un service-conseil en demande à propos des enjeux prioritaires

Lorsqu’il s’agit de choisir un sujet de discussion pour les réunions, ou quels projets entreprendre, le premier ministre et le Cabinet, de même que les membres du CJPM font des suggestions.

Cette approche favorise un dialogue bidirectionnel. Le gouvernement peut obtenir les points de vue des jeunes sur des initiatives et des programmes particuliers, et les membres du CJPM peuvent militer en faveur des questions qui leur importent. Tous deux contribuent ainsi à l’élaboration de politiques qui attirent l’attention des jeunes et des Canadiens.

Gouvernement au CJPM :

  • Diversité des Forces armées canadiennes
  • Emploi jeunesse et l’avenir du travail
  • Expérience internationale Canada
  • Plan pour l’innovation et les compétences du Canada
  • Réconciliation avec les peuples autochtones
  • Réponse du Canada à la crise des opioïdes
  • Service jeunesse Canada
  • Stratégie de croissance pour l’Atlantique
  • Stratégie du Canada pour prévenir et contrer la violence fondée sur le sexe
  • Stratégie nationale sur le logement

CJPM au gouvernement :

  • Harcèlement dans la rue
  • L’accessibilité
  • La place du Canada dans le monde
  • Mise en œuvre de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones (DNUDPA) au Canada
  • Participation des jeunes dans les instances décisionnelles
  • Période d’exclusion des donneurs de sang pour les hommes qui ont des relations sexuelles avec d’autres hommes (HSH)
  • Protection de l’environnement
  • Racisme vécu par les communautés d’immigrants et de réfugiés
  • Réforme de la suspension du casier judiciaire
  • Réforme électorale
Photo du Secrétaire parlementaire du premier ministre (Jeunesse)


« J’ai été témoin et j’ai profité de la persévérance et du dévouement des membres du CJPM. Par l’intermédiaire du CJPM, les jeunes Canadiens disposent d’une plateforme exceptionnelle pour faire connaître leurs points de vue uniques et ceux de leur collectivité aux plus hauts échelons gouvernementaux. Leur apport est très apprécié des décideurs, qui sollicitent régulièrement leurs conseils honnêtes et audacieux. » 
—Peter Schiefke, secrétaire parlementaire du premier ministre (Jeunesse)

Meilleurs moments des réunions du Conseil jeunesse

Séance inaugurale du Conseil à Ottawa
Septembre 2016

Le CJPM a discuté de

  • Service à la jeunesse
  • Lutte contre les changements climatiques
  • Violence fondée sur le sexe
  • Diversité et Immigration
  • Santé mentale

Le CJPM a rencontré

  • Premier ministre du Canada
  • Ministre de l’Environnement et du Changement climatique
  • Ministre de la Condition féminine
  • Ministre de l’Immigration, des réfugiés et de la Citoyenneté
  • Emploi et Développement social Canada
  • Délégués du Sommet One Young World

Le Premier ministre avec les 15 membres inaugural du CJPM
Le premier ministre présente les premiers membres du CJPM à plus de 1 000 ambassadeurs et délégués au cours du Sommet One Young World
La Ministre McKenna avec le CJPM
Les membres du CJPM discute des changements climatiques avec le ministre de l’Environnement et des changements climatiques

Réunion à Ottawa – Principaux résultats et suivis

Les discussions sur Action climat ont été intégrées au Sommet national des jeunes sur les changements climatiques du 23 novembre 2016, auquel plus de 100 jeunes de la région d’Ottawa-Gatineau ont participé, sans compter tous ceux qui se joint aux discussions en ligne. Le Sommet a rejoint plus de 500 000 Canadiens sur les médias sociaux avec le mot-clic #ActionClimatJeunesse.

Le premier ministre a clairement entendu le message des membres du CJPM voulant que la santé mentale soit une priorité pour les jeunes

Dans le but de poursuivre la conversation, le premier ministre a tenu une téléconférence afin d’explorer le sujet plus en détail, et il a demandé aux représentants de l’Agence de la santé publique du Canada de convoquer une réunion virtuelle avec le Conseil jeunesse dans le but d’explorer les efforts du Canada en vue d’améliorer la santé mentale.

Leur voix, et le chœur des autres voix de partout au pays ont mené à la création du financement ciblé des services d’aide en santé mentale et en toxicomanie dans les ententes fédérales, provinciales et territoriales sur la santé, comme il est indiqué dans l’Énoncé de principes communs sur les priorités partagées en santé d’août 2017.

Un membre du CJPM écrit sur un tableau
Les idées et les contributions des membres du CJPM au cours d’une séance de schématisation conceptuelle sur les services aux jeunes aident à jeter les bases du lancement du Service jeunesse Canada en janvier 2018

À Calgary, le CJPM a souhaité la bienvenue aux membres de la deuxième cohorte
Janvier 2017

Le CJPM a discuté de

  • Programme d’innovation du Canada
  • Diversité dans les Forces armées canadiennes
  • Climat et énergie
  • Emploi jeunesse

Le CJPM a rencontré

  • Premier ministre du Canada
  • Ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique
  • Ministre de la Défense nationale
  • Ministre des Ressources naturelles
  • Ministre de l’Environnement et des Changements climatiques
  • Groupe d’experts sur l’emploi chez les jeunes

Réunion à Calgary – incidence

Le CJPM a échangé des points de vue francs et différents à propos de la discrimination que les jeunes femmes et les groupes de minorités peuvent vivre dans les interactions avec les Forces armées canadiennes (FAC). La Politique de défense du Canada publiée en 2017 comprend de nouvelles initiatives qui font en sorte que les FAC soient le reflet de la diversité du pays qu’elles défendent, qu’elles éliminent les comportements dommageables et qu’elles mettent en place un milieu de travail exempt de harcèlement et de discrimination.

Le groupe d’experts sur l’emploi chez les jeunes a intégré le point de vue du Conseil jeunesse dans son rapport, 13 voies pour moderniser l’emploi des jeunes au Canada. Le rapport comprend des recommandations de stratégies pour mieux équiper les jeunes afin qu’ils s’intègrent à la population active, pour soutenir davantage l’entrepreneuriat chez les jeunes et pour créer des milieux de travail sécuritaires et équitables.

Le Plan pour l’innovation et les compétences du Canada intègre plusieurs messages clés des membres du CJPM, notamment, l’appui à l’apprentissage intégré au travail, l’investissement dans la programmation et l’apprentissage des technologies numériques pour ainsi pousser les jeunes Canadiens vers la science, la technologie, l’ingénierie et les mathématiques très tôt dans leur vie de manière à ce qu’ils puissent acquérir les compétences nécessaires à leur réussite future.


Les membres du CJPM discutent avec le Ministre Bains
Les membres du CJPM échangent leurs points de vue avec le ministre Bains à propos de l’innovation et des façons d’encourager les jeunes et les femmes à s’engager dans le domaine des STIM (sciences, technologie, ingénierie et mathématiques) 

Membres du CJPM discutent avec le premier ministre et le Cabinet
Au cours d’une séance de réseautage avec le premier ministre et le Cabinet, les membres du CJPM discutent de la situations des langues officielles au Canada

Le CJPM à Montréal : Un dialogue sur la réconciliation
Mai 2017

Le CJPM a discuté de

  • L’histoire de la relation du Gouvernement du Canada avec les peuples autochtones
  • Les appels à l’action formulés par la Commission de vérité et réconciliation du Canada
  • L’engagement du Canada à mettre fin aux avis à long terme concernant la qualité de l’eau potable dans les réserves
  • Loi sur les langues autochtones

Le CJPM a rencontré

  • Premier ministre du Canada
  • Chefs de l’Assemblée des Premières Nations (APN), d’Inuit Tapirit Kanatami, et de la communauté Métis
  • Ministre des Relations Couronne-Autochtones et des Affaires du Nord
  • Ministre de la Justice et procureur général du Canada
  • Ministre de la Santé
  • Ministre du Patrimoine canadien
  • Échanges Racines canadiennes
  • Des jeunes du Territoire des Mohawks de Kahnawà:ke

Le CJPM participent à l’activité des couvertures de KAIROS
Le CJPM participe à l’exercice des couvertures de KAIROS

La Ministre Bennett discute avec les membres du CJPM
Les membres du CJPM discutent des différentes facettes de la réconciliation avec la ministre Bennett

Réunion à Montréal – résultats et suivis

Après la réunion, les membres du CJPM ont remis une lettre au premier ministre pour exprimer leur appui à la mise en œuvre au Canada de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones (DNUDPA).

Le 30 mai 2018, le Projet de loi C‑262 (une Loi visant à assurer l’harmonie des lois fédérales avec la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones) a passé l’étape de la troisième lecture à la Chambre des communes avec l’appui unanime du gouvernement.

Le premier ministre a réaffirmé l’engagement du gouvernement envers les jeunes Autochtones dans son annonce du 14 février 2018 visant l’élaboration du Cadre de reconnaissance et de mise en œuvre des droits autochtones.

« Les jeunes Autochtones ne devraient pas grandir dans des situations qui les rendent vulnérables à un risque accru de suicide – des situations comme la pauvreté, l’abus et un accès limité à une bonne éducation et à de bons soins de santé. La création de meilleures opportunités pour les peuples autochtones, et surtout pour les jeunes Autochtones est exactement ce que nous espérons accomplir avec ce cadre. »
—Le très honorable Justin Trudeau, premier ministre du Canada et Ministre de la Jeunesse


CJPM, le Premier ministre et la Ministre du Patrimoine Canadien

Un membre du CJPM parle dans un microphone

Au cours de la réunion à Montréal, les membres du CJPM participent à une discussion en direct de Facebook sur la réconciliation, en compagnie du premier
ministre et de la ministre du Patrimoine canadien. La séance attire plus de 230 000 visionnements et plus de 3 000 commentaires.

À St. John’s, le CJPM se réunit pour discuter des enjeux auxquels fait face la région de l’Atlantique
Septembre 2017

Le CJPM a discuté de

  • Politique jeunesse pour le Canada
  • Tourisme et entrepreneuriat des jeunes
  • Immigration en milieu rural ou en région éloignée
  • Stratégie de croissance pour l’Atlantique

Le CJPM a rencontré

  • Premier ministre du Canada
  • Ministre de la Petite entreprise et du Tourisme
  • Ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté
  • Ministres responsables de la Stratégie de croissance pour l’Atlantique
  • Groupe consultatif sur la Stratégie de croissance pour l’Atlantique
  • Premier’s Youth Council of Newfoundland and Labrador
  • Choices for Youth

CJPM et membres du Conseil jeunesse du premier ministre, T -N -L
Les membres du CJPM discutent d’enjeux avec les ministres au cours d’une séance de réseautage dans le cadre de la Journée de réflexion du Cabinet. 

St. John’s – un jalon dans le développement d’une politique jeunesse pour le Canada

Les discussions du CJPM à St. John’s, notamment avec un autre conseil jeunesse local, ont permis d’identifier des domaines d’intérêt préliminaires pour l’élaboration d’une politique jeunesse pour le Canada, y compris :

  • Collectivités rurales, éloignées et du Nord
  • Emploi jeunesse
  • Environnement et changements climatiques           
  • Finances
  • Identité canadienne
  • Jeunesse marginalisée
  • Participation citoyenne et bénévolat
  • Santé mentale et physique        
  • Voix de la jeunesse

Les membres du CJPM ont présenté ces thèmes au premier ministre. Cest thèmes ont servis de point de départ pour entreprendre des consultations gouvernementales des discussions en table ronde partout au Canada. Dans leur exposé, les membres du CJPM ont également parlé de trois thèmes principaux pour la Politique :

  • Une approche fondée sur les droits de la personne
  • L’accessibilité
  • La réconciliation avec les peuples autochtones

Le Premier ministre et les membres du CJPM

Un membre du CJPM parle dans un microphone

Les membres du CJPM présentent au premier ministre leurs résultats préliminaires sur les domaines d’intérêt prioritaires
pour une politique jeunesse pour le Canada

Réunion du CJPM à Winnipeg : Diversité et inclusion
Janvier 2018

Le CJPM a discuté de

  • Politique jeunesse pour le Canada
  • Diversité dans les sociétés
  • Loi sur les langues autochtones
  • Gouvernement féministe
  • Violence fondée sur le sexe
  • Expérience internationale Canada

Le CJPM a rencontré

  • Premier ministre du Canada
  • Ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique
  • Secrétaire parlementaire de la ministre du Patrimoine canadien (Multiculturalisme)
  • Secrétaire parlementaire du ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté
  • Condition féminine Canada
  • Fédération de la jeunesse canadienne-française
  • Rainbow Resource Centre
  • Conseil jeunesse Sacred 7

CJPM et jeunes leaders du Centre Ma Mawi Wi Chi Itata
Les membres du CJPM rencontre les jeunes leaders locaux au Centre Ma Mawi Wi Chi Itata

CJPM au Musée canadien pour les droits de la personne
Les membres du CJPM visitent le Musée canadien pour les droits de la personne

Réunion à Winnipeg – suite de la conversation

Les membres du CJPM continuaient d’échanger leurs points de vue sur la diversité et l’inclusion, particulièrement en ce qui concerne  l’égalité des genres, le soutien aux immigrants et aux réfugiés, ainsi que la lutte au racisme.

Dans le cadre de leur travail, les membres du CJPM ont soulevé des questions comme le harcèlement dans la rue et les conditions de vie des quartiers dont la population est majoritairement composée de nouveaux arrivants. Leur apport a orienté les efforts déployés par le Canada pour bâtir une société inclusive, une société où tous les Canadiens ont un accès équitable aux services et aux possibilités.

Les membres du CJPM ont également renforcé leur position auprès du premier ministre voulant que le CJPM ne soit qu’un début lorsqu’il est question de créer des mécanismes formels pour que les points de vue des jeunes soient entendus aux niveaux les plus élevés. Ce thème était au cœur de la discussion du CJPM à propos du projet de loi C-25 (la Loi modifiant la Loi sur les sociétés commerciales canadiennes, la Loi canadienne sur les coopératives, la Loi canadienne sur les organisations à but non lucratif et la Loi sur la concurrence), qui a reçu la sanction royale le 1er mai 2018. En raison de l’apport des membres du CJPM, les ministères travaillent également à éduquer les présidences de conseils fédéraux sur la valeur du point de vue d’une jeune personne dans ces postes.


Un membre du CJPM présente au Premier ministre Justin Trudeau
Les membres du CJPM fournissent un apport supplémentaire à la Stratégie du Canada contre la violence fondée sur le sexe, la violence sexuelle sur les campus et à l’Enquête sur la sécurité dans les lieux publics et privés

Le CJPM s’est réuni à nouveau à Ottawa avec une troisième cohorte de membres
Juin 2018

Le CJPM a discuté de

  • Politique jeunesse pour le Canada
  • La place du Canada dans le monde
  • Réponse à la crise des opioïdes
  • Genre, diversité et inclusion
  • Engagements du Canada au G7

Le CJPM a rencontré

  • Premier ministre du Canada
  • Ministre d’Affaires mondiales
  • Ministre du Commerce international
  • Ministre de la Santé
  • Ministre de l’Environnement et des Changements climatiques
  • Secrétaire parlementaire du ministre du Développement international
  • Secrétaire parlementaire du ministre du Patrimoine canadien (Multiculturalisme)
  • Conseiller spécial auprès du premier ministre sur les enjeux liés à la communauté LGBTQ2
  • L’hon. Mike Lake, Député pour Edmonton—Wetaskiwin (Alberta)
  • Anne Minh-Thu Quach, Députée pour Salaberry—Suroît (Québec)
  • Administratrice en chef de la santé publique du Canada
  • Centre d’innovation, cours Bayview
  • Des jeunes représentants locaux de l’Association des femmes autochtones du Canada, Growcer, Jeunesse Ottawa, l’organisme communautaire des services aux immigrants d'Ottawa, le programme Circle of Care (Le centre de santé autochtone Wabano) et Spectrum, le groupe communautaire de jeunes LGBTQ

Des membres du CJPM sont assis et souris durant la rencontre
Nouveaux membres du CJPM participent à leur première réunion

Les cohortes 2 et 3 du CJPM à Ottawa : Un nouveau chapitre

De nouveaux points de vue sont échangés à propos des enjeux prioritaires du CJPM avec la troisième cohorte de membres, notamment : 

  • l’avenir énergétique du Canada
  • le Canada après la légalisation du cannabis
  • le commerce avec les États-Unis
  • les services de santé dans le nord du Canada
  • protection de l’environnement
  • santé mentale et prévention du suicide

Des membres du CJPM avec Steve et Nathalie Cody

Des membres du CJPM écoutent Dre. Theresa Tam

Au cours d’une séance spéciale sur la Réponse du Canada à la crise des opioïdes, les membres du CJPM se sont entretenus avec le Dr Theresa
Tam (administratrice en chef de la santé publique du Canada) et des parents touchés par la crise, sur le besoin d’augmenter la sensibilisation,
de réduire la stigmatisation et de trouver des solutions.

Les membres du CJPM ont continué de progresser dans l’élaboration d’une politique jeunesse pour le Canada, après l’analyse de données provenant de consultations partout au Canada lancées en février 2018. 

Un membre du CJPM attentif lors d’une rencontre du CJPM

À Toronto, les membres du CJPM ont donné leur avis au premier ministre sur le logement et l’emploi
Octobre 2018

Le CJPM a discuté

  • Politique jeunesse pour le Canada
  • Logement abordable
  • Itinérance
  • Emploi des jeunes
  • Prévention de la radicalisation des jeunes menant à la violence

Le CJPM a rencontré

  • Premier ministre du Canada
  • Ministre de l’Emploi, du Développement de la main‑d’œuvre et du Travail
  • Secrétaire parlementaire du ministre des Finances (Possibilités économiques pour la jeunesse)
  • Secrétaire parlementaire du ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social
  • Commissaire de la Gendarmerie royale du Canada
  • Emploi et Développement social Canada
  • Sécurité publique Canada
  • Présidente du Groupe d’experts sur l’emploi chez les jeunes fédéral
  • Covenant House Toronto
  • LinkedIn
  • District de la découverte MaRS
  • Banque Royale du Canada
Des membres du CJPM sont debouts et souris

Réunion à Toronto : Faire connaître ses opinions sur les questions transversales

Pendant la réunion, les membres du Conseil jeunesse du premier ministre (CJPM) ont participé à une discussion en groupe avec des dirigeants des secteurs public et privé portant sur l’augmentation des possibilités économiques pour les jeunes. Les membres du CJPM ont exprimé des idées pour favoriser l’innovation dans la manière dont les établissements d’enseignement postsecondaire du Canada envisagent l’apprentissage intégré au travail.

Au cours des discussions avec le premier ministre, les membres du CJPM ont témoigné des difficultés particulières que doivent surmonter les jeunes lorsqu’ils tentent de trouver un logement et de vivre de façon autonome, et du lien entre le logement et l’accès aux possibilités d’emplois viables. Que ce soit pour l’achat de leur première maison ou simplement pour la location d’un logement abordable dans les grandes villes comme Toronto et Vancouver, les jeunes se heurtent à des obstacles nouveaux et différents, qui redéfinissent les attentes au sujet des voies traditionnelles d’accès à la propriété et de création de richesse que les générations précédentes ont empruntées.


Membre du CJPM parle dans un microphone et d’autres écoutent
Lors d’une séance avec le commissaire de la Gendarmerie royale du Canada et d’autres représentants de Sécurité publique Canada, les membres du CJPM discutent des liens qui peuvent exister entre la radicalisation des jeunes menant à la violence et le racisme et la discrimination. Ils ont également discuté de la pauvreté et des collectivités touchées par une pénurie de logements abordables

Le CJPM mobilise les voix des jeunes

Photo du membre du CJPM Donovan Taplin

« Au Conseil jeunesse du premier ministre, on croit que ce n’est pas une voix qu’il faut donner aux jeunes. Les jeunes ont déjà une voix; ils ont juste besoin d’une plateforme pour qu’elle soit entendue. »
— Donovan Taplin

Photo de la membre du CJPM Ashley Whiteman

« Au départ, je n’étais pas assez à l’aise pour poser ma candidature. Je me demandais sans arrêt si j’avais ce qu’il fallait, si j’avais même une chance d’être sélectionnée. Mais ça me revenait continuellement à l’esprit comme quelque chose à essayer et finalement, j’ai tout simplement décidé de me lancer parce que, dans le fond, je n’avais rien à perdre. Grâce à cette expérience, je réalise que tout le monde a ce qu’il faut. Tout le monde a une histoire qui mérite d’être entendue. »
—Ashley Whiteman

Photo du membre du CJPM Aaron Taylor

« C’était incroyable la première fois qu’on s’est tous retrouvés dans la même salle à écouter les points de vue de chacun. De toutes sortes de façons, le Conseil jeunesse du premier ministre a fait de moi une personne plus à l’écoute. C’est tellement important d’être exposé aux différentes perspectives et expériences qui proviennent des quatre coins du pays. Je serai toujours reconnaissant de ça. »
— Aaron Taylor

Photo du membre du CJPM Gabe Senecal

« C’est incroyable de siéger au Conseil. J’ai eu l’occasion de rencontrer des personnes de partout au pays et elles ont toutes des expériences tellement différentes. C’est l’une des principales forces du Conseil jeunesse du premier ministre : il n’y a pas deux membres pareils. Chacun a son propre point de vue sur les enjeux. C’est essentiel d’être en mesure de s’écouter les uns les autres et de communiquer ce qu’on entend directement au premier ministre si l’on veut discuter de ce à quoi l’avenir du Canada devrait ressembler selon nous. »
— Gabe Senecal

Photo de la membre du CJPM Élyse Tremblay-Longchamps

« Être un jeune leader dans ma communauté signifie pour moi de ne pas rester apathique, par apport aux problèmes qui vont prendre place. C’est de rester active, de rester réveillée, et de ne pas se laisser intimidée par les problèmes que l’on peut rencontrer. Chaque citoyen de la communauté, chaque personne a une action à prendre. »
— Élyse Tremblay-Longchamps

Photo du membre du CJPM Rachel Smale

« Le fait d’être la première Inuk au Conseil jeunesse du premier ministre m’a beaucoup encouragée. Je peux dire aux jeunes de chez moi qu’ils peuvent essayer ce qu’ils veulent, que ça peut se réaliser. J’en suis l’exemple vivant dans ma communauté. »
— Rachel Smale

Le CJPM est une force qui permet d’amplifier la voix des jeunes

Un membre du CJPM parle à un podium sur une scène
The Walrus Talks
Yellowknife, T.-N.-O.

Sylvia Pascua-Matte et des membres du CJPM de partout au pays s’adressent à l’auditoire dans le cadre de la tournée nationale de conférences de 2017, The Walrus Talks : Nous voulons une patrie meilleure, une initiative phare du 150e anniversaire de la Confédération du Canada.
CJPM et Secrétaire parlementaire du Premier ministre (Jeunesse)
Rencontre à l’Arctique
Pond Inlet, NU

Sur invitation de Rachel Smale, Peter Schiefke (Secrétaire parlementaire du premier ministre – Jeunesse) a rencontré les jeunes de Pond Inlet en janvier 2017 pour parler de changements climatiques, de glace marine, de santé mentale et d’autonomisation des jeunes.
Deux membres du CJPM parle au Premier ministre Justin Trudeau
Sommet des Amériques
Lima, Pérou

Membres de la délégation canadienne au Sommet des Amériques en avril 2018, Simone Cavanaugh et Dana Kenny ont échangé leurs points de vue avec le premier ministre.
Deux membres parle au Premier ministre
Forum les jeunes comme artisans de la paix
Vancouver, C.-B.

Lauren Kennedy et François-Olivier Picard se sont joints aux 130 délégués dans le cadre du Forum les jeunes comme artisans de la paix, tenu en marge de la Réunion des ministres de la Défense sur le maintien de la paix de l’ONU, en novembre 2017 organisé par l’Association canadienne pour les Nations Unies. Ils y ont rencontré le premier ministre ainsi que l’honorable Lgén (retraité) Roméo Dallaire, le ministre Sajjan et le ministre Bibeau.
Un membre du CJPM parle au Sommet One Young World
Sommet One Young World
Ottawa, ON

Au Sommet One Young World en 2016, Hani AL Moulia a partagé son histoire en tant que de réfugié syrien habitant maintenant au Canada.
Un membre du CJPM  parle sur scène à la Journée UNIS Atlantique
La Journée UNIS Atlantique
Halifax, N.-É.

Sara Abdessamie est membre active du WE Movement, qui aide à engager les jeunes partout au pays et à amplifier leur voix.

Élaborer une politique jeunesse pour le Canada

À titre de ministre de la Jeunesse, le premier ministre s’engage à élaborer la toute première Politique jeunesse pour le Canada. En mai 2017, le premier ministre a demandé au Conseil jeunesse de jouer un rôle clé de soutien l’élaboration de la politique et la voix du plus grand nombre de à la conversation.

« Pour qu’une politique jeunesse réussisse, pour qu’une politique jeunesse soit pertinente et qu’elle ait des répercussions chez les jeunes et pour tous les Canadiens, les jeunes doivent eux-mêmes être au centre de sa réalisation. Ils doivent en être l’auteur, ils doivent nous dire ce qui est important pour eux et nous devons être disposés à écouter. »
—Le très honorable Justin Trudeau, premier ministre du Canada et ministre de la Jeunesse

Durant l’été et l’automne 2017, les membres du CJPM ont travaillé ensemble pour identifier les sujets et les thèmes potentiels d’une politique jeunesse. Les résultats de ces échanges ont été présenté au premier ministre lors de la réunion à Saint-Jean-de-Terre-Neuve-et-Labrador. Ces thèmes ont servi de point de départ pour le développement d’une consultation en ligne et de guides pour les discussions en table ronde. 

En février 2018, le gouvernement du Canada a lancé des consultations pancanadiennes afin de commenter et discuter des résultats du CJPM ainsi que d’identifier de nouvelles priorités, soutiens et solutions afin d’améliorer la vie des jeunes Canadiens. 


Un membre du CJPM parle dans un microphone

Un membre du CJPM parle dans un microphone

Un membre du CJPM parle dans un microphone

Discussions pancanadiennes à propos d’une politique jeunesse

Dans le cadre des consultations, les membres du CJPM ont participer, dirigé et coprésidé plus 25 discussions en table ronde avec les jeunes de leurs communautés. De plus, les perspectives des jeunes canadiens ont aussi été partagé dans le cadre de douzaines d’autres discussions en table ronde et de consultation en ligne, ce qui a permis de recueillir des milliers d’idées. Apprenez-en davantage sur ce dialogue – qui a suscité plus de 10 000 réponse individuelles – en lisant la section Une politique jeunesse pour le Canada, sur Canada.ca/jeunesse.

Les résultats de ces discussions ont contribué à l’élaboration de la Politique jeunesse. En août 2018, les membres du CJPM ont également participé à une séance intensive à Ottawa, collaborant avec les hauts fonctionnaires pour façonner la formulation de ces éléments clés.

Un processus continu et itératif

Au cours des réunions en personne, les membres du CJPM ont passé du temps à discuter et à faire le point avec le premier ministre quant à de leurs contributions à la Politique. Dans un effort continu d’assurer que la Politique et ses initiatives associées seront pertinentes, les membres du CJPM et les jeunes de partout au Canada, continueront de jouer un rôle important dans son évolution.

L’objectif fondamental de la Politique jeunesse sera de veiller à ce que la voix des jeunes soit entendue et qu’ils puissent influencer les actions du gouvernement ainsi que les décisions au sujet d’enjeux qui sont importants pour eux, et ce, d’une manière tangible et efficace.

Le CJPM en chiffres

Le CJPM en chiffres  - sommaire
Version texte
  • 36 membres ont siégé au CJPM jusqu’à maintenant
  • 7 réunions en personne jusqu’à maintenant
  • Discussions approfondies avec 21 ministres et 8 secrétaires parlementaires
  • 23+ réunions virtuelles et téléconférences


Comment les membres du CJPM sont-ils sélectionnés?

Les membres du Conseil sont sélectionnés au moyen d’un processus d’inscription et de sélection rigide et axé sur les jeunes, qui commence par un formulaire d’inscription en ligne. Les candidats doivent être âgés de 16 à 24 ans pour être admissibles.

À partir du bassin d’inscriptions, le Bureau du Conseil privé utilise une méthode conçue pour assurer à tous les candidats la chance d’être accepté! Au moyen d’une combinaison de pointage sur l’engagement communautaire, d’analyse démographique à l’aveugle et d’une sélection aléatoire, un bassin de candidats est invité à soumettre une entrevue vidéo. Le bassin de candidats est formé de manière à être représentatif du bassin ainsi que de la diversité de l’ensemble du Canada.

Les responsables évaluent alors les entrevues et les inscriptions selon une grille d’évaluation définie dans le but de créer une courte liste de candidats qu’étudiera le premier ministre.

Message des premiers membres du CJPM

Alors que nous finissons notre mandat en tant que membres actifs du Conseil jeunesse du premier ministre, nous sommes fiers de réfléchir à nos contributions. Nous avons prodigué des conseils audacieux et impartiaux au meilleur de nos compétences. Nous avons par ailleurs tellement reçu en retour. En effet, le CJPM nous a permis d’établir des liens avec des jeunes de partout au pays et de mettre en commun nos expériences respectives. Nous sommes inspirés par le leadership dont font preuve les jeunes d’un océan à l’autre du pays. Nous avons une voix, et nous la faisons entendre.

Nous profitons de l’occasion pour exprimer notre gratitude à l’égard du premier ministre. Même si, parfois, nous vous avons poussé et mis au défi, nous sommes conscients que vous avez toujours été à l’écoute de nos propos. Nous vous remercions d’avoir créé cette importante tribune qui permet aux jeunes de faire entendre leurs voix.

Pour terminer, merci à tous les jeunes Canadiens qui ont participé aux travaux du CJPM, que ce soit lors de nos réunions, de nos échanges dans les collectivités et sur les campus et de nos discussions en ligne. Les jeunes Canadiens ont un large éventail de perspectives, et nous n’en représentons que quelques-unes. Toutefois, en travaillant ensemble, en favorisant le dialogue et en écoutant ce que les autres ont à dire, nous parvenons à renforcer notre voix collective. Nous avons hâte de poursuivre notre collaboration avec le CJPM et ses futurs membres dans le cadre d’un réseau des anciens. Nous continuerons de travailler pour nous assurer que la voix des jeunes se fait entendre, et nous espérons que vous le ferez aussi!

Sincèrement,

  • Sara Abdessamie
  • Mustafa Ahmed
  • Hani AL Moulia
  • Alex Bouchard     
  • Joe Darcel
  • Greg Francis
  • Sylvia Pascua-Matte
  • Rachel Smale
  • Donovan Taplin
  • Aaron Taylor
  • Mac Tebbutt
  • Élyse Tremblay-Longchamps
  • Nmesoma Umenwofor-Nweze
  • Ashley Whiteman
  • Chris Zhou

Les cohortes du CJPM

Membres de la 1re cohorte
(de sept 2016 à mars 2018)

Photo de groupe de la 1ère cohorte du CJPM  et Premier ministre

Sara Abdessamie, Mustafa Ahmed, Hani AL Moulia, Alex Bouchard, Joe Darcel, Greg Francis, Sylvia Pascua-Matte, Rachel Smale, Donovan Taplin, Aaron Taylor, Mac Tebbutt, Élyse Tremblay-Longchamps, Nmesoma Umenwofor-Nweze, Ashley Whiteman, Chris Zhou

Membres de la 2e cohorte
(de janvier 2017 à janvier 2019)

Photo de groupe de la 2ème cohorte du CJPM

Rayene Bouzitoun, Simone Cavanaugh, Molly French, Lauren Kennedy, Dana Kenny, François-Olivier Picard, Neha Rahman, Gabe Senecal, Sara Wheale, Justin Charles Wong, Riley Yesno

Membres de la 3e cohorte
(de juin 2018 à juin 2020)

Photo de groupe de la 3ème  cohorte du CJPM

Zander Affleck, Habon Ali, Jack Campbell, Ashley Cummings, Elijah Dietrich, Tagalik Eccles, Sagar Grewal, Pier-Maude Lanteigne, François Lépine-Cossette, Kathryn McIntosh

Liste des organismes qui ont participé aux réunions du CJPM

(septembre 2016 à décembre 2018)

  • Affaires mondiales Canada
  • Agence de la santé publique du Canada
  • Banque royale du Canada
  • Bureau du conseil privé
  • Cabinet du Premier ministre
  • Centre d’amitié autochtone de Montréal
  • Centre de santé autochtone Wabano
  • Centre d’innovation, cours Bayview
  • Choices for Youth
  • Communauté de Bell Island, Terre-Neuve-et-Labrador
  • Condition féminine Canada
  • Conseil jeunesse du premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador
  • Conseiller spécial du premier ministre sur les enjeux liés à la communauté LGBTQ2
  • Covenant House Toronto
  • Échanges racines canadiennes
  • Emploi et Développement social Canada
  • Environnement et Changement climatique Canada
  • Fédération de la jeunesse canadienne-française
  • Forces armées canadiennes
  • Gendarmerie royale du Canada
  • Groupe consultatif sur la croissance en Atlantique
  • Groupe d’experts sur l’emploi chez les jeunes
  • Growcer
  • Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada
  • Innovation, Sciences et Développement économique Canada
  • Jeunes diplomates du Canada
  • Jeunesse Ottawa
  • L’Association des femmes autochtones du Canada
  • La Commissions des étudiants du Canada
  • Les jeunes du Territoire des Mohawks de Kahnawà:ke
  • Le Centre de la sécurité des télécommunications
  • Les députés de la Chambre des communes du Canada
  • Les dirigeants de l’Assemblée des Premières Nations, de l’Inuit Tapiriit Kanatami et la communauté Métis
  • LinkedIn
  • L’organisme communautaire des services aux immigrants d'Ottawa
  • Ma Mawi Wi Chi Itata Centre
  • MaRS Discovery District
  • Ministère de la Défense nationale
  • Ministère de la Justice Canada
  • Ministère des Finances Canada
  • Ministère du Patrimoine canadien
  • One Young World
  • Rainbow Resource Centre
  • Relations Couronne-Autochtones et Affaires du Nord Canada
  • Ressources naturelles Canada
  • Sacred 7 Youth Council
  • Santé Canada
  • Say No for Nick
  • Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada
  • Sécurité publique Canada
  • Services aux Autochtones Canada
  • Société canadienne du sang
  • Spectrum, le groupe communautaire de jeunes LGBTQ

Le CJPM ne représente qu’une des façons par lesquelles le gouvernement change la manière d'interagir avec les jeunes

Le Service jeunesse Canada, lancé en janvier 2018, innove dans la façon que les jeunes peuvent accéder à des services à court et à long terme ainsi qu’aux occasions de faire du bénévolat.

Au moyen d’inscriptions à Canada.ca/jeunesse, le gouvernement du Canada a envoyé plus de 450 000 invitations de possibilités de collaboration avec les jeunes.

Les ministères fédéraux collaborent afin de simplifier les processus pour les jeunes délégués qui souhaitent participer aux réunions et aux sommets nationaux et internationaux.

En ce qui concerne les consultations publiques, le gouvernement du Canada utilise maintenant de nouvelles stratégies pour cibler les jeunes et pour obtenir leur apport.


Deux membres du CJPM entretiennent une conversation

Pour en savoir davantage sur le Conseil jeunesse du premier ministre et sur les travaux
du gouvernement du Canada dans le but de motiver les jeunes davantage, visitez le site

Canada.ca/jeunesse


Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives Canada

©Sa Majesté la Reine du chef du Canada (2019)
Tous droits réservés

Toute demande de permission pour reproduire ce document doit être
adressée au Bureau du Conseil privé (Secrétariat de la jeunesse).

This publication is also available in English:
Report of the Prime Minister’s Youth Council.

CP22-172/2019F-PDF
978-0-660-28775-1

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :