Nos partenariats stratégiques et forums sur les minéraux critiques

L’établissement de chaînes de valeur des minéraux critiques au Canada est un objectif à long terme et multilatéral qui nécessite une pleine collaboration avec l’industrie et des partenaires provinciaux, territoriaux, autochtones et internationaux. Nos partenariats stratégiques et nos forums de mobilisation orientent l’approche progressive du gouvernement du Canada en matière d’exploitation des minéraux critiques.

Forum de mobilisation de l’industrie des minéraux critiques

Le Forum vise à renforcer la collaboration entre le gouvernement et l’industrie en permettant un échange d’information plus fiable, en favorisant l’innovation dans l’élaboration et la mise en œuvre de politiques et en faisant entendre une voix canadienne unifiée sur la scène internationale. L’adhésion est ouverte aux organisations non gouvernementales qui couvrent l’ensemble des industries canadiennes associées aux chaînes de valeur des minéraux critiques. Elle comprend des entreprises, des associations, des universitaires et des experts de l’industrie.

Pour adhérer ou en savoir plus sur le Forum, veuillez communiquer avec le secrétariat du Forum.


Stratégie de mobilisation des Autochtones pour les minéraux critiques

Le Canada reconnaît que les peuples autochtones sont les intendants, les détenteurs de droits et, dans bien des cas, les détenteurs de titres de propriété des terres sur lesquelles se déroule l’exploitation des minéraux. La mise en valeur réussie des minéraux critiques au Canada dépend du respect des droits ancestraux et issus de traités des Autochtones, ainsi que d’une mobilisation, d’un partenariat et d’une collaboration significatifs avec les peuples autochtones.

La Stratégie de mobilisation des Autochtones pour les minéraux critiques veillera à ce que les droits, les intérêts et les circonstances uniques des Premières Nations, de la Nation métisse et des Inuits soient reconnus, affirmés et mis en œuvre à l’échelle nationale, régionale et industrielle. La mobilisation se veut à long terme et continue et a comme objectifs de cerner et de soutenir les priorités autochtones liées aux projets et aux chaînes de valeur des minéraux critiques. Elle vise aussi à explorer les occasions de faire progresser la réconciliation et le partage des avantages avec les peuples autochtones. Elle s’appuie sur le succès du Plan canadien pour les minéraux et les métaux, qui a été éclairé par un engagement solide avec les peuples autochtones de tout le pays.

Les consultations sur des projets précis continueront d’avoir lieu conformément à l’obligation constitutionnelle de consultation du gouvernement du Canada et aux exigences procédurales de l’industrie décrites dans des lois comme la Loi sur l’évaluation d’impact, 2019.

Alors que le Canada met en œuvre la Loi sur la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones, RNCan continuera de travailler avec ses partenaires autochtones et l’industrie afin de promouvoir un climat de soutien mutuel pour les partenariats économiques et le développement durable des minéraux critiques.


Coopération provinciale et territoriale

L’exploitation minière relève principalement des gouvernements provinciaux et territoriaux. Les minéraux critiques sont présents dans presque toutes les provinces et territoires et plusieurs provinces ont élaboré des stratégies pour soutenir l’intégration de la chaîne de valeur conformément aux priorités fédérales.

Le gouvernement du Canada continuera de promouvoir la coopération fédérale-provinciale-territoriale (FPT) par l’entremise de forums multilatéraux tels que :

Les activités de coopération bilatérale porteront sur des projets et des questions de priorité régionale.


Partenariats internationaux

Le Canada cherche à établir des chaînes d’approvisionnement mondiales des minéraux critiques plus résilientes en collaborant avec des partenaires internationaux pour harmoniser les politiques, rehausser les normes économiques, sociales et de gouvernance (ESG) mondiales, faire progresser la recherche et le développement conjoints et encourager de nouvelles occasions d’investissement, entre autres priorités.

Le Plan d’action conjoint Canada–États-Unis sur les minéraux critiques a été annoncé le 9 janvier 2020. Son objectif est de promouvoir l’intérêt bilatéral pour la sécurisation des chaînes d’approvisionnement des minéraux critiques nécessaires aux secteurs manufacturiers stratégiques, y compris les technologies des communications, l’aérospatiale et la défense ainsi que les technologies propres. Le Plan d’action oriente la coopération entre les fonctionnaires dans des domaines comme l’engagement de l’industrie, l’innovation, les chaînes d’approvisionnement de la défense, l’amélioration de l’échange d’information sur les ressources minérales et leur potentiel et la coopération dans les forums multilatéraux. Le Canada fournit déjà bon nombre des minéraux jugés essentiels par les États-Unis. En 2020, le commerce bilatéral des minéraux était évalué à 95,6 milliards de dollars, avec 298 sociétés minières canadiennes et un total de 40 milliards de dollars d’actifs miniers canadiens au sud de la frontière.

Le Partenariat stratégique Canada-UE sur les matières premières est le principal mécanisme permettant de faire participer la Commission européenne et les États membres de l’Union européenne aux chaînes de valeur des minéraux critiques et des batteries du Canada. L’objectif primordial du partenariat est de faire progresser la valeur, la sécurité et la durabilité du commerce et de l’investissement en ce qui concerne les minéraux et métaux critiques nécessaires à la transition vers une économie verte et numérisée. Les domaines de collaboration convenus comprennent l’intégration des chaînes de valeur des matières premières, la collaboration en matière de science, de technologie et d’innovation et la collaboration dans les forums internationaux pour faire progresser les normes et les critères ESG de calibre mondial.

Le Groupe de travail sectoriel Canada-Japon sur les minéraux critiques vise à faciliter l’engagement commercial entre les entreprises canadiennes et japonaises dans l’ensemble de la chaîne de valeur des minéraux critiques; à renforcer l’échange d’information entre gouvernements; et encourager la coopération pour l’établissement de normes internationales pour les minéraux critiques. Il s’inscrit dans le cadre Dialogue Canada-Japon sur les politiques énergétiques, où le Japon s’efforce de sécuriser les chaînes d’approvisionnement en minéraux critiques nécessaires à sa base industrielle et à sa transition vers une énergie verte au sens large.

Dans le cadre d’autres engagements multilatéraux, le Canada poursuit une action collective sur les minéraux critiques afin de soutenir la transition mondiale vers l’énergie verte et des chaînes d’approvisionnement plus résilientes. Parmi les organisations et initiatives multilatérales notables figurent le G7/G20, l’Agence internationale de l’énergie (AIE), la Banque mondiale, l’Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA), le Forum intergouvernemental des mines, des minerais, des métaux et du développement durable (FIG) et l’Energy Resource and Governance Initiative (ERGI).

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :