La théorie du changement pour l’Unité de l’impact et de l’innovation

Introduction

Notre vision

Transformer la conception et la mise en œuvre des politiques, programmes et services du gouvernement afin de parvenir à des retombées plus importantes et plus durables sur la vie des Canadiennes et des Canadiens

Contexte

L’Unité de l’impact et de l’innovation (UII) a été créée en novembre 2017 dans le but de faire progresser l’intégration des approches stratégiques fondées sur les résultats à la conception et à la mise en œuvre des politiques, programmes et services du gouvernement du Canada.  

Elle s’appuie sur les travaux de l’organisation qui l’a précédée – le Centre d’innovation du BCP – et tire parti des leçons retenues au cours des projets réalisés et des réunions et conférences organisées pour examiner et mettre à l’essai des innovations nouvelles et émergentes en matière de politiques publiques.

L’UII remplit son mandat :

  •    en faisant la promotion de l’innovation et de l’expérimentation en matière de politique;
  •    en appuyant le leadership de la fonction publique;
  •    en fournissant des conseils et du soutien dans la conception et la mise en œuvre de nouvelles approches de financement fondées sur les résultats;
  •    en assurant, de façon continue et rigoureuse, l’examen et la diffusion des progrès et des connaissances.

L’UII est résolue à mesurer ses retombées afin que la direction et le personnel disposent de l’information nécessaire pour appuyer un processus décisionnel fondé sur les faits en vue d’obtenir de meilleurs résultats stratégiques pour la population et un retour positif des investissements fédéraux sur les plans social, environnemental et économique.

Le contexte : défis

S’attaquer à des problèmes stratégiques persistants, complexes et urgents de nouvelles façons :

  • Les approches conventionnelles pour s’attaquer à des problèmes de politiques publiques difficiles n’ont pas toujours permis d’obtenir les résultats attendus.
  • Il y a un sentiment croissant, au pays et partout dans le monde, selon lequel les gouvernements peuvent et doivent obtenir des résultats meilleurs et plus durables pour leurs citoyens.

Composer avec des pressions budgétaires qui exigent une amélioration du retour sur les investissements de la fonction publique :

  • Le gouvernement du Canada utilise plus de 32 milliards de dollars chaque année en subventions et en contributions pour faire avancer ses principales priorités; les demandes et les besoins sont supérieurs aux ressources disponibles.
  • Le gouvernement possède une compréhension imparfaite de l’incidence complète de ses dépenses sur l’atteinte des résultats.

Modifier les attentes des citoyens à l’égard du gouvernement avec le désir d’être plus présent et efficace :

  • Il existe une demande croissante de la part des intervenants de l’ensemble des secteurs pour que le gouvernement évolue de son rôle traditionnel de financier à celui d’un partenaire et d’un collaborateur engagé.

Intégrer les nouveaux outils et les nouvelles technologies pour le bien public :

  • De nouveaux outils et de nouvelles technologies font leur apparition et peuvent améliorer l’analyse des problèmes, favoriser une collaboration plus efficacement, évaluer les possibilités d’investissement et les décisions en matière de dépenses, et accroître la productivité de la fonction publique tout en améliorant la qualité des services offerts à la population. Ces outils ont jusqu’à présent été sous-utilisés.

Le contexte : possibilités

Percées mondiales dans le domaine des innovations en matière de politiques publiques et des approches stratégiques fondées sur les résultats :

  • Un certain nombre de pays ont mis en place des mécanismes (p. ex. des fonds et des organisations de soutien intermédiaires) pour favoriser l’expérimentation, collaborer avec les partenaires et améliorer les retombées à grande échelle.

Intérêt croissant, à tous les échelons gouvernementaux, pour les approches axées sur les résultats et le renforcement du processus décisionnel basé sur les faits probants :

  • À l’échelle fédérale, l’UII constitue un des multiples acteurs qui fait la promotion de l’expérimentation, d’approches d’évaluation plus rigoureuses et de processus d’examen des obstacles à la mise en œuvre de l’innovation et des approches stratégiques fondées sur les résultats et qui offre une contribution à cet égard.
  • En novembre 2017, les greffiers et secrétaires de cabinet des gouvernements FPT ont signé la Déclaration sur l’innovation dans le secteur public, par laquelle ils s’engagent à travailler de concert en vue de trouver des façons nouvelles et inventives de résoudre les défis que doivent surmonter les Canadiens.

Les possibilités précisées dans les annonces budgétaires, les lettres de mandat et les autres priorités déclarées à l’appui de l’innovation et de l’expérimentation :

  • Les ministères et organismes doivent réserver un pourcentage fixe de leurs fonds de programme à l’expérimentation de nouveaux outils.
  • La ministre des Services aux Autochtones a reçu le mandat de travailler avec l’UII et à l’échelle pangouvernementale pour participer à la création de partenariats nouveaux et significatifs avec les collectivités autochtones et les partenaires de la société civile.
  • Infrastructure Canada, Ressources naturelles Canada et d’autres ministères ayant un intérêt et des capacités à cet égard travailleront dans le cadre de l’Initiative Impact Canada, mise en place par l’UII, conformément aux engagements énoncés dans le Budget de 2017.

Qu’est-ce qu’une théorie du changement?

Deux hommes en face d’un tableau à craie et qui montrent du doigt

(Crédit image : Sidney Harris)

  • Représentation conceptuelle de ce que nous savons et de ce qui, à notre avis, doit se produire pour atteindre les répercussions souhaitées dans un contexte particulier.
  • Il s’agit d’une première étape essentielle à la mesure des retombées, puisqu’elle définit le changement escompté dans un contexte particulier.
  •  La « mise à l’essai » de la théorie du changement, par une supervision et une analyse systématique et continue, constitue une activité essentielle de l’avancement de l’innovation dans la fonction publique.
  • Il s’agit d’une théorie ou d’un document évolutif qui, au fil du temps, comprend les apports d’un vaste éventail d’intervenants clés.

Théorie du changement vs modèle logique

Théorie du changement et modèle logique : étroitement liés, mais pas tout à fait la même chose.

Théorie du changement Modèle logique
Résume le travail à l’échelle stratégique; présente une « vue d’ensemble » Précise les efforts à l’échelle du programme ou de la mise en œuvre
Est axée sur les processus sociaux, économiques, politiques et institutionnels complexes et les théories du changement qui sous-tendent les résultats escomptés Présente l’intervention ou le programme d’une façon séquentielle logique
Est souple dans sa présentation; il n’existe pas de format normalisé Est linéaire et offre une souplesse limitée, en raison de l’orientation axée sur l’exécution du programme; est structuré
Document évolutif mis à jour au fur et à mesure de l’apparition de nouveaux faits ou de changements de contexte Des affirmations du style « Si... alors » orientent la logique
Débute généralement avec les objectifs ou les répercussions souhaitées, et fonctionne « à reculons » Débute généralement avec des activités et travaille « vers » les objectifs
Est axée sur la réflexion critique et la conceptualisation Est axé sur la présentation et l’exhaustivité
Est recommandée dans les initiatives liées à l’innovation Est recommandé pour les programmes établis et dont l’efficacité a été prouvée

Théorie du Changement

La voie vers l’obtention de résultats

Notre approche de réalisation du changement

La théorie du changement de l’UII combine quatre efforts majeurs afin d’aide la fonction publique fédérale à élaborer, développer et utiliser des approches stratégiques fondées sur les résultats, et à en tirer des leçons :

  • Mobiliser les leaders de la fonction publique et favoriser le perfectionnement de fonctionnaires compétents, avertis et motivés contribuera à mettre à l’échelle la conception et la mise en œuvre d’approches stratégiques fondées sur les résultats et d’autres innovations pertinentes.
  • Démontrer l’excellence dans la création conjointe d’approches de conception et la mise en œuvre collaborative favorisera la croissance et l’intérêt direct en matière d’approches stratégiques fondées sur les résultats, en plus d’encourager la reproduction et la mise à l’échelle des initiatives fructueuses.
  • Utiliser un vaste éventail d’approches évaluations, établir des normes élevées de mesure rigoureuse des retombées et utiliser de nouvelles technologies d’analyse feront en sorte que l’on augmentera la disponibilité et l’utilisation des faits probants pour orienter le processus décisionnel relatif à l’élaboration, à la conception et à la mise en œuvre des politiques, programmes et services.
  • Communiquer, mobiliser et établir des relations de façon ouverte et transparente, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de la fonction publique, constitue une composante fondamentale pour contribuer au type de changement escompté dans la fonction publique. Les succès et les lacunes doivent être intégrés au scénario stratégique; un accent doit être mis sur l’amélioration continue par l’expérimentation et un leadership adaptatif.

Nos principes directeurs

Partenariats – Nous croyons que, pour résoudre les défis sociétaux d’aujourd’hui, les ministères et organismes fédéraux ne peuvent travailler seuls. Nous devons, en conséquence, déployer des efforts pour travailler en partenariat avec ceux qui sont prêts, disposés et ouverts à mieux comprendre les défis systémiques et les possibilités prometteuses devant nous. La contribution de l’UII sera la contribution de nombreuses personnes.

Création conjointe – À l’appui de partenariats significatifs se trouve notre engagement à l’égard de la création conjointe de solutions, ce qui commence par l’analyse collective des problèmes, des défis et des possibilités. Notre processus de création conjointe débute par l’expérience de chaque partenaire et vise à découvrir de nouveaux modes d’interaction et de gouvernance qui amélioreront l’expérience de l’ensemble des partenaires.

Accent sur les citoyens – Les Canadiens sont les ultimes bénéficiaires des innovations et de l’expérimentation au sein des processus d’élaboration et de mise en œuvre des politiques. Ainsi, nous nous engageons à placer leurs intérêts, leurs expériences et leurs points de vue au cœur du processus de création conjointe. À cet égard, nous sommes résolus à utiliser des approches adaptées sur les plans culturel, contextuel et historique dans nos efforts.

Approches fondées sur les faits et axées sur la méthodologie – Nous utilisons des approches méthodologies reconnues et rigoureuses pour orienter la conception de politiques à toutes les étapes du processus d’élaboration, de l’évaluation visant à déterminer si un enjeu particulier est indiqué pour l’innovation ou l’expérimentation au suivi du processus de changement en passant par la mesure des retombées et des possibilités de mise à l’échelle ou de déploiement externe.

Ouverture et transparence – La transmission en temps opportun des leçons retenues et des résultats – peu importe si le projet a atteint ses objectifs – oriente les autres initiatives et contribuera à stimuler la diffusion et la mise à l’échelle des initiatives d’innovation dans l’ensemble du système. À cet égard, nous sommes résolus à faire preuve d’ouverture et de transparence dans tout ce que nous entreprenons, afin que les autres puissent profiter de nos réussites et tirer profit des leçons que nous tirerons en chemin.

Théorie du changement 

Version texte
  • Ceci est une illustration des éléments clés de la théorie du changement qui passe du contexte aux outils et aux initiatives, aux extrants clés, aux résultats institutionnels et aux impacts.
  • Les réalités marquant le contexte dans lequel opère l'UII sont (1) des problèmes stratégiques persistants, complexes et urgents, (2) les réalités fiscales, (3) l'apparition de nouveaux outils et de nouvelles technologies pour le bien public, (4) les attentes changeantes des citoyens à l’égard du gouvernement et (5) les percées mondiales dans le domaine de l’innovation en matière de politiques publiques.
  • Les outils et les initiatives qui seront utilisés par l'UII pour sa théorie du changement sont les suivants: 1) mobiliser le leadership, 2) mise à l’essai d’approches fondées sur les résultats, 3) renforcer la base de faits probants et 4) engagement et communication.
  • Ses principaux extrants sont (1) les principaux fonctionnaires joints, (2) les leaders à tous les niveaux mobilisés dans les initiatives de l'UII, (3) les relations horizontales établies, (4) les approches stratégiques fondées sur les résultats mises à l’essai et (5) le partage et l’utilisation des résultats de l’UII.
  • Les résultats institutionnels attendus comprennent (1) un leadership engagé, (2) une gestion axée sur les résultats, (3) des exemples de politiques et de programmes, (4) une gouvernance collaborative et (5) une infrastructure de soutien.
  • Les répercussions de la théorie du changement sont (1) des améliorations mesurables et durables des résultats des politiques pour les Canadiens dans les secteurs de haute priorité et (2) un retour positif des investissements fédéraux sur les plans social, environnemental et économique.
  • Une série d'hypothèses sont présentées au bas de l'illustration. Les hypothèses sont considérées comme des facteurs clés de succès sur lesquels repose la théorie du changement de l'UII : (1) l’UII peut joindre les personnes, groupes et organisations les plus influents et motivés à l’intérieur et à l’extérieur de la fonction publique, (2) il y a une motivation et une capacité suffisantes au sein des ministères pour participer aux initiatives d’Impact Canada (p. ex. intérêt pour la création conjointe, de nouvelles structures de gouvernance et de nouveaux modèles de partenariat), (3) les ministères et organismes avec qui l’on collabore ont accès à une capacité d’évaluation adéquate pour soutenir ou gérer la mesure des retombées et contribuer aux efforts d’évaluation en cours d’exécution, (4) le personnel de l’UII possède l’expérience pertinence pour permettre des contributions systématiques et continues fondée sur l’apprentissage et les faits dans les principaux domaines stratégiques et dans l’application d’approches stratégiques fondées sur les résultats et (5) il y a un intérêt politique stable et un grand appui des organismes centraux pour promouvoir l’utilisation des approches stratégiques fondées sur les résultats.

Accent et portée

Priorités

Politiques, programmes et services du gouvernement fédéral dans les secteurs de grande priorité (soit tirées des priorités énoncées dans le discours du Trône, le Budget, les lettres de mandat ministériel, ainsi que par le premier ministre)

Accent

Principalement les politiques et programmes touchant les subventions et les contributions, et les autres initiatives du gouvernement qui peuvent profiter des interventions de l’UII

Portée

Initiatives touchant les ministères et organismes intéressés par les efforts de création conjointe avec d’autres ministères et des organisations externes, comme les autres niveaux de gouvernement, le secteur privé, les entreprises sociales, les organisations sans but lucratif et les citoyens du Canada

Approches Stratégiques et Principales Interventions

Aperçu : Théorie du changement par composante clé

Mobiliser le leadership

Aperçu :

  • Atteindre les fonctionnaires ayant le pouvoir et l’influence pour mettre en œuvre le changement à l’échelle organisationnelle et institutionnelle.
  • Cibler les personnes au sein de la fonction publique (directeurs, gestionnaires et membres du personnel) et à l’extérieur de celle-ci (experts, chercheurs, universitaires, et membres du secteur privé et du secteur caritatif ou sans but lucratif).

                        Approche Stratégique

  • Mobiliser le leadership exécutif
  • Renforcer les compétences et capacités des fonctionnaires
  • Tirer profit des capacités en place et développer de nouvelles compétences internes
  • Recruter des experts externes et établir de nouveaux partenariats

                        Principales interventions et activités

  • Concevoir et organiser des réunions des greffiers et secrétaires de cabinet FPT, des groupes de travail des SM et du Comité des SMA sur l’expérimentation
  • Mettre à l’essai l’initiative de dotation novatrice et la formation connexe
  • Établir des partenariats clés tant à l’externe (Nesta, OCDE, MaRS) qu’à l’interne (RNC, chefs de l’évaluation et de la mesure du rendement)
  • Offrir de l’aide technique, des communautés de pratique, des possibilités d’apprentissage par les pairs, etc.

Mise à l’essai d’approches stratégiques fondées sur les résultats

Aperçu :

  • Mettre à l’essai des approches fondées sur les résultats dans un éventail de secteurs stratégiques afin de procéder à une « validation de principe».
  • Poursuivre les priorités stratégiques reflétant l’accent actuel du gouvernement : technologie propre, communautés intelligentes, questions relatives aux Autochtones et opioïdes.

                        Approche Stratégique

  • Innovation dans la conception, la mise en œuvre et l’évaluation des politiques
  • Mise à l’essai de modèles de financement fondés sur les résultats : Initiative Impact Canada (IIC)

                        Principales interventions et activités

  • Conception conjointe par des structures de programme horizontales et une collaboration intersectorielle
  • Soutien technique et conseils d’expert à propos de la conception et de l’adoption d’approches de financement fondées sur les résultats
  • Supervision et soutien en matière de mesure rigoureuse des répercussions
  • Appui à la mise à l’échelle ou à la reproduction
  • Réalisation d’initiatives d’étude des comportements

Renforcer la base de faits probants

Aperçu :

  • Améliorer la disponibilité et l’utilisation des faits probants pour orienter les processus novateurs de conception, de mise en œuvre et d’expérimentation en matière de politiques.
  • Promouvoir et appuyer une mesure des répercussions et une évaluation qui sont rigoureuses.

                        Approche Stratégique

  • Tirer profit de la base de faits probants en place et y contribuer
  • Mettre l’accent sur les causes profondes des changements politiques et des changements relatifs aux systèmes*
  • Renforcer la capacité de mesure des répercussions
  • Examiner de nouvelles technologies et approches

                        Principales interventions et activités

  • Évaluer l’état de préparation et la capacité
  • Fournir une aide et une orientation sur le plan technique
  • Contribuer aux pratiques d’évaluation en cours d’exercice
  • Créer le répertoire de faits probants de l’UII (soit une solution « ce qui fonctionne »)
  • Mener des recherches sur les nouvelles méthodes et les technologies émergentes

Mobilisation et communications

Aperçu :

  • Accroître la sensibilisation à l’égard des approches stratégiques fondées sur les résultats et promouvoir un échange d’idées dans les secteurs d’intérêt commun entre les intervenants qui le désirent.
  • Promouvoir l’ouverture et la transparence dans tous les efforts de l’UII par la mobilisation des partenaires, le processus décisionnel et les communications.

                        Approche Stratégique

  • Maintenir les principes d’ouverture et de transparence
  • Utiliser les médias numériques interactifs pour favoriser la collaboration
  • Assurer une mobilisation proactive des principaux leaders internes et externes
  • Établir des relations

                        Principales interventions et activités

  • Sites Web de l’UII
  • Plateforme numérique d’Impact Canada
  • Comptes de l’UII sur les médias sociaux
  • Conférences, publications, leçons retenues

La Théorie du Changement en Action

Suivre les progrès et confirmer la théorie

Approche

Questions Principaux éléments
Qui
  • Les données recueillies et analysées par le personnel de l’UII avec la participation des partenaires au besoin
Quoi
  • Supervision continue des progrès de l’UII relativement à l’atteinte des principaux résultats escomptés et des objectifs institutionnels
  • Accent sur les changements institutionnels dans la fonction publique, de façon générale, et adoption d’approches stratégiques fondées sur les résultats au sein des ministères collaborant à l’Initiative Impact Canada, de façon particulière
Quand
  • Le suivi des progrès par l’atteinte de cibles externes constitue un processus trimestriel
  • Le suivi du contexte et des principales hypothèses est réalisé de façon continue
  • L’évaluation des progrès en vue de l’atteinte des résultats institutionnels est réalisée chaque année (en novembre), mais des mises à jour peuvent être faites au besoin (en mars)
Comment
  • Divers outils de collecte de données doivent être mis au point en 2017-2018 (4e trimestre), la base de référence et les cibles seront établies en avril 2018 et appliquées en 2018-2019 et par la suite; des ajustements seront apportés au besoin
  • On utilisera des analyses générées de façon automatique ou semi-automatique lorsqu’il est possible de le faire
Pourquoi
  • Combinée aux efforts d’évaluation en cours d’exercice, l’information générée par un suivi continu contribuera au processus décisionnel fondé sur les faits, à l’apprentissage organisationnel et à l’adaptation à l’appui de l’atteinte des résultats
  • Les données recueillies et les rapports préparés permettront une évaluation exhaustive de l’Initiative Impact Canada en 2021-2022
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :