Initiative Impact Canada

Annoncé dans le budget de 2017, l’Initiative Impact Canada (IIC) est un effort pangouvernemental visant à aider les ministères à accélérer l’adoption de méthodes de financement fondées sur les résultats afin de produire des résultats significatifs pour les Canadiens. Les méthodes de financement fondées sur les résultats représentent une nouvelle manière de gérer le financement des subventions et des contributions qui consiste à passer de l’approche traditionnelle axée sur le processus et les produits à une approche par laquelle les paiements sont fonction de l’obtention de résultats mesurables sur les plans économique, environnemental et/ou social.

L’IIC est lancé à l’automne 2017 et compte deux volets de programme :

  • Le volet de programme des technologies propres visant à trouver de nouvelles solutions dans les domaines comme le changement climatique, la croissance écologique et l’utilisation de nouvelles technologies pour réduire les incidences environnementales nuisibles. Ce volet est pris en charge par Ressources naturelles Canada et apportera un financement de 75 millions de dollars sur quatre ans.

  • Le volet de programme du Défi des villes intelligentes visant à aider les collectivités de toutes tailles à améliorer la vie de leurs résidents au moyen de l’innovation, de données et des technologies branchées. Ce volet est pris en charge par Infrastructure Canada et apportera un financement de 300 millions de dollars sur 11 ans.

L’IIC préconise l’utilisation de différentes méthodes de financement novatrices, notamment les suivantes :

  • Défis – Remise de prix à quiconque peut trouver le premier ou de la façon la plus efficace une solution à un problème défini et/ou se servir de concours publics structurés pour demander des propositions pour financer les meilleures idées susceptibles de résoudre des problèmes thématiques.

  • Financement axé sur les résultats – Utilisation d’instruments personnalisés afin de privilégier la méthode de financement fondée sur la réalisation par les bénéficiaires de financement de résultats sociaux positifs et mesurables (p. ex. : obligations à impact social, mécanisme de paiement à la réussite).

L’IIC est appuyé par un centre d’expertise situé au sein de l’Unité de l’impact et de l’innovation. L’équipe compte une vaste expérience de l’exécution de programmes nouveaux et novateurs au sein du gouvernement, dans les domaines suivants :

  • Approches novatrices du financement et du partenariat – le personnel s’occupe directement de mettre en œuvre des méthodes de financement novatrices, notamment les obligations à impact social et les investissements à retombées sociales, et de lancer des défis d’externalisation ouverte à grande échelle pour trouver des solutions à des problèmes pressants. Ces expériences nécessitent toutes l’adoption d’approches multisectorielles qui ont permis de rassembler des intervenants venant du gouvernement, du secteur privé et des secteurs philanthropiques et à but non lucratif pour réaliser des résultats communs.

  • Mesure de l’impact– l’équipe a travaillé avec des partenaires pour concevoir et élaborer conjointement des méthodes fondées sur des données probantes afin d’assurer de meilleurs résultats aux programmes. Le personnel tire parti d’un ensemble de méthodes d’évaluation et de mesure des retombées, et travaille avec des partenaires à faire avancer de nouvelles méthodologies de mesure de l’impact et des résultats.

  • Introspections comportementales – l’équipe possède une grande expérience du soutien à la réalisation et à la prestation d’expériences et de projets intégrant la conception et les méthodes comportementales. Le travail de l’équipe comprend, entre autres, la mise en application de principes et d’approches fondés sur des données probantes, la réalisation d’expériences de petite à grande envergure, et l’application stratégique de la science comportementale à l’élaboration de politiques directement à l’appui du mandat de base et des engagements du gouvernement du Canada.

L’Unité travaille également sur les initiatives suivantes :

  • Recruter un plus grand nombre de femmes dans les Forces armées canadiennes
    En partenariat avec le ministère de la Défense nationale, l’Unité s’affaire à mettre en application des approches comportementales visant à accroître le nombre de femmes recrutées au sein des Forces armées canadiennes. Misant sur une étude exhaustive réalisée en 2016, l’Unité de l’impact et de l’innovation a lancé un message marketing ciblé pour susciter un intérêt chez les 18 à 34 ans à l’égard d’une carrière dans les Forces armées canadiennes. Dans le cadre de cette initiative, nous avons fait appel à des annonces sur Facebook et Instagram avec des images, du texte et des liens vers le site Web des Forces armées canadiennes afin de mobiliser le public ciblé. L’équipe s’affaire à analyser les données et les résultats seront publiés en décembre 2017.
  • Les dons de bienfaisance au Canada
    En partenariat avec la Fondation Rideau Hall et l’équipe de l’introspection comportementale (Amérique du Nord), l’Unité de l’impact et de l’innovation mène diverses initiatives relatives aux dons de bienfaisance au Canada, notamment une série d’essais contrôlés aléatoires qui mettent en pratique et à l’essai des principes de la science comportementale dans le cadre d’initiatives de financement. Dans le cadre de la composante d’essais, l’UII a collaboré avec la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC du Canada ainsi qu’avec des universitaires de l’Université Harvard pour lancer une série d’essais contrôlés aléatoires.
  • Inscription à un REEE et au programme Bon d’études canadien
    En partenariat avec Emploi et Développement social Canada et les gouvernements des provinces, l’Unité de l’impact et de l’innovation travaille à accroître l’utilisation des mesures fédérales d’incitation à l’épargne-études, en particulier l’augmentation du nombre d’inscriptions au programme Bon d’études canadien. Des travaux sont en cours pour étudier la possibilité de créer des points d’accès conviviaux aux Régimes enregistrés d’épargne-études (REEE) et d’intégrer des notions d’introspection comportementale qui contribueront à augmenter l’utilisation de la Subvention canadienne pour l’épargne-études et du Bon d’études canadien.
  • Enquêtes nationales – augmentation de la participation et achèvement en temps opportun
    Misant sur des travaux réalisés au sujet de l’enquête financière sur les fermes, l’Unité de l’impact et de l’innovation collabore de nouveau avec Statistique Canada dans le cadre d’un projet visant à mettre à l’essai des principes de l’introspection comportementale pour accroître la participation aux enquêtes communautaires canadiennes sur la santé. Les résultats devraient être publiés au milieu ou à la fin de 2018.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :