Percées visuelles sur les plaines d’Abraham | Coupe sélective d’arbres et d’arbustes pour préserver l’intégrité

Communiqué de presse

23 octobre 2017 – Québec – Commission des champs de bataille nationaux     

La Commission des champs de bataille nationaux procède, depuis mai dernier, à une coupe sélective d’arbres et d’arbustes afin de respecter la vision de Frederick G. Todd, l’architecte-paysagiste chargé de l’aménagement du parc des Champs-de-Bataille en 1909. Il souhaitait surprendre le visiteur et orienter son regard avec une impression d’immensité. Afin de préserver l’esprit de l’idéateur, la Commission poursuivra le travail de restauration du paysage dans les prochaines semaines. Une seconde série d’éclaircies seront réalisées et les zones visées seront reboisées avec des espèces moins envahissantes et à croissance moins rapide. Considérées comme patrimoine immatériel du parc, ces percées permettent d’avoir des vues imprenables sur le fleuve et des perspectives inattendues.


Faits en bref

  • Le Service des espaces verts de la Commission voit à l’entretien général des arbres sur le parc, incluant la sélection des essences et des spécimens. La végétation ayant profité au cours des années, l’aménagement dans certains secteurs ne correspondait plus à la mise en valeur du patrimoine et certaines vues étaient obstruées. La Commission veille à ce que la coupe et le reboisement respectent toutes les normes en vigueur.

  • Les zones identifiées et privilégiées pour les échappées visuelles se situent majoritairement dans la falaise, aux alentours de la terrasse Grey, de la tour Martello 1, dans la boucle ouest de l’avenue Cap-aux-Diamants et au parc des Braves. Les premiers travaux touchaient également les secteurs de la terrasse Pierre-Dugua-de-Mons et du kiosque des Gouverneurs. La Commission s’est engagée à replanter la même quantité d’arbres coupés sur son territoire et ce, afin de voir à la préservation du site naturel qu’est le parc.

  • Le parc compte plus de 30 000 arbres regroupés en quelques 116 essences. Un paysage naturel, savamment conçu, traité différemment selon la nature et l’histoire de chaque secteur. L’architecte-paysagiste voulait collaborer avec la nature afin d’étayer les caractères originaux des lieux, mettre en lumière la majesté du site et ses points d’intérêt.

  • La Commission veille à la conservation et à la mise en valeur du parc des Champs-de-Bataille, majestueux parc urbain qui figure parmi les plus prestigieux au monde. Véritable poumon en pleine ville, ce site rassembleur par excellence accueille annuellement quatre millions de visiteurs.

Liens connexes

Personnes-ressources

Nathalie Allaire
Responsable de la diffusion et des relations médias, division des communications
Commission des champs de bataille nationaux
418 648-4801, nathalie.allaire@ccbn-nbc.gc.ca


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :