Test de compétence orale

Évaluation de langue seconde  ̶ Test de compétence orale

Permet d’évaluer votre capacité à communiquer oralement dans votre seconde langue dans des situations liées au travail.

Permet d’évaluer tous les niveaux de compétence requis pour des postes bilingues dans la fonction publique fédérale conformément aux Normes de qualification relatives aux langues officielles du Secrétariat du Conseil du Trésor.

Niveau
Niveau A Niveau B Niveau C
NOTA : « E » : Exemption de subir tout autre test parce que la performance linguistique ne contient pas de faiblesses majeures. Peut faire face à la plupart des situations dans sa seconde langue officielle en démontrant une excellente maîtrise de la langue et une grande aisance.

NOTA : « X » : La performance ne satisfait pas aux exigences minimales du niveau A.

Comprend la majeure partie d’un discours portant sur des sujets concrets et courants lequel est énoncé lentement et clairement dans un langage courant

Comprend les points principaux d’un discours portant sur des sujets concrets liés au travail, lequel est énoncé dans un langage courant, à débit normal

Comprend un discours complexe sur le plan linguistique, lequel est énoncé dans un langage courant, à débit normal, et qui porte sur des sujets liés au travail

Une personne s’exprimant à ce niveau peut :

  • se faire comprendre par de brèves interventions, même si les pauses et les faux départs sont très évidents
  • parler de ses activités routinières
  • soutenir un échange de questions et réponses simples

Une personne s’exprimant à ce niveau peut :

  • faire une description simple sur un sujet concret
  • expliquer les points principaux d’un discours de façon compréhensible
  • comparer et discuter diverses options lorsque des complications surviennent
  • parler avec une certaine spontanéité, même si les pauses pour réfléchir à la grammaire, au vocabulaire et se corriger sont évidentes dans les plus longues séquences

Une personne s’exprimant à ce niveau peut :

  • faire des descriptions claires et détaillées sur des sujets complexes
  • résumer une discussion
  • donner et soutenir son opinion
  • répondre à des questions complexes et hypothétiques

Une personne s’exprimant à ce niveau :

  • possède un vocabulaire et des structures grammaticales élémentaires pour mener des transactions courantes liées à des situations et sujets familiers
  • utilise des mots et des structures calqués d’une autre langue, ce qui peut nuire à la clarté du message
  • possède une prononciation qui requiert de l’interlocuteur  une attention particulière, mais aucune longue séquence n’est ambigüe

Une personne s’exprimant à ce niveau :

  • possède un vocabulaire et une variété de structures grammaticales simples pour se débrouiller dans des situations ou des sujets concrets et non courants et peut associer une série d’éléments simples en une séquence cohérente qui permet de formuler une description factuelle
  • peut parfois avoir des problèmes de communication, mais la plupart des passages sont clairs
  • possède une prononciation suffisamment claire pour être comprise, en dépit d’un accent provenant d’une autre langue
  • peut parfois être appelée à répéter ou clarifier son discours par l’interlocuteur

Une personne s’exprimant à ce niveau :

  • possède une élocution relativement naturelle et constante, hésite à l’occasion, mais en général, plutôt pour chercher ses idées
  • possède un vaste répertoire lexical et une gamme étendue de structures grammaticales qui lui permettent de parler de sujets complexes et abstraits avec une maîtrise relativement élevée
  • fait certaines erreurs qui causent rarement un malentendu
  • possède une prononciation claire, en dépit d’un accent provenant d’une autre langue
  • fait certaines fautes de prononciation, à l’occasion, qui entravent rarement la communication
Les évaluateurs
  • Les candidats sont sélectionnés en fonction de leur connaissance de la langue à évaluer, de leurs compétences en communication orale ainsi que de leurs compétences interpersonnelles;
  • Les évaluateurs doivent être titulaires d’un diplôme universitaire et :
    • passer un test linguistique rigoureux qui évalue le niveau linguistique requis pour le poste;
    • montrer de très bonnes aptitudes de communication et de relations interpersonnelles;  
    • réussir le programme de certification portant sur l’administration du Test de compétence orale de l’évaluation de langue seconde (TCO-ELS) et sur l’évaluation de la performance linguistique.
Format
  • comprend des activités langagières portant sur des sujets liés au travail;
  • devient progressivement plus difficile;
  • est administré par téléphone, ou en personne;
  • dure de 20 à 40 minutes;
  • comporte quatre parties.

Partie 1 :  Questions et réponses sur le travail ou sur d'autres activités familières

  1. Vous devez répondre à de courtes questions sur votre travail ou sur des activités familières (p. ex. études ou activités de bénévolat si vous ne travaillez pas en ce moment) en formulant des réponses brèves et factuelles.
  2. Durée : deux à six minutes.

Partie 2 : Évaluation de la compréhension et de l’expression orale – suite à l’écoute d’enregistrements audio

  1. Vous écoutez, deux fois, deux courts messages téléphoniques (10 à 15 secondes chacun) et deux brèves conversations liées au travail (30 à 35 secondes chacune).
  2. Ensuite, vous devrez déterminer la raison de l’appel, c’est-à-dire le suivi à effectuer ou l'aide qui est offerte.
  3. Durée : environ sept minutes.

Partie 3 : Court exposé et questions de suivi

  1. L’évaluateur vous propose trois sujets pour l’exposé.
  2. Vous en choisissez un et disposez d’une minute et demie pour préparer un court exposé sur ce sujet.
  3. Votre exposé durera approximativement entre deux à trois minutes.
  4. À la suite de votre court exposé, vous devrez répondre à des questions de suivi.
  5. Durée : 10 à 12 minutes.

Partie 4 : Évaluation de la compréhension et de l’expression orale – longue conversation

  1. Vous écoutez deux fois l'enregistrement de deux minutes, d'une conversation liée au travail, entre deux personnes, dans le cadre d'une réunion.
  2. Ensuite, vous devrez faire un court résumé du contenu de l’enregistrement et répondre à des questions qui y sont liées.
  3. Durée : 11 à 13 minutes.

À mesure que le test se déroule, l’évaluateur vous informera des différentes étapes du test.

Selon le degré de compétence que vous démontrerez pendant le test, il déterminera si vous devez passer les quatre parties du test, ou seulement les deux ou trois premières.

L’évaluation n’est pas fondée sur un système de points (p. ex. le candidat ne perd pas de points pour chaque erreur de grammaire), mais sur votre capacité globale de communiquer et de vous exprimer clairement dans votre langue seconde.

Prendre des notes
  • vous pouvez prendre des notes durant le test (le matériel nécessaire sera mis à votre disposition);
  • l’évaluateur ne lira pas vos notes et ne s’en servira pas pour évaluer votre performance linguistique;
  • vos notes seront déchiquetées à la fin du test.
Les questions

L'évaluateur choisit les questions à partir d'une grande banque, en fonction des réponses obtenues durant le test qui portaient sur votre travail ou des activités familières (p. ex. études ou bénévolat).

Les questions sont élaborées de manière à ce que tous les candidats puissent y répondre. Vous pouvez demander à l’évaluateur de répéter ou reformuler une question si vous n’avez pas compris. Vous ne serez pas pénalisé à moins que ces demandes ne surviennent trop souvent. Cela pourrait indiquer une faiblesse de compréhension orale.

Si vous êtes dans l’impossibilité de répondre à une question ou que votre réponse révélait des renseignements confidentiels ou de nature délicate, mentionnez-le à l’évaluateur afin qu’il vous pose une autre question.

Enregistrements

Les enregistrements sont diffusés seulement deux fois et traitent de situations courantes et pertinentes liées au travail.

Vos réponses
  • vous n’avez pas à structurer vos idées de façon particulière, mais devez parler de façon naturelle;
  • si vous perdez le fil de vos idées, n'hésitez pas à le dire à l'évaluateur. Il vous aidera à vous remettre sur la bonne voie et cela n’aura pas d’incidence sur votre résultat;
  • les évaluateurs sont formés pour évaluer la performance linguistique des candidats selon une variété d’accents et selon les différentes façons qu’une personne peut s’exprimer. Vous ne serez pas pénalisé en raison d’un accent ou de la façon dont vous vous exprimez. Ce qui importe, c’est que votre réponse soit claire et facile à comprendre;
  • il est à votre avantage d’utiliser pleinement le temps mis à votre disposition pour démontrer vos compétences linguistiques. Vous ne serez pas pénalisé si votre court exposé ne dure pas deux ou trois minutes dans la partie 3 du test; 
  • le rôle de l'évaluateur consiste à vous guider tout au long du test, de façon à obtenir l'échantillon nécessaire pour évaluer adéquatement vos compétences en communication orale dans votre seconde langue officielle;
  • le test est enregistré afin d'établir un dossier à des fins administratives. Tous les renseignements enregistrés dans le cadre du test demeureront confidentiels, et sont protégés en vertu de la Loi sur la protection des renseignements personnels.
Rétroaction détaillée

Ce service est offert aux organisations clientes dont les candidats, en formation linguistique, ont récemment échoué au TCO.

La séance de rétroaction dure environ une heure. Elle permet au candidat, de même qu’à son représentant, d’obtenir un bilan détaillé de son rendement lors de son tout dernier test. La rétroaction est donnée à l’aide d’une analyse en détails et d’exemples tirés directement du test oral en question. Ces exemples peuvent être écoutés sur une bande audio enregistrée lors du test ou être lus par le conseiller en langue seconde. Cela dépendra de l’entente conclue entre la CFP et l’organisation du candidat.

Critères d’admissibilité 

  1. Le candidat doit avoir passé le TCO dans les huit semaines qui ont précédé la date de signature du contrat.
  2. Le candidat doit suivre une formation linguistique.
  3. Le candidat doit assister à la séance de rétroaction avec le représentant de son organisation chargé de la formation linguistique.

La CFP n’étudiera que les demandes de service présentées par un ministère ou un organisme fédéral.

Pour connaître les coûts liés à la rétroaction détaillée, veuillez consulter la Liste des tarifs de la CFP.

Pour plus de renseignements, veuillez envoyer un courriel à CFP.TCO-CQ-QC-TOP.PSC@canada.ca. Si vous préférez qu’on vous rappelle, veuillez inclure dans ce courriel votre numéro de téléphone.

Protection de l’intégrité du test

Le contenu du TCO-ELS est protégé. Il vous est interdit de divulguer le contenu du test à d’autres personnes (p. ex. autres candidats, employés, supérieurs ou professeurs de langue). Toute divulgation du contenu du test contrevient à la Politique sur la sécurité du gouvernement, et toute distribution ou utilisation de cette information obtenue de façon inappropriée pourrait contrevenir à la Loi sur l'emploi dans la fonction publique (LEFP).

Les personnes impliquées dans la divulgation ou l'utilisation inappropriée de contenu d'examen de niveau PROTÉGÉ peuvent faire l'objet d'une enquête en vertu de la LEFP. S'il y a constat de fraude, elles peuvent être déclarées punissables par voie de procédure sommaire ou voir leur dossier confié à la Gendarmerie royale du Canada.

Si vous vous apercevez que vous avez déjà vu les questions du test ailleurs que dans le cadre de la séance de test, informez l’évaluateur immédiatement.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :