Présidente : Jennifer Oades

Jennifer Oades fut nommée présidente de la Commission des libérations conditionnelles du Canada le 31 janvier 2018 et fut renommée en 2023.

Mme Oades a commencé sa carrière au Service correctionnel du Canada (SCC) en 1991. Elle a occupé de nombreux postes à l’administration centrale, et a travaillé dans les services correctionnels communautaires en tant qu'agente de libération conditionnelle. En 1996, Mme Oades s'est jointe au ministère du Solliciteur général du Canada (aujourd'hui Sécurité publique Canada) à titre de conseillère principale en politiques.  

Après son retour au SCC, Mme Oades fut choisie pour diriger la création de l'International Corrections and Prisons Association (ICPA). Mme Oades fut la directrice exécutive pendant cinq ans. De retour au SCC, Mme Oades a poursuivi son travail dans les secteurs des politiques et des relations intergouvernementales. Elle fut directrice générale de la Direction des politiques stratégiques et des relations intergouvernementales, et est ensuite devenue directrice générale de la Direction de l’apprentissage et du perfectionnement. Mme Oades fut nommée sous-commissaire pour les femmes en janvier 2010. Elle a travaillé en partenariat avec le Service autochtone de counseling de l'Alberta afin de fonder la Maison de ressourcement Buffalo Sage, le premier pavillon de ressourcement pour délinquantes créé à la suite d'un accord conclu en vertu de l'article 81 de la Loi sur le système correctionnel et la mise en liberté sous condition. Mme Oades a pris sa retraite de la fonction publique en mai 2014.

En tant que présidente de la Commission des libérations conditionnelles, Mme Oades s'est faite la championne des pratiques tenant compte du genre, des traumatismes et de la culture dans le processus d'audience de libération conditionnelle, en particulier pour les femmes, les peuples autochtones, les Canadiens noirs, les autres populations vulnérables et les victimes et survivants d'actes criminels. Mme Oades a soutenu l'augmentation des activités de sensibilisation à travers le Canada pour aider les Canadiens à mieux comprendre le travail de la Commission. Elle continue d'être invitée à parler du travail de la Commission des libérations conditionnelles et de sa contribution à la sécurité publique lors de réunions nationales et internationales.

Mme Oades fut récompensée pour son travail par divers prix prestigieux. En 2011, elle a reçu le Prix du président de l'International Community Corrections Association, en reconnaissance de son leadership et de son dévouement à l'avancement de la sensibilisation et de l'efficacité des services correctionnels communautaires pour les femmes. Elle a ensuite reçu la Mention élogieuse du commissaire, ainsi que la Médaille du jubilé de diamant de la Reine Elizabeth II. En octobre 2018, Mme Oades a reçu le Prix d'excellence en services correctionnels de l'ICPA pour sa contribution exceptionnelle à l'Association. En 2020, elle est devenue la première récipiendaire du Prix d'excellence international Renée Collette de l'Association of Paroling Authorities International en reconnaissance de son importante contribution à l'avancement de la justice pénale internationale.

Mme Oades est titulaire d’un baccalauréat en anthropologie et en études autochtones de l’Université Trent.

Jennifer Oades - Présidente

Détails de la page

Date de modification :