La ministre Monsef discute de façons de faire avancer l’égalité des sexes avec la sous-secrétaire d’État de l’Italie 

Communiqué de presse

Le 15 septembre 2017 — Ottawa (Ontario) — Condition féminine Canada

Grâce à des relations productives avec ses partenaires de partout au monde, le Canada contribue à l’élimination des nombreux obstacles auxquels font face les femmes d’ici et d’ailleurs. Le 14 septembre 2017, l’honorable Maryam Monsef, ministre de la Condition féminine, a rencontré à Toronto Mme Maria Elena Boschi, sous-secrétaire d’État à la Présidence du conseil des ministres de l’Italie, et a discuté avec elle d’une gamme d’enjeux liés à l’égalité des sexes. 

Durant ces discussions, elles ont échangé idées et pratiques exemplaires pour éliminer les obstacles qui freinent l’avancement des femmes et des filles dans les deux pays. Elles ont notamment abordé la violence fondée sur le sexe, l’accès des femmes au pouvoir et l’écart salarial entre les hommes et les femmes. Elles ont aussi discuté de façons de faire avancer l’égalité des sexes par l’entremise du G-7. 

Citations

« Le leadership de Maria Elena Boschi pour promouvoir l'égalité entre les sexes et mettre fin à la violence fondée sur le sexe est inspirante. J'ai apprécié l'opportunité d'entendre son histoire et d'en apprendre davantage sur les efforts de l'Italie pour améliorer la condition des femmes et des filles. Le Canada est reconnaissant à l'Italie pour son leadership, en particulier pendant sa présidence du G7 en 2017. Nous poursuivrons ce travail en 2018 alors que nous reprendrons le flambeau et que nous accueillerons à notre tour le Sommet du G7 à Charlevoix, au Québec. Nos efforts collectifs et novateurs pour créer plus de choix et d'opportunités pour les femmes et les filles amélioreront nos économies et nos sociétés pour tous. »

L’honorable Maryam Monsef, C.P., députée
Ministre de la Condition féminine

Faits en bref

  • Condition féminine Canada s’attaque aux obstacles systémiques à la pleine participation des femmes dans tous les aspects de la vie du pays en se concentrant sur trois domaines, à savoir : l’amélioration de la sécurité et de la prospérité économiques des femmes; l’accès des femmes aux postes de responsabilité et de décision; et l’élimination de la violence faite aux femmes et aux filles.

  • Depuis juin 2016, la sous-secrétaire d’État Boschi est responsable de la mise en œuvre du programme d’égalité des chances en Italie. Parmi les mesures concrètes les plus remarquables qu’elle a mises en chantier figurent l’élaboration d’un nouveau plan national de lutte contre la violence faite aux femmes et son projet de tenir le prochain G7 sur l’égalité des chances à Taormine (Sicile) en novembre prochain.

Liens connexes

Personnes-ressources

Célia Canon
Attachée de presse
Cabinet de la ministre de la Condition féminine
613-862-3270

Léonie Roux
Agente, Affaires publiques
Condition féminine Canada
819-420-6821

Suivez Condition féminine Canada :


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :