Appui du gouvernement du Canada à la campagne Moose Hide - La campagne cherche à mobiliser hommes et garçons pour mettre fin à la violence faite aux femmes et aux enfants

Communiqué de presse

Le 5 octobre 2017 – Ottawa (Ontario) – Condition féminine Canada

Le gouvernement du Canada est résolument engagé sur la voie de la réconciliation avec les peuples autochtones et à mettre fin à la violence faite aux femmes et aux filles autochtones.

L’honorable Maryam Monsef, ministre de la Condition féminine, l’honorable Scott Brison, président du Conseil du Trésor et l’honorable Harjit Sajjan, ministre de la Défense nationale, ont annoncé leur soutien à la Journée nationale de jeûne et de support de la campagne Moose Hide. La campagne et la Fondation McConnell organisent aujourd’hui à Ottawa la deuxième activité de la campagne – une des activités phares de leur Stratégie nationale pour la mobilisation des hommes et des garçons.

La Journée nationale de jeûne et de support est l’occasion pour les participants de montrer qu’ils ont à cœur de prévenir et d’éliminer la violence envers les femmes et les enfants. La campagne et la Fondation ont pour objectif d’atteindre 1 000 jeûneurs cette année.

En s’abstenant de manger et de boire pendant une journée, les participants promettent d’aider à résoudre le problème de la violence faite aux femmes et aux enfants; ils s’engagent à promouvoir des changements positifs dans les familles, les collectivités et la société. 

Citations

« C’est avec respect et honneur que j’apporte mon soutien à la Campagne Moose Hide. La violence fondée sur le sexe demeure une réalité pour bon nombre de femmes et de filles ainsi que de personnes allosexuelles au Canada. Non seulement cette violence peut-elle avoir des conséquences durables sur les survivantes et survivants, mais elle se répercute sur l’ensemble de la société. Il est temps que ça change. Le travail important accompli dans le cadre de la campagne montre que chacune et chacun a, indépendamment de son sexe, un rôle déterminant à jouer pour mettre fin à la violence fondée sur le sexe ainsi que pour assurer la santé, la sécurité et la prospérité des femmes, des enfants et des collectivités. Les Paul et Raven illustrent bien comment chaque famille peut contribuer à l’égalité entre les sexes. »

L’honorable Maryam Monsef, C.P., députée
Ministre de la Condition féminine

« Comme beaucoup d’autres fonctionnaires fédéraux, je soutiens ce mouvement populaire qui s’emploie à bâtir pour les prochaines générations de femmes et d’enfants un avenir à l’enseigne du respect et de la sécurité. La campagne Moose Hide m’interpelle directement et j’ai profondément à cœur la concrétisation de ses objectifs. »

L’honorable Scott Brison, C.P., député
Président du Conseil du Trésor

« Le respect d'autrui est un élément fondamental de notre nouvelle politique de défense Protection, Sécurité, Engagement. La campagne Moose Hide incite tout le monde à prendre position, et c'est ce que feront les employés du ministère de la Défense nationale et les membres des Forces armées canadiennes. Nous prendrons tous position et nous agirons afin de mettre un terme à la violence faite aux femmes et aux enfants. »

Harjit S. Sajjan
Ministre de la Défense nationale

« Aujourd’hui marque un pas important dans nos efforts communs pour mettre fin à la violence envers les femmes et les enfants. En collaboration avec les parlementaires et les fonctionnaires fédéraux, nous jeûnons aujourd’hui pour démontrer notre engagement profond à bâtir une société dans laquelle les femmes et les enfants sont traités avec amour et respect. »

Paul Lacerte
PDG et cofondateur
Société de développement de la campagne Moose Hide

Faits en bref

  • La campagne Moose Hide est un mouvement populaire d’hommes autochtones et allochtones qui prennent position contre la violence dirigée contre les femmes et les enfants. Dans le cadre de cette campagne, le port d’un petit morceau de peau d’orignal témoigne de l’engagement du porteur à honorer, respecter et protéger les femmes et les enfants qui font partie de sa vie, et à collaborer avec d’autres hommes pour mettre fin à la violence envers femmes et enfants.

  • L’inspiration de la campagne Moose Hide est venue d’une expédition de chasse dans le Nord de la Colombie-Britannique en 2011, près de l’autoroute 16, « l’autoroute des larmes ». Le fondateur de la campagne, Paul Lacerte écorchait avec sa fille un orignal, dont la chair devait nourrir sa famille pendant l’hiver. La proximité de l’autoroute lui a donné l’idée d’utiliser de la peau d’orignal comme symbole de la lutte à la violence..

  • Selon Statistique Canada, les femmes autochtones sont 2,7 fois plus susceptibles que les femmes allochtones d’être victimes de violence.

  • La mobilisation des hommes et des garçons contre cette forme de violence est l’un des axes d’intervention inscrits dans Il est temps : La Stratégie du Canada pour prévenir et contrer la violence fondée sur le sexe.

  • Condition féminine Canada appuie cette initiative et d’autres semblables qui reconnaissent l’importance de la participation des hommes et des garçons aux efforts pour éliminer les inégalités entre les sexes.

  • La campagne Moose Hide a lieu pendant le Mois de l’histoire des femmes, un mois qui invite Canadiennes et Canadiens à célébrer les réalisations des femmes et des filles ainsi qu’à reconnaître les pionnières qui ont façonné ce pays et notre mode de vie.

Liens connexes

Personnes-ressources

Célia Canon
Attachée de presse
Cabinet de la ministre de la Condition féminine
613-862-3270

Léonie Roux
Agente, Affaires publiques
Condition féminine Canada
819-420-6821


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :