Le poète officiel du Parlement souligne le Mois de l’histoire des femmes au Canada

Communiqué de presse

Le nouveau poème de George Elliott Clarke, Place/Rôle/Condition, célèbre les réalisations des femmes

Le 26 octobre 2017 – Ottawa (Ontario)

Le Mois de l’histoire des femmes est une période de célébration partout au pays. Pour souligner cette importante occasion, George Elliott Clarke, le poète officiel du Parlement du Canada, a rédigé un nouveau poème intitulé Place/Rôle/Condition.

Composé spécialement pour le Mois de l’histoire des femmes, Place/Rôle/Condition est un hymne qui s’inspire du thème du mois cette année : « Prendre sa place ». Il remet en question les vieux stéréotypes sexistes et encourage avec fougue les femmes à poursuivre leurs ambitions dans des domaines aussi variés que la politique, le droit, les médias, les arts et la justice sociale. Il s’agit également d’un appel à l’action qui nous rappelle que malgré d’importants progrès, il reste du travail à faire pour que l’égalité entre les sexes devienne une réalité.

Le gouvernement du Canada encourage toutes et tous à lire Place/Rôle/Condition en guise de reconnaissance des femmes et de leurs contributions, de même qu’à participer par ce geste à la vitalité du milieu canadien des arts et de la culture. Chacune et chacun est aussi invité à poursuivre la conversation en ligne : à témoigner de ses expériences et à saluer des femmes ou des filles qui contribuent à l’avancement de l’égalité entre les sexes avec le mot-clic #prendresaplace.

Ensemble, nous pouvons inspirer à toute personne au Canada le courage et la volonté de prendre sa place dans le monde — indépendamment de son sexe.

Citations

« Je suis fière d’annoncer que le poète officiel du Parlement, George Elliott Clarke, a écrit un poème commémorant le mois de l’histoire des femmes. La poésie est un instrument de communication puissant, capable d’inspirer une volonté de changement. Notre gouvernement est reconnaissant à M. Clarke d’employer son temps et son talent à améliorer notre pays. »

L’honorable Maryam Monsef, C.P., députée
Ministre de la Condition féminine

« L’autonomie des femmes profite d’ores et déjà à la société bien que nous ayons à peine esquissé les premiers contours de ce grand idéal utopiste. Les améliorations socioéconomiques engendrées par l'égalité constitutionnelle des femmes sont indéniables : une main-d’œuvre plus talentueuse et plus inspirée qui valorise la collégialité; une nette réduction de la violence dans la société; une tolérance réduite à l’intolérance; une place grandissante dévolue aux modèles visionnaires d'éducation et d’agencement familial... Des transformations profondes sont survenues et se trament encore avec le rejet des limites imposées aux femmes quant aux lieux et aux champs d’activité qui leur siéent. À mesure que tombent les chaînes patriarcales, c’est ainsi la société tout entière qui connaît avec les femmes un nouvel essor. »

George Elliott Clarke
Poète officiel du Parlement du Canada

Faits en bref

  • Le poste de poète officiel du Parlement a été créé en 2001 pour reconnaître l’importance de la littérature, de la culture et du langage, ainsi que l’apport de la poésie à la société canadienne.

  • Octobre est le Mois de l’histoire des femmes au Canada. Il comprend la Journée internationale des filles, le 11 octobre, et la Journée de l’affaire « personne », le 18 octobre. Ce mois se veut une occasion privilégiée de reconnaître l’immense contribution des femmes et des filles à l’histoire de notre pays.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Célia Canon
Attachée de presse
Cabinet de la ministre de la Condition féminine
613-862-3270

Léonie Roux
Agente, Affaires publiques
Condition féminine Canada
819-420-6821


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :