Renforcer l’autonomie des femmes autochtones pour renforcer leurs communautés : le gouvernement du Canada annonce des projets 

Communiqué de presse

Le 29 novembre 2017 – Ottawa (Ontario) – Condition féminine Canada

Aujourd’hui, l’honorable Maryam Monsef, ministre de la Condition féminine, a annoncé que le gouvernement du Canada investira dans des projets qui cherchent à renforcer l’autonomie des femmes autochtones pour le mieux-être de leurs communautés. La ministre a fait cette annonce à l’occasion de la conférence Indigenous Women in Leadership de l’Association des femmes autochtones du Canada, à Ottawa.

Le gouvernement du Canada versera globalement à ces projets une somme d’environ 5 millions de dollars. Les fonds seront répartis entre treize organismes. Les projets ont pour but de donner aux femmes autochtones les moyens de s’impliquer dans leur communauté et de participer à la résolution des problèmes qui les touchent ou qui freinent leur avancement dans plusieurs aspects de la vie. Ils ont été choisis à l’issue de l’appel de propositions intitulé Soutenir l’autonomie des femmes, qui visait à Outiller les femmes autochtones pour renforcer les communautés.

Cet appel de propositions s’inscrivait dans une approche ouverte et souple afin de répondre aux besoins diversifiés des femmes autochtones. Il démontre la volonté du gouvernement du Canada de jeter les bases de la réconciliation avec les peuples autochtones du Canada.

L’annonce d’aujourd’hui a eu lieu durant les 16 jours d’activisme contre la violence fondée sur le sexe, campagne qui se déroule du 25 novembre au 10 décembre. Les 16 jours comprennent la Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes, le 6 décembre, anniversaire de la tuerie survenue en 1989 à l’École polytechnique de Montréal, où 14 étudiantes ont été assassinées tout simplement parce qu’elles étaient des femmes. Le Canada marque cette année les 16 jours sous le thème #MESGestesComptent : un appel à poser des gestes concrets pour que les actes de violence fondée sur le sexe soient nommés, reconnus pour ce qu’ils sont et dénoncés haut et fort. 

Citations

« Pour que la réconciliation soit possible, il faut non seulement veiller à ce que les voix qui étaient jusqu’ici étouffées puissent se faire entendre, il faut que les personnes de qui émanent ces voix accèdent à des postes d’influence. Dans notre quête de réconciliation, nous tâchons par conséquent de miser sur les réussites remportées par les femmes autochtones à ce jour dans différents aspects de la vie canadienne, en cherchant à faire en sorte que d’autres aient les moyens de suivre. Les projets que j’annonce aujourd’hui vont nous permettre de faire la connaissance d’importantes cheffes de file : des femmes autochtones qui sont à l’avant-scène du changement dans leur communauté et dans le monde. Des cheffes de file comme nous en avons besoin pour guérir les blessures du passé et bâtir un avenir meilleur. »

L’honorable Maryam Monsef, C.P., députée
Ministre de la Condition féminine

Faits en bref

  • Condition féminine Canada travaille à aplanir les obstacles systémiques à la pleine participation des femmes dans tous les aspects de la vie au Canada. Il concentre ses efforts dans trois domaines, à savoir : l’amélioration de la sécurité et de la prospérité économiques des femmes; l’accès des femmes aux postes de responsabilité et de décision; et l’élimination de la violence faite aux femmes et aux filles. 

  • Le gouvernement du Canada est déterminé à faire progresser la réconciliation avec le peuple inuit, les Premières Nations et la nation métisse. D’abord et avant tout, il souhaite renouveler sa relation avec les Autochtones, en la fondant sur la reconnaissance des droits, le respect, la coopération et le partenariat.

Produits connexes

Personnes-ressources

Célia Canon
Attachée de presse
Cabinet de la ministre de la Condition féminine
613-862-3270

Léonie Roux
Agente, Affaires publiques
Condition féminine Canada
819-420-6821


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :